Le sablier Le temps c'est de l'argent

L'Objet célèbre ses 25 ans

L'Objet célèbre ses noces d'argent. Organisé par les étudiants de la faculté d'aménagement, d'architecture, d'art et de design de l'Université Laval, ce concours tire à sa fin. Vous avez jusqu'à dimanche pour admirer les 43 créations dans le hall du Musée de la civilisation, à Québec.
Leur présentation vise deux objectifs : célébrer l'ingéniosité des étudiants et financer, grâce à l'encan qui s'est déroulé vendredi, les activités des finissants à la maîtrise en architecture.
Le porte-parapluie Lueur
Car de l'imagination et de la créativité, il y en a depuis 25 ans. Cette année, les étudiants devaient s'exprimer sur le thème «L'Objet mis à nu». Ils ont fabriqué des lampes, des bijoux, des tables, un sac à dos, des porte-papier de toilette, un sablier, une cabane à oiseaux... Ils leur ont donné des noms pas possibles (Laisse ta trace, Thé à poils, le Jupon de minuit, Roche Papier Ciseaux...) Et ils ont utilisé tout ce qui leur tombait sous la main (sable, liège, corde, bois, résine, contreplaqué...) Le résultat est toujours réjouissant. Ce n'est pas pour rien que l'encan attire bon an mal an près d'un millier de personnes.
La table à café La brute sensible
En 2015 et en 2016, une partie de l'argent récolté grâce à l'encan a servi à l'aménagement du SPOT (Sympathique Place Ouverte à Tous). Ces places éphémères ont été bricolées derrière le Réacteur, rue Saint-Vallier Est, en 2015; et à l'angle des rues Saint-Joseph et Saint-Vallier Ouest, dans le quartier Saint-Sauveur, l'année dernière. Ces installations estivales sont très fréquentées. Les gens y prennent une bière, assistent à des spectacles et fraternisent tout en baignant dans une culture architecturale et artistiques rassembleuse.  Information : www.objetulaval.com