L’heure de vérifier vos avertisseurs

Le Québec sera de retour à l’heure normale dans la nuit du 2 au 3 novembre. En reculant vos horloges d’une heure, c’est l’occasion de vérifier, d’entretenir ou d’installer vos avertisseurs de fumée.

Le ministère de la Sécurité publique du Québec rappelle qu’il faut remplacer la pile lorsque l’appareil émet un signal sonore intermittent. Il vaut mieux utiliser le type de pile recommandée par le fabricant, idéalement une pile de longue durée, et ne jamais utiliser de pile rechargeable. 

Au moins une fois par année, il est conseillé d’aspirer avec une brosse douce l’extérieur et l’intérieur du boîtier. Dans le cas d’un avertisseur électrique qui ne s’ouvre pas, on nettoie l’extérieur seulement. Une mesure pour empêcher la poussière de s’accumuler sur les capteurs de fumée. 

À noter qu’un avertisseur devrait être installé à chaque étage, même au sous-sol. Si un occupant n’entend pas l’avertisseur quand il dort, il serait sécuritaire d’en installer un dans sa chambre. 

Il est dangereux de retirer la pile d’un avertisseur qui se déclenche trop souvent. Il est sans doute trop près de la cuisine ou de la salle de bain, alors vaut mieux l’éloigner légèrement de ces deux pièces. L’avertisseur doit aussi être installé à 100 cm d’un ventilateur, d’un climatiseur, d’une prise ou d’un retour d’air, car ces appareils peuvent repousser la fumée et nuire à son bon fonctionnement.