Espace Bureau, la nouvelle gamme de quatre collections de mobilier pour le boulot à la maison et pour les petites entreprises de Meubles South Shore.
Espace Bureau, la nouvelle gamme de quatre collections de mobilier pour le boulot à la maison et pour les petites entreprises de Meubles South Shore.

Meubles South Shore: de nouveaux bureaux pour le télétravail [PHOTOS]

Francis Higgins
Francis Higgins
Le Soleil
Il y a un peu plus d’un an, le manufacturier Meubles South Shore relevait le défi de créer une gamme de mobilier de bureau pour les travailleurs à la maison et les professionnels autonomes, sans se douter que le télétravail allait devenir la norme pour plusieurs quelques mois plus tard. Malgré la crise, le hasard n’a pas trop mal fait les choses pour cette entreprise de Sainte-Croix-de-Lotbinière.

La compagnie fondée en 1940 a récemment lancé Espace Bureau, une combinaison de quatre collections de produits pour le boulot à la maison et pour les petites entreprises. À son catalogue s’ajoutent des meubles pour entrepreneurs et professionnels (collection Helsy, d’inspiration scandinave), pour les espaces restreints (collection Kozack), pour ceux qui reçoivent des clients (collection Talie) et pour les plus «technos» (collection Zelia, avec plus de place pour les écrans, les imprimantes et les équipements créatifs).

Le tout conçu avec des huches amovibles, des stations de chargement, des systèmes de gestion du filage et du rangement abondant. Sans oublier les tables élévatrices — ces fameux bureaux «assis-debout» — qui sont en vogue par la force des choses.

Selon South Shore, la collection Helsy est «destinée aux professionnels et aux entrepreneurs [avec] un look et une configuration d’inspiration scandinave axée sur l’efficacité».

«Nous avons pris l’initiative de nous orienter vers les bureaux réfléchis pour les gens à la maison qui ont besoin de meubles plus robustes utilisés tous les jours et à l’ergonomie plus poussée», explique Nicole Basenach, vice-présidente expérience consommateur chez Meubles South Shore.

Réchauffer le mobilier

L’objectif était de créer des éléments pratiques qui suivent les tendances et se marient bien avec plusieurs décors. «Souvent, le mobilier de travail est froid. On a réussi à créer une ligne de meubles de bureau qui ont un caractère résidentiel et tendance, avec des lignes scandinave, contemporaine ou moderne. À mélanger l’ergonomie sans faire de compromis sur les matériaux ni sur le style, pour que les gens soient à l’aise de l’intégrer à leur décor.»

Meubles South Shore décrit la collection Kozack comme le «parfait équilibre entre grande surface de travail et dimension compacte, idéale pour les espaces de bureau restreints».

Tous ces produits «d’entrée de gamme abordables» ont fait l’objet de longues recherches par le groupe de designers québécois de South Shore. On a multiplié sondages, tests, visites chez des travailleurs autonomes, visites d’espaces de travail partagé (coworking), portraits des consommateurs cibles, même un concours en ligne où les gens envoyaient des photos de leur poste de travail à la maison, question de comprendre comment ils s’installent pour bosser.

«Dans la bonne direction»

Puis la pandémie a frappé.

«Ç’a retardé notre lancement, mais c’est surtout venu confirmer certaines choses, que nos collections planifiées et entamées allaient dans la bonne direction», explique Mme Basenach, une Allemande débarquée dans la Belle Province à l’âge de 22 ans pour ses études et qui parle aujourd’hui le québécois avec un accent irréprochable.

La collection Zelia «marie les accents de bleu acier au bois d’orme, avec suffisamment d’espace pour les grands écrans, les imprimantes et les équipements de création», indique Meubles South Shore.

«On a été touché comme tout le monde, mais le fait d’être spécialisé sur le Web nous a grandement aidés. Comme on avait un bon niveau d’inventaire, on a quand même obtenu des résultats records et intéressants pendant la pandémie, ajoute-t-elle. Le marché s’est propulsé de cinq ans en avant, mais ça reste un challenge. L’offre est moins grande, alors que la demande est multipliée. On pourrait vendre plus, mais il y a pénurie de main-d’œuvre.»

Meubles South Shore emploie environ un millier de travailleurs dans quatre usines au Québec, ailleurs au Canada ainsi qu’aux États-Unis.

Info : southshorefurniture.com

D’après South Shore, la collection Talie est «conçue pour ceux qui rencontrent fréquemment des clients, mélange de style et de fonctionnalité avec un look bohème et de nombreux espaces de rangement».  /  Bureau d’ordinateur avec portes : 460 $