Une perspective du monastère des Franciscaines reconstruit et intégré au projet immobilier L'Étoile.
Une perspective du monastère des Franciscaines reconstruit et intégré au projet immobilier L'Étoile.

L'Étoile: condos urbains et clocher ancien

Alexandra Perron
Alexandra Perron
Le Soleil
Difficile d'être plus central en haute ville que ce projet de plus de 200 condominiums sur la Grande Allée, entre les rues Claire-Fontaine et Turnbull. D'où le nom évocateur de ce complexe domiciliaire : L'Étoile.
L'architecte Pierre Martin a conçu L'Étoile avec des lignes courbes pour aller chercher des points de vue différents pour chaque appartement.
À l'intérieur du monastère, on prévoit aménager 22 condos, des espaces plus petits, avec plafond haut de style loft.
Sur ce terrain urbain d'environ 320 000 pieds carrés, un grand bâtiment en T accueille des condos haut de gamme, en cours de livraison jusqu'en novembre. Un édifice très fenestré, dont les matériaux s'inspirent de ceux retrouvés dans le quartier, comme la brique rouge, souligne l'architecte au dossier, Pierre Martin. Toujours dans un esprit de fluidité, il ajoute que la nouvelle construction reprend même à certains endroits le gabarit des fenêtres du monastère des Franciscaines, qui sera intégré à l'ensemble d'ici le printemps 2014.
L'immeuble historique qui était sur le site a été déconstruit, mais les pierres ont été conservées et numérotées en vue d'une reconstruction. Manoeuvre qui a suscité doutes et controverse sur la réelle volonté de rebâtir à l'identique.
«On a déposé nos plans. On espère avoir le permis d'une semaine à l'autre. On est prêt à faire feu», confiait récemment Pierre Martin. À la Ville de Québec, la porte-parole en matière d'aménagement du territoire, Marie-Christine Magnan, indique que le permis n'a pas encore été délivré, donc pas de déclaration publique au sujet de cette phase 2 de L'Étoile.
Selon l'architecte, l'engagement sera respecté. Il explique que deux des quatre façades du monastère seront reconstruites à l'identique. «On a aussi fait faire la restauration de la statue de saint Antoine de Padoue, elle est prête. Le clocher sera réinstallé. La cloche de 1893 sera replacée et elle sonnera à midi tous les jours [si les copropriétaires le veulent bien].»
Pour les façades nord et ouest, Pierre Martin parle de faire «un geste plus moderne et contemporain», dans la lignée de l'édifice de L'Étoile. «On a essayé de sauver tout l'immeuble [du monastère], mais il était passablement magané par le temps. Quand on a démoli, le centre des murs était en piètre état. On va donc composer avec ce qu'on a.»
Une idée des penthouses de L'Étoile. On remarque aussi la toiture végétale.
Monastère
À l'intérieur du monastère, on prévoit aménager 22 condos, qui seront différents des 238 unités de la phase 1. Les proportions du bâtiment historique, le gabarit des fenêtres, le toit en pente feront en sorte que les appartements seront plus petits, avec des plafonds hauts et un cachet unique. Côté qualité de finition, même chose aux deux endroits. Plancher de bois franc d'ingénierie, armoires en bois, comptoir en aggloméré de quartz, douche en céramique et verre...
L'architecte souligne que les phases 1 et 2 seront reliées, que les copropriétaires du monastère auront accès aux mêmes services que ceux de L'Étoile : stationnement intérieur, chute à déchets, piscine intérieure, thermopompe alimentée en géothermie... Dès le départ, le projet avait affiché son penchant vert. Pierre Martin indique que les isolants correspondent aux normes d'accréditation LEED (Leadership in Energy and Environmental Design) et qu'une partie des toits est végétalisée.
Les logements en copropriété du monastère devraient être mis en vente à l'automne à partir de 225 000 $, indique le courtier immobilier Gratien Dubé. Quant aux condos de L'Étoile vendus entre 230 000 $ et 1 000 000 $ (pour la dizaine de penthouses), 8 sur 238 n'ont pas trouvé preneur.
M. Martin indique que «ça s'est vendu très rapidement». «Il y avait une demande. Les gens voulaient faire un retour au centre-ville, près des services, au coeur de l'action.» Et il n'évoque pas seulement les retraités. Parmi les acheteurs, il compte des gens de la mi-trentaine à 75 ans.
>> En chiffres
Investissement total : environ 100 millions $
Nombre d'unités : 260
Nombre de pieds carrés : environ 320 000
Prix d'une unité type : entre 230 000 $ et 1 000 000 $ pour L'Étoile, prix à venir pour le Monastère
Année prévue de livraison : L'Étoile est en livraison jusqu'en novembre, le Monastère de l'Étoile, au printemps 2014