Stéphane Coutu, enseignant en briquetage à l'École des métiers et occupations de l'industrie de la construction de Québec, devant un mur de briquettes.

Nouveau look pour la maison

À la recherche d'un nouveau look pour votre maison? Voici quelques conseils d'expert qui vous permettront de donner une seconde vie à votre domicile ou à certaines pièces qui, avec le temps, ont perdu de leurs charmes.
Construction d'un mur de briquettes
Que ce soit pour une chambre, une cuisine ou un salon, la briquette, une mince pierre décorative, est une bonne façon de redonner vie à une pièce que vous trouvez ennuyeuse. «Pour une personne qui ne connaît pas la maçonnerie, on parle d'environ trois jours pour construire un mur de 12 pieds de long sur 8 pieds de haut», souligne Guy Leblanc, copropriétaire de l'entreprise Alcide et Guy Leblanc inc. Voici comment construire un mur de briquettes, selon M. Leblanc. Mais avant tout, il faut préparer la pièce, déplacer les meubles, recouvrir le plancher et la zone de travail.
1) Préparation du mur
Pour un mur de gypse et de bois, il faut d'abord mettre une couche d'apprêt avant de commencer l'installation. Pour un mur déjà peint, il faut le sabler avec un papier sablé à gros grains et le laver par la suite. Lorsque le mur est séché, vous pouvez alors commencer la pose. Pour un mur de béton, il doit être peinturé et sec avant de commencer le travail. Aucune préparation n'est requise sur un mur de panneau de ciment léger.
2) Préparation de la colle
Dans une chaudière de 20 l, versez une petite quantité d'eau, ajoutez la colle à céramique et mélangez avec une mèche à brasser pour obtenir une texture épaisse. La recette : brasser environ cinq minutes afin d'obtenir une texture homogène, attendre 10 minutes et rebrasser deux minutes. Il ne faut pas préparer la colle en grosses quantités. Si la colle commence à sécher, rebrassez le tout en ajoutant une petite quantité d'eau. Une poche de 22 kg de ciment colle couvre entre 70 et 80 pieds carrés.
3) Étendre la colle et tirer les lignes
Étendre la colle avec la truelle dentelée à partir du bas du mur, soit à gauche ou à droite, sur une petite surface (environ un mètre) et derrière la briquette. Par la suite, coller sur le mur la briquette, avec une légère pression, et utiliser le laser ou des cordes pour tirer les lignes à l'horizontale et à la verticale. «Il est important d'utiliser une corde afin d'avoir une belle ligne droite horizontale et suivre la verticalité du mur de devant en arrière», soutient M. Leblanc. Notez que si la colle ne reste pas en place, c'est qu'elle est trop liquide. La colle se travaille à l'intérieur d'une heure. La température va influencer la vitesse à laquelle celle-ci va figer. Température chaude et sèche : prise rapide. Température froide et humide : prise lente. Température sous zéro : prise nulle.
4) La pose
Déposez vos briquettes avec une légère pression sur la colle et laissez un espacement d'environ 10 mm à l'horizontale et à la verticale entre chaque briquette pour les joints. «On peut utiliser des cales pour mettre entre chaque briquette en plein milieu du joint afin qu'elle reste à niveau le temps que la colle sèche», explique M. Leblanc. «On pose par la suite toutes nos briquettes et ce n'est que le lendemain matin [12 heures plus tard] qu'on retire les cales afin de mettre le mortier.» Couper la briquette avec une scie électrique ou à céramique lorsque nécessaire. Note : il faut prévoir une perte générale de briquettes d'environ 5 %.
5) Préparation du mortier et installation
Dans une chaudière de 20 l, versez le mortier prémélangé et ajoutez de l'eau en brassant jusqu'au moment d'avoir une texture homogène. Si possible, il faut préparer la quantité de mortier nécessaire pour couvrir entièrement la zone. Vous éviterez ainsi les risques de changement de couleur causé par les facteurs d'influence. Par la suite, avec une truelle ou un cornet (le mouiller avant l'utilisation), on remplit les joints et on utilise la mirette pour égaliser le tout. On laisse reposer entre une demi-heure et une heure. «On vérifie si notre dureté est bonne avec l'aide de notre doigt : s'il laisse une petite empreinte, c'est que la dureté est parfaite», explique M. Leblanc. Ensuite, on utilise le fer à joints pour enlever l'excédent de mortier et on passe un petit balai sur le mur. Note : 90 % de la prise de la colle se fait en 24 heures et 100 % en 28 jours.
À prévoir
Matériaux requis
- Briquettes
- Colle à céramique
- Clous à charpente ou cales
- Apprêt (si nécessaire)
- Papier sablé à gros grains (si nécessaire)
- Niveau au laser
- Scie électrique à béton ou à céramique ou une meule avec lame au diamant
- Mortier
- Mélangeur pour brasser le mortier (pour une grosse quantité) ou une chaudière de 20 l (pour les plus petits travaux)
- Truelle dentelée
- Fer à joint
- Marteau de maçon
- Balai
- Perceuse et mèche à mélanger
- Cornet
- Ruban à mesurer
- Crayon
Éléments de sécurité requis
- Gants de travail
- Lunettes de sécurité
- Bottes de sécurité
- Masques de filtration de particules fines