Une des recommandations de la Société d’habitation du Québec est de s’assurer que les gouttières soient bien dégagées et qu’elles dirigent l’eau une distance d’au moins deux mètres de la maison.

Le printemps au sec

Qui dit «fonte des neiges» dit aussi, pour certains propriétaires, «possibilité d’inondation». Pour se prémunir des mauvaises surprises que pourraient peut-être vous apporter le printemps, la Société d’habitation du Québec (SHQ) propose des mesures préventives simples et faciles à réaliser pour éviter les dommages causés par les inondations printanières.

D’abord, si vous habitez près d’un cours d’eau, vérifiez le bon fonctionnement de votre pompe de puisard. Pour plus de sécurité, il est conseillé d’installer une pompe auxiliaire automatique pouvant être alimentée par batteries ou par une génératrice. 

Pour tous, la SHQ recommande de déneiger les fondations autour de votre propriété, ainsi que le bas des ouvertures (portes et fenêtres) du sous-sol pour éviter que l’eau s’accumule. Dégagez également les gouttières, et les descentes de celles-ci, en vous assurant qu’elles dirigent l’eau à bonne distance des fondations, soit au moins deux mètres.

Par ailleurs, si vous votre propriété est à risque d’inondation, il est suggéré d’avoir un «plan d’action». Par exemple, connaître le fonctionnement de votre boîte électrique, afin de pouvoir couper le courant rapidement, avoir une stratégie pour placer en hauteur meubles, ordinateurs et autres souvenirs qui pourraient être endommagés par l’eau. Et garder à portée de main une trousse d’urgence (goo.gl/EwLYd4). 

Enfin, vous trouverez encore plus d’information sur le sujet (et sur bien d’autres) sur le site d’Urgence Québec : urgencequebec.gouv.qc.ca. Bon printemps.