Le cube d'eau de six gallons Edge de Fluval est vendu 139,99 $ à La Faune domestique

Les nanoaquariums ont la cote

La tendance est au petit dans le monde des aquariums, note Marie-Hélène Roy, animalière spécialisée dans les poissons à la boutique La Faune domestique. L'offre est d'ailleurs de plus en plus variée et intéressante pour ceux qui veulent donner une touche de vie à leurs espaces réduits.
L'aquarium biUbe Pure de neuf gallons
L'aquarium Flow de biOrb (quatre et huit gallons), vu à La Faune domestique
Depuis quelques semaines à peine, l'animalerie du boulevard Wilfrid-Hamel tient les produits de la marque anglaise biOrb au design épuré. En démonstration sur le plancher, le modèle Flow, vendu 119,99 $ le format de quatre gallons, est simplissime et ceinturé sur trois côtés d'une bande noire ou blanche. De la même compagnie, le bocal classique aux allures de distributeur de gomme design est vendu 69,99 $ le format bébé. Quant au modèle Life, un rectangle arrondi en hauteur entouré de blanc, noir ou rouge, il se détaille entre 295 $ et 395 $ selon sa grosseur.
Leur système est super performant, indique Marie-Hélène Roy, qui les a testés. Mais elle soulève que ces aquariums sont en plexiglas plutôt qu'en verre, ce qui les rend plus fragiles et faciles à égratigner. Pour les nettoyer, il faudra d'ailleurs penser acheter des accessoires spéciaux pour l'acrylique.
Les aquariums de la marque Fluval, tout en verre, ont aussi fière allure. Et ils sont munis d'un très bon système d'éclairage et de filtration, souligne l'animalière. Le modèle Spec offert en trois formats est éclairé à la DEL sur toute la longueur. La filtration est camouflée et son profil permet de le voir des deux côtés. Dans la même marque, le Edge est un cube d'eau qui se remplit complètement. Il faut débourser 139,99 $ pour le format de six gallons.
Aquarium Life de biOrb, vendu de 295$ à 395$ selon la grosseur à La Faune domestique
Le bocal classique de biOrb se décline en plusieurs formats, ici le plus grand de 28 gallons.
Encore plus petit, on trouve l'écrin à Betta, l'ensemble Marina Betta de deux litres à seulement 15 $. Marie-Hélène Roy assure que le poisson aux nageoires dansantes sera heureux dans ce minuscule condo.
Selon la spécialiste toutefois, plus l'aquarium est gros, moins il pose de problème. «L'erreur est plus fatale dans cinq gallons que dans 50 gallons.» Tout est question d'équilibre. Elle note au passage que les prix sont devenus plus compétitifs. Un ensemble meuble, aquarium de 45 gallons et équipement vendu aujourd'hui 325 $ se détaillait 600 $ il y a quelques années, donne-t-elle comme exemple.
Aux débutants, elle recommande de commencer avec un aquarium de 25 gallons (le chauffe-eau est alors inclus). Eau douce ou eau salée? «L'eau salée est un passe-temps réservé aux connaisseurs et aux initiés. Ça exige plus de temps. Il faut que ce soit une passion.» Pour décorer un bassin, la spécialiste y va d'une petite mise en garde, ne pas y déposer de roches trouvées ou des coquillages ramenés de voyage. Le pH en serait affecté ce qui pourrait nuire à certains poissons. Mieux vaut demander conseil sur ce plan.
Finalement, ses deux règles d'or pour quiconque se lance en aquariophilie : être patient et ne pas surnourrir les poissons.