Les tons de gris, voire le noir, sont des «couleurs» tendance, mais ce n'est pas tout le monde qui va oser.

Le lavabo, centre d'attraction

Une salle de bain doit être fonctionnelle. Mais au-delà des aspects pratico-pratiques, il est bien plus agréable de se préparer le matin dans une pièce où l'on se sent bien... au risque d'y rester un peu plus longtemps! Un élément à ne pas négliger est le lavabo, qui peut devenir, s'il est choisi avec soin, une composante des plus intéressantes dans le décor. Trois spécialistes se prononcent sur les tendances, les nouveautés et les modèles les plus demandés.
Plutôt carré ou arrondi?
Sans hésiter, Guy Nadeau, vice-président aux ventes et copropriétaire de Bain Dépôt, mentionne que les vasques carrées ont la cote : les gens recherchent des modèles «très épurés». Une tendance que constate Marie-Josée Paradis, directrice adjointe au marketing chez Ciot. «Les lavabos ont des lignes épurées. On note aussi l'arrivée de nouvelles formes géométriques», souligne-t-elle.
Encastré ou de surface?
Les vasques déposées sur le comptoir sont les plus populaires, indique Christine Latouche, coordonnatrice de la salle d'exposition chez Lacroix Décor, précisant que la demande pour un lavabo encastré faiblit. Toutefois, le lavabo en sous-plan - fixé sous le comptoir, donc sans bordure - est tout indiqué pour mettre en valeur un comptoir de marbre ou de granit. Le lavabo piédestal se fait également plus rare : «Les gens veulent du rangement», soulève Mme Latouche. Toutefois, des modèles «demi-pied» - qui ne touchent pas à terre, mais sont fixés au mur - sont maintenant offerts, signale Guy Nadeau.
Quel matériau?
Alors là, il y a l'embarras du choix! Si la porcelaine demeure un incontournable et que le blanc est largement dominant, «les options sont infinies», mentionne Marie-Josée Paradis. Un lavabo fait de matériau composite «a l'avantage d'avoir une surface plus mince que la porcelaine», tandis que la fonte émaillée se décline dans des teintes «très riches, très brillantes». Mme Paradis souligne que les tons de gris, voire le noir, sont des «couleurs» tendance, mais que ce n'est évidemment pas tout le monde qui va oser. On retrouve même des lavabos en bois, en métal martelé, en pierres de rivière figées dans une résine ou encore en argile réfractaire, énumère la directrice adjointe au marketing chez Ciot.
<p>Les formes et les couleurs sont très variées, pour satisfaire ceux qui veulent oser! </p>
De son côté, Guy Nadeau parle également de marbre synthétique, d'un blanc «plus chaud que la porcelaine», et de verre trempé, qui se décline dans une multitude de couleurs, parfois même avec des motifs.
Et le robinet?
À l'image du lavabo, le robinet qui l'accompagne sera aussi généralement assez épuré. «Il y a encore beaucoup de robinets carrés, mais on voit une certaine rondeur apparaître», indique Christine Latouche.  
«Le robinet a un aspect très sculptural. La demande est pour une robinetterie monotrou avec un levier simple», souligne pour sa part Marie-Josée Paradis, révélant que le «fini or brossé est très tendance et ajoute une touche d'élégance».