Un buffet de Michel Rousseau

Lancement d'un répertoire d'artisans québécois

Une professionnelle en santé publique vient de créer un répertoire québécois d'artisans. Son but? Les faire connaître et développer chez les designers et les consommateurs «un réflexe d'achat local».
Sophie Pouliot, de L'Ange-Gardien, voue une «passion personnelle» au design. Elle consacre une vingtaine d'heures par semaine au repérage d'artisans en fréquentant les salons dédiés au design et à l'habitation, en suivant les calendriers d'activités, en faisant de la veille informatique, en lisant les journaux, les magazines et Internet. Elle a donné à son répertoire le nom de La touche locale.
Elle n'a pas encore de site Web. Actuellement, si vous êtes à la recherche d'un ébéniste ou d'un muraliste, par exemple, il faut lui écrire (info@latouchelocale.com) ou lui téléphoner (418 822-1104).
L'objectif : la visibilité
Sophie Pouliot a réussi un bon coup en réservant au Salon Expo Habitat un kiosque de 600 pieds carrés que le comité organisateur présente comme «une attraction», au même titre que les maisons modèles. Il y aura «un parcours», promet-elle. Et la plupart des 20 artisans de son répertoire viendront faire leur tour. La touche locale sera officiellement lancée à l'occasion du Salon.
La lampe Calypso de Bruno Gérard
«Je trouvais qu'il y avait un vide», a relaté la femme de 43 ans. Les résultats d'une étude de marché lui ont appris que les designers et les décorateurs connaissaient peu les artisans québécois. «Ils magasinent dans les grandes surfaces, ils font affaire avec leurs ébénistes, ils vont vers ce qu'ils connaissent, a-t-elle observé. Les artisans locaux, eux, ne sont pas considérés.» Son objectif est de les rendre visibles.
L'auto-inscription sur son répertoire n'est pas possible, ce qui le distingue d'Etsy. Sophie Pouliot identifie elle-même ses artisans en fonction de critères qu'elle a validés auprès de designers : le service après-vente, l'utilisation de matériaux locaux, une production en édition limitée, des exclusivités, etc. Elle valorise le mobilier et les accessoires contemporains.
Une armoire de Jean-François Lettre
Son répertoire est composé d'une vingtaine d'artisans du Québec (notamment du Bas-Saint-Laurent, de la Mauricie, de l'Estrie et de la région de Montréal). Il comprend aussi plusieurs noms de la région de Québec : Ébénisterie Niché, Signée Mag, Lambert Marcoux, MC Grou, Bruno Gérard, Kevin Drolet, William Dumais, Vincent Dussault.
Sophie Pouliot souhaite en solliciter une centaine d'autres.
Elle espère que la page d'accueil de son site Internet sera prête le 22 février, à l'ouverture du Salon Expo Habitat. «Il restera toujours un être humain au bout du fil», assure-t-elle.