Portemanteau Tree de couleur chrome

Mission première: désencombrer

Du rangement, on voudrait tous en inventer. Derrière les portes, sous le lit, sous les bancs, au-dessus des armoires. Paniers, tablettes, boîtes de toutes les formes, coffres de toutes les grandeurs, séparateurs de couleur viennent à la rescousse en beauté. C'est l'abondance en boutiques. Il y en a pour tous les goûts et à tous les prix.
Et si notre meilleure amie était simplement... la poubelle? Il y a aussi le bac à recyclage et les grands sacs qui prendront la route des ressourceries.
«Le superflu est superflu», croit l'organisatrice professionnelle Jocelyne Vien, de l'entreprise Zone Atlantis. «Les contenants de rangement et les emballages sont des systèmes qui permettent un classement efficace. Mais souvent, ceux qui en achètent dans l'intention de se donner un style de vie rangé et les accumulent devraient y voir un signe : il y a un travail de désencombrement à faire.»
À bon entendeur...
<p>Un combiné de bureau et de chambre d'amis.</p>
Vie en condo: rangement version mini
Quand Chris et Sylvie ont acheté leur condo sur plans aux Jardins Rive Gauche, ils savaient bien qu'ils perdraient en rangement. Un sacrifice qu'ils étaient prêts à faire en quittant leur maison. Ce qui ne les a pas empêchés d'avoir une certaine surprise.
Sur papier, les garde-robes avaient l'air grands, se rappelle Sylvie. Mais c'est sans compter les appareils qui viennent gruger pas mal d'espace, a-t-elle vite réalisé une fois déménagée.
Elle savait pour le chauffe-eau, mais croyait qu'elle aurait tout de même un peu plus de latitude dans ce petit cubicule. C'est pourquoi l'aspirateur central qui devait loger là aussi s'est finalement retrouvé dans le placard d'entrée. À ses côtés, une surprise : «Je ne savais pas en prenant l'option gaz pour le foyer qu'il y avait un compteur, une grosse patente qui prend pas mal de place.» Un routeur est aussi installé dans ce coin mécanique.
Sylvie souligne que les nouveaux propriétaires avaient droit à une consultation avec Rangement Spacer pour optimiser les espaces de rangement. «J'ai bien aimé faire affaire avec eux.»
Dans le placard de la chambre, un mini walk-in (portant ce nom du simple fait qu'une personne puisse y entrer) comprend des tablettes, des tringles doubles. Un espace a été spécialement prévu pour les valises de Chris, qui voyage beaucoup pour affaires.
Quant aux vêtements saisonniers, ils sont mis dans des sacs d'emballage sous vide, qui font maigrir les manteaux de duvet de plusieurs pouces d'épaisseur. Suffit d'enlever l'air avec l'aspirateur. Les serviettes de plage, les oreillers et la literie pour les parents ou amis de passage ont subi la même cure minceur.
«Le surplus de vêtements, on s'en débarrasse», dit Sylvie, qui n'hésite pas à donner ce qu'elle n'a pas porté depuis deux ans.
Elle range aussi certaines choses sous son lit.
«C'est un ajustement du style de vie», résume Chris, qui est passé d'un bureau de 15 pieds sur 30 à un bureau cinq fois plus petit. Sylvie, elle, a dû renoncer au grand garde-robe de cèdre dans le sous-sol de sa maison. «Mais il y avait des manteaux que je n'avais pas mis depuis 10 ans», philosophe-t-elle.
Le couple estime avoir diminué ses biens de moitié au moins. Le tout pour pouvoir profiter d'un vaste condo, très lumineux avec piscine entretenue et stationnement intérieur.
Chris et Sylvie savent que certains propriétaires ont modifié les plans de départ pour récupérer l'espace de la deuxième salle de bain en rangement. Une option qu'ils n'ont pas retenue en pensant au jour où ils partiraient. «Vendre aujourd'hui avec une seule salle de bain est risquée», analyse Sylvie.
<p>Les plans d'un projet de <em>walk-in</em> de Denis Bourgeois. Le designer a dû composer avec de nombreux angles et opter pour du mobilier intégré.</p>
Astuces de designers
Rangement et look. Deux priorités auxquelles sont habituées les designers d'intérieur Sandy Cathcart et Isabelle Cyr. Pour répondre à ces demandes, elles multiplient les tiroirs, donnent deux fonctions à une pièce, revoient les besoins de la famille, jouent de créativité.
Le Soleil a demandé au duo de l'entreprise Cyr Cathcart s'il avait un truc pour optimiser le rangement dans l'entrée. «Pour ranger beaucoup de chaussures dans un placard, nous pouvons monter un peu la tringle sur laquelle sont accrochés les manteaux et nous servir de la partie inférieure pour placer des tiroirs à souliers», ont répondu les designers par courriel.
Dans le placard de chambre, elles optent pour des tringles doubles. Comme les portes coulissantes cachent toujours un côté, elles privilégient les portes battantes quand l'espace le permet. «On peut ainsi voir toute la garde-robe en même temps.» À l'intérieur des portes, elles suggèrent d'installer des rangements en tissu pour les souliers.
Une idée jolie et ludique pour camoufler les jouets d'enfants? «Un ottoman avec du rangement intégré est toujours pratique. Il suffit de choisir une couleur de tissu coloré.» Les deux designers avouent aussi avoir un faible pour les meubles de rangement IKEA avec bacs multicolores. «Ils sont toujours super!»
Pour de belles boîtes pratiques, elles se tournent notamment vers les magasins Target et des sites Internet où l'on peut acheter en ligne comme Pottery Barn (www.potterybarn.com) et The Container Store (www.containerstore.com).
De chambre à walk-in
Pour un projet personnel, le designer Denis Bourgeois a dessiné et fabriqué un walk-in à partir d'une petite chambre. La pièce d'environ 75 pieds carrés se prêtait bien à la conversion, note-t-il.
Le défi? Ses multiples angles. «Les systèmes vendus un peu partout n'étaient pas vraiment adaptables à la configuration de la pièce, il y avait beaucoup trop de perte d'espace.»
Esquisser et fabriquer un mobilier intégré s'est avéré la meilleure option, explique le designer, qui est chargé de projet immobilier pour le Mouvement Desjardins. La démarche «a ainsi permis d'intégrer une vaste quantité de rangements rendant ainsi ce petit espace des plus confortables».
Les cloisons originales ont dû être modifiées de deux façons. Le placard d'origine de la chambre principale a été démantelé. Quelque 25 pieds carrés ont été redonnés au futur walk-in. Puis la porte de la petite pièce a été obturée. L'accès au walk-in se faisant désormais par la grande chambre.
Ce nouvel espace inclut notamment 28 pieds linéaires de tringle pour vêtements, des tiroirs, des cases à souliers, des tablettes, des paniers, des crochets à vêtements, du rangement pour la planche à repasser, un miroir, un banc et un éclairage intégré.
Le rêve pour toute fashionista.