Les conseils d’une pro pour réussir votre décor saisonnier [20 PHOTOS]

Francis Higgins
Francis Higgins
Le Soleil
L’automne, l’Halloween, l’hiver, les Fêtes. Des moments où l'envie de réinventer son décor devient irrépressible. Soyons francs, on aura amplement le temps de le faire cette année… Le Mag a donc réquisitionné les services de Laurence Richard, copropriétaire de Concept LV, une entreprise de décors saisonniers pour divers commerces. Voici ses trucs, astuces et conseils!

Où installer votre décor?
«Il faut se poser des questions avant de choisir les emplacements à décorer : est-ce qu’il y a quelque chose à mettre en valeur? Des colonnes, une arche, un portique? Est-ce qu’on y circule beaucoup? Est-ce qu’une porte nuira? Y a-t-il du vent? Toutes ces choses doivent être réfléchies. Truc : éviter les endroits peu accessibles qui seront couverts de neige à la première tempête et qu’on ne se donnera pas la peine de déneiger.»

«J’ai moi-même recyclé l’ancienne boîte aux lettres rouillée qui appartenait au grand-père de mon conjoint. Je l’ai conservée, nettoyée et elle sert maintenant de base à ma déco», explique Mme Richard.

Trois incontournables
«L’important est de concentrer ses efforts sur les endroits les plus beaux qu’on veut mettre en valeur. À part le sapin, il y a trois emplacements principaux à décorer : le bas des fenêtres, la porte (et le portique) ainsi que le centre de table. Pensez guirlande, pot, couronne, éclairage. Pour le centre de table, on peut prendre une planche d’une belle essence de bois — ou du bois de grève — qu’on a travaillée et nettoyée. Déposez de jolis éléments dessus, des assiettes, des chandelles, etc.»

Une idée fort originale : une traîne sauvage accrochée à la fenêtre et entourée de sapinage.

Fouillez dans le grenier
«Regardez les objets du quotidien chez vous qui pourraient servir de base pour échafauder une décoration. Ça vaut la peine d’aller faire un tour dans le garage, dans le cabanon, au sous-sol ou chez vos grands-parents. J’ai moi-même recyclé l’ancienne boîte aux lettres rouillée qui appartenait au grand-père de mon conjoint. Je l’ai conservée, nettoyée et elle sert maintenant de base à ma déco.»

Plutôt que d’enrouler vos décorations autour d’une colonne ou d’une poteau, Laurence Richard conseiller d’utiliser de petites lattes de bois sur lesquelles vous fixerez vos guirlandes et décorations avant de l’accrocher, question de rendre le tout plus solide et joli.

Adaptez-vous à votre logis
«Quelle taille doit avoir votre montage saisonnier? Tout dépend de l’endroit, de l’architecture, de la hauteur du bâtiment. Plus la résidence est imposante, plus on doit concevoir un gros montage pour attirer l’œil. D’ailleurs, choisissez un endroit où il sera visible de loin. Sur le sol, un petit montage à côté d’une immense porte passera inaperçu. Il faut le mettre en valeur, quitte à le surélever sur une chaise, un pot, des caisses empilées, sur le bord de la rambarde. La déco doit ressortir au premier coup d’œil sans nous forcer à regarder vers le bas.»

Steak blé d’Inde, patates…
«Pour réussir un élément de déco saisonnière, il faut suivre un ordre de montage strict, dicte Laurence Richard. «En premier, c’est la structure (chaise, pots, caisses, etc.), puis des éléments naturels (branches, sapinage, cocottes, etc.), ensuite la lumière et, à la fin, la décoration. C’est une erreur commune de commencer par la déco parce qu’on aime ça et qu’on a plein d’idées. La pire erreur à faire est de mettre la lumière en dernier. Les gens trouvent ça long et plate, alors ils s’en débarrassent en vitesse. La plus grosse portion du boulot est la structure. Ensuite, le naturel et les lumières. L’aspect déco, c’est ce qu’il y a de plus l’fun à faire, mais ce n’est que la touche finale, la cerise sur le sundæ.»

Pourquoi pas une vieille botte de ski comme base de votre montage décoratif?

Trouvez l’inspiration
«Récemment, j’ai ressorti des livres de Martha Stewart des années 80 qui appartenaient à ma mère. C’est un délire, j’hallucine! C’est très traditionnel. C’est la ligne directrice que nous allons prendre avec mes conceptrices cette saison. Pour trouver l’inspiration, je suggère Etsy, Pinterest et Instagram (le profil de Chelsea in Bloom, notamment); les photos des vitrines de grands magasins tels que Harrods, Galeries Lafayette et Printemps; la boutique L’art de vivre à la campagne de Saint-Michel-de-Bellechasse, des marchés aux puces et même des quincailleries. Et, dans un autre monde, je m’inspire beaucoup de ce que je vois en voyage, dans les restaurants, les hôtels…»

«Faites des mix de citrouilles qui n’ont pas la couleur traditionnelle», recommande Mme Richard.

