Maison express

Des traumatisés craniaux-cérébraux s'expriment
L'Espace Galerie Sherpa, à Québec, présente jusqu'au 13 octobre, l'exposition collective Masques, de l'Association des traumatisés craniocérébraux des deux rives. Cette exposition est née d'un concept initié par l'organisme américain Hinds Feet Farm et chapeauté par le groupe Unmasking Brain Injury. Chaque artiste a reçu la consigne de conceptualiser un masque qui représente la façon dont il se perçoit depuis son accident. L'exposition compte une trentaine de masques et quelques peintures. «Magnifique outil de sensibilisation», elle permet de faire connaître la cause des traumatisés cranio-cérébraux. L'Espace Galerie Sherpa est situé au 130, boulevard Charest Est, à Québec. Elle est ouverte du lundi au vendredi.
Info : infopech.org  Michèle LaFerrière
***
Planter des boutures au parc des Moulins
Les familles sont invitées à une activité gratuite de plantation de boutures d'arbres et d'arbustes organisée ce samedi 30 septembre, à 13h30, au boisé du parc des Moulins, dans le secteur de Charlesbourg. L'objectif est de revégétaliser un secteur situé au coeur du boisé. Les visiteurs peuvent se présenter à l'entrée sur la rue de la Faune et des commis les dirigeront vers le site de plantation. Les outils seront fournis sur place, alors qu'horticulteurs et arboriculteurs de la Commission de la capitale nationale du Québec encadreront l'événement. À noter que le nombre de boutures est limité. Dès 14h30, des visites guidées de cet espace vert de 20 hectares situé sur une portion du terrain de l'ancien zoo seront aussi offertes par des experts. L'activité aura lieu beau temps, mauvais temps. Le stationnement près de l'entrée de la rue de la Faune est gratuit. Info: www.capitale.gouv.qc.ca (section En vedette)  Alexandra Perron
***
Trucs de rangement
Année après année, l'arrivée de l'automne nous incite à trier, classer et désencombrer. Les Éditions Pratico-Pratiques proposent un magazine axé sur le rangement et offrant «120 trucs qui vont tout changer». Toutes les pièces de la maison sont passées au crible sous l'angle de l'organisation. Il est question de tendances (oui, les crochets et les babillards peuvent être au goût du jour), de transformations majeures, de trouvailles abordables et de trucs tout simples pour abolir les «irritants du quotidien», tels les fils, les câbles et les accessoires technos. Le rangement exige une bonne planification et un réel examen de nos biens matériels, en fonction de notre espace, de nos goûts, de nos désirs et de nos besoins. Ce magazine de la collection Je décore nous aide à y réfléchir.  Michèle LaFerrière