Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.

On a testé: le SodaStream Source

Raphaëlle Plante
Raphaëlle Plante
Le Soleil
Article réservé aux abonnés
Amateurs d’eau pétillante et autres breuvages gazéifiés? Peut-être connaissez-vous déjà les appareils SodaStream, commercialisés au Canada depuis une dizaine d’années et présents dans plus de 45 pays. Si le procédé n’est pas nouveau en soi, ces systèmes de gazéification maison ont l’avantage non seulement de faire économiser les grands utilisateurs, mais aussi d’éliminer un nombre impressionnant de canettes ou de bouteilles à usage unique.

Étant une grande amatrice d’eau gazéifiée, l’auteure de ces lignes a pu tester depuis Noël (merci à qui de droit pour le cadeau!) l’appareil SodaStream Source et le constat est d’une évidence : on aurait dû l’adopter bien avant.

La petite machine permet de gazéifier de l’eau «plate» en à peine quelques secondes grâce au cylindre de CO2 qu’elle contient. Nul besoin d’une alimentation électrique; une simple pression envoie du gaz dans la bouteille qui se fixe facilement, et on peut choisir la force de la gazéification grâce à un indicateur à trois niveaux. 

Un cylindre de CO2 permet de gazéifier environ 60 litres d’eau. Lorsqu’un cylindre est vide, il suffit de l’échanger contre un cylindre plein chez un détaillant participant pour ne payer que le coût de la recharge. La liste complète des détaillants se trouve sur le site de SodaStream — signalons notamment Canadian Tire, Metro, Bureau en gros, Linen Chest et Walmart.

L'appareil SodaStream Source est offert en noir, rouge ou blanc et inclut un cylindre de gazéification et une bouteille de 1 L.

Selon l’estimation de SodaStream, chaque litre d’eau pétillante maison revient à environ 0,35$ le litre — cela sans compter l’achat initial de l’appareil. 

Seul petit bémol : une fois l’eau gazéifiée, il faut la consommer assez rapidement pour éviter qu’elle perde ses bulles — le même principe qu’une bouteille du marché qu’on aurait déjà ouverte : après 2-3 jours, même avec le bouchon, ça devient «flat».

Signalons aussi que l’entreprise a développé une foule d’arômes à ajouter dans son eau pétillante, que ce soit pour des breuvages fruités de type limonade, des colas ou encore des kombuchas. On a essayé l’équivalent de l’orangeade et du cola à la cerise noire, dont le résultat est tout à fait convaincant (une bouteille permet d’aromatiser environ 9 L d’eau pétillante). 

Prix de détail suggéré de l’appareil SodaStream Source : 149,99$ (offert en noir, rouge ou blanc; inclut un cylindre de gazéification et une bouteille de 1 L réutilisable et sans BPA).

On a essayé l’arôme équivalent au cola à la cerise noire, dont le résultat est tout à fait convaincant.