Le plus petit bâtiment abrite un loft d’invités, le garage et l’atelier de la cliente, artiste peintre.

L'écho de la ferme

Le projet, tout frais, a été complété cet été, après deux ans de préparation. La firme de Québec Bourgeois/Lechasseur architectes s’est déplacée à Potton, dans les Cantons-de-l’Est, pour imaginer cette résidence secondaire simple et allongée, sorte de «réinterprétation contemporaine de la grange».

Dès la première rencontre, les clients ont évoqué leur attirance pour le style «barnhouse», une architecture inspirée des longs bâtiments agricoles de la région. À cette demande, s’ajoutait une envie de chaleur et d’ouverture sur la nature. Le ton était donné.

Implantée sur un plateau, la résidence aux lignes pures surplombe une forte pente. La descente du cap Saint-Martin est abrupte, mais un escalier a été aménagé jusqu’au lac Memphrémagog.

L’inspiration de style «barnhouse» réfère aux longs bâtiments agricoles de la région.

Sur le site, deux silhouettes s’élèvent, reliées par un tunnel vitré. Leur parement extérieur de bois foncé et leur toiture métallique font écho aux bâtiments de ferme.

Le plus petit volume, compact en avant-plan, permet de loger les invités, tout en abritant le garage et un atelier pour la cliente, artiste peintre.

Pour la firme Bourgeois/Lechasseur, «il est important de ne pas tout dévoiler au premier coup d’œil». La surprise vient en découvrant le second volume, tout en longueur, en hauteur et en transparence. Il a été conçu pour accueillir une pièce centrale spacieuse, rassembleuse et lumineuse, orientée vers le lac.

L’espace central, qui comprend les aires de vie, est bordé de deux longues façades vitrées.

Le prolongement du plancher de béton de l’aire de vie sur la terrasse brouille la frontière entre l’intérieur et l’extérieur. La cuisine, sombre et minimaliste, communique directement avec la terrasse couverte. En l’air, une passerelle traverse le plafond cathédrale pour mener aux chambres.

Le plafond cathédrale recouvert de bois réchauffe les lieux.
La chambre principale, avec sa terrasse

«Optimiser les points de vue», «faire pénétrer la lumière» et créer une «succession d’ambiances» font partie de la démarche des concepteurs.

Source: v2com