Marc Drolet, promoteur et constructeur d'Habitus, et Syndie April, chargée du développement pour Momento Immobilier et Drolet Construction

Maisons de ville à deux pas de la rivière

En construction dans l'écoquartier de la Pointe-aux-Lièvres, à Québec, le complexe de 52 maisons de ville Habitus accueillera ses premiers propriétaires en juillet. Marc Drolet, qui agit comme promoteur et constructeur, le présente comme l'un des «premiers projets multipropriétés certifiés LEED à Québec».
«Des maisons de ville avec une cour intérieure, c'est unique», soutient l'homme d'affaires à la tête de Momento Immobilier et de Drolet Construction. Il a travaillé avec les architectes de Tergos, une firme de Québec réputée pour son approche écologique. 
Quand la construction d'Habitus sera achevée, Marc Drolet est certain d'obtenir sa certification LEED (Leadership in Energy and Environmental Design), basée sur un système d'évaluation en 136 points reconnu comme la marque internationale d'excellence pour les bâtiments durables. Selon la philosophie LEED, la durabilité doit être au coeur de tous les bâtiments - dans leur conception, leur construction et leur exploitation. 
Habitus est constitué de quatre «blocs» encadrant la cour intérieure, chacun divisé en 13 maisons sur deux niveaux. Certaines occupent le demi-sous-sol et le rez-de-chaussée, d'autres le premier et le second niveaux. Elles ont le statut de copropriétés divises.
Le salon est doté d'une grande fenêtre. Le foyer électrique n'est pas inclus dans le prix de base.
À l'étage, la salle de bain est attenante à la chambre principale.
Les maisons de ville sont toutes configurées de la même façon: l'aire de vie en bas et les trois chambres en haut, chaque niveau étant en outre doté d'une salle de bain. Elles ont été pensées d'abord et avant tout pour accueillir des familles, ce que visait la Ville de Québec en accordant le permis à Drolet Construction. Mais Marc Drolet constate qu'elles ont aussi séduit d'autres types d'acheteurs, notamment des retraités et des célibataires.
Habitus est situé sur la rue de la Pointe-aux-Lièvres, à côté de la tour de 13 étages Origine et de biais avec un nouvel immeuble de 59 logements communautaires. La maison modèle que Le Soleil a visitée, mardi, fait face au parc de la Pointe-aux-Lièvres. On devine la rivière Saint-Charles et le parc linéaire.
Le balcon, à l'étage, donne sur le parc de la Pointe-aux-Lièvres, à l'est. L'hiver, il y a une grande patinoire.
Simplicité
L'aménagement intérieur est sobre, sans flafla. «La simplicité fait partie du concept LEED», explique Marc Drolet. Habitus gagne des points LEED avec son isolation supérieure, ses toilettes à débit réduit et à double chasse, sa récupération de l'eau de pluie pour l'arrosage du jardin, ainsi qu'avec ses toits verts et ses (futurs) murs végétaux, deux éléments qui combattent les îlots de chaleur. Le granit des comptoirs de cuisine vient du Québec. Les ampoules sont à la DEL ou certifiées Energy Star. Les armoires de cuisine sont fabriquées avec un aggloméré sans COV (composés organiques volatils).
Les murs extérieurs seront recouverts de lambris de bois Maibec, de pierre et de fibrociment.
Le comptoir de cette cuisine est recouvert de granit du Québec, qui ne fait pas partie des matériaux de base.
La chambre principale n'est pas très grande, mais elle a un accès au balcon, à la salle de bain et au walk-in.
La moitié des maisons ont trouvé preneurs, à ce jour. Leurs propriétaires emménageront en juillet, soit un an après le début de la construction. Quelques ménages ont bénéficié du programme municipal Accès Famille, soit un prêt sans intérêts de 5 % de la valeur de la maison, applicable sur la mise de fonds. Le projet est évalué à 15 millions $.
Le prix des maisons varie entre 259 900 $ et 374 900 $, selon le niveau où elles sont construites et les détails de leur aménagement. En bas, leur superficie est d'environ 1200 pieds carrés, en haut, de 1900 pieds carrés.