Trouvez votre fil conducteur
«Tout dépend des goûts. Trouvez d’abord le fil conducteur de votre décor. Est-ce que vous aimez une tonalité particulière? Avez-vous trouvé une citrouille unique, une belle étoile en magasin, un objet original dont vous aimez le look ou la texture? Partez de cet élément vedette autour duquel vous bâtirez le reste.»

Idées d’automne
«Faites des mix de citrouilles qui n’ont pas la couleur traditionnelle. Parfois, les épiceries peuvent en fournir dans des couleurs inusitées : rose, bleu ou blanc. Intégrez des éléments naturels séchés en vente chez les fleuristes, des hydrangées séchées ou des graminées qui poussent dans votre plate-bande pour donner de la hauteur au montage, des feuilles mortes, des branches, des troncs de bouleaux. L’automne, c’est assez facile de trouver de beaux matériaux.»

Un grand vase de verre, des graminées, de petites citrouilles et voilà un petit montage intérieur vite fait, bien fait!

Idées d’hiver
«Pas obligé d’acheter des sapins. Couper des branches de cèdre chez vous ou des branches de cornouiller. Accrochez une paire de patins antiques à une porte ou servez-vous d’une vieille botte de ski comme base à votre structure. Faites-en une activité pour la famille. Décorer l’extérieur ensemble peut être très rassembleur.»

Une vieille luge de bois retapée devient la base d’un décor saisonnier.

Décorez-vous trop tôt?
«En général, ceux qui accrochent leur déco de Noël avant novembre se font juger. Je dirais que le 1er décembre est une belle date pour commencer. Le décor automnal, quant à lui, on peut le faire dès la rentrée en septembre. Puis rien n’empêche d’y ajouter des citrouilles en d’octobre pour donner un aspect d’Halloween.»

Pensez long terme
«Si vous concevez bien votre décor, vous pourrez garder le même montage toute l’année avec des décorations différentes. Enlevez l’étoile après les Fêtes pour la remplacer par un truc du Carnaval. Au printemps, mettez des tulipes. Un autre exemple : je suis allée dans le bois pour ramasser une dizaine de branches que j’ai attachées avec un fil de fer. J’ai accroché ce montage au-dessus de ma table à manger et j’y ai mis un courant de lumière. L’été, je peux accrocher des bateaux pour faire nautique. À Noël, j’y suspends des étoiles ou des cartes de souhaits. En février, des flocons. J’ai toujours cette structure au-dessus de la table. C’est un bel élément permanent et éclairé qui s’adapte à toutes les saisons. C’est tout simple.»

+

LES TENDANCES DE L'HEURE

«Cette année, les gens ont besoin de chaleur, de quelque chose d’enveloppant, de rassurant qui nous ramène à nos racines et à nos familles. Je pense qu’on va vraiment aborder l’aspect traditionnel avec du lainage, des oranges séchées, des bâtons de cannelle, l’odeur de sapin (même si ça vient d’un diffuseur près d’un sapin artificiel!), de la pomme grenade, des rubans à carreaux, etc. Le timing est très bon pour mettre ça de l’avant. On en aura besoin.»

«Le scandinave est encore très présent pour ceux qui veulent plus de modernisme. Pensez blanc, bois, lustré, vintage. Et ça s’entrecroise bien avec le traditionnel.»

«Préférez les lumières à teinte chaude, à moins que votre maison soit très moderne. Si vous voulez un décor chaleureux, évitez les ampoules ou DEL froides ou bleues.»

Le look traditionnel, qui aura encore la cote cette saison, peut notamment s’exprimer par l’usage de rubans et de tissus à carreaux.

+

À ÉVITER

«Les courants de lumière branchés directement dans la prise murale créent une traînée lumineuse jusqu’à la prise électrique. Ça enlève le point focal de votre montage. Faites plutôt un petit tour en quincaillerie pour acheter une extension électrique toute simple à raccorder.»

«Entortiller des lumières autour d’une colonne, c’est complètement out. Secret de professionnel : on utilise plutôt de petites lattes de bois sur lesquelles on fixe du sapinage, ce qui fait que notre guirlande reste solide quand on l’installe.»

«Les personnages gonflables, c’est non all the way! Toutefois, pour faire plaisir aux enfants, je les mettrais dans un coin de la cour arrière pour qu’ils aient leurs espaces ludiques. Mais jamais devant chez soi.»

«Les rideaux de lumières blanches qu’on laisse accrochés à l’année parce qu’on pense qu’on ne les voit pas quand ils sont éteints… c’est non.»

«Plutôt qu’un épouvantail rempli de paille pour l’Halloween, je mettrais une chaise antique avec une vieille lampe à l’huile dessus. C’est de meilleur goût et ça dure plus longtemps.»

«Ne mélangez pas des ampoules blanches et de couleurs.»

Info : conceptlv.com