... comme des chapeaux coniques...

Lampes de papier pour décors sophistiqués

Indéchirable, incassable, souple et délicat : le papier japonais a des vertus mal connues en Occident. Une designer française utilise ce «matériau précieux» pour fabriquer des lampes dont l'apparente fragilité ne laisse en rien transparaître sa résistance.
<p>... ou comme une plume.</p>
Céline Wright oeuvre à Paris au sein d'une petite entreprise dont les employés confectionnent à la main les lampes qu'elle invente. Elle revendique une approche artisanale, car elle considère que «les artisans contribuent de manière active à la décoration et au design».
Marie-Laure Laurent et son mari, Julien, se sont installés à Montréal il y a deux ans, où ils ont fondé Inhoma Design, une compagnie d'importation d'articles de décoration. «À la différence d'objets standardisés, nos collections ont une âme qui habite l'espace plus qu'elle ne l'habille», résume joliment Marie-Laure Laurent.
Le couple s'est intéressé à Céline Wright en raison de son respect de la matière et de son goût pour la création indépendante. «Elle maîtrise sa technique», a expliqué Mme Laurent au téléphone. «Elle peut utiliser jusqu'à 2000 bandelettes de papier pour une seule lampe.» Elle redonne ses lettres de noblesse au papier, un «matériau oublié dans la société industrielle», selon elle.
La mise en lumière est un art qui ne doit pas être laissé au hasard, estime Marie-Laure Laurent. «Le choix d'un luminaire peut déterminer la vocation d'un lieu», croit-elle. Les nuages de papier suspendus de Céline Wright, ses ailes retenues par un bloc de marbre, ses oeufs qui nichent dans les intérieurs les plus contemporains composent des lampes d'un grand raffinement.
L'artiste propose sur catalogue des lampes de papier japonais (le Washi) faites à la main qui peuvent être reproduites. Mais pour ceux qui veulent y mettre le prix, elle peut créer des pièces exclusives et sur mesure pensées pour un décor précis. Les petites lampes en série se vendent à partir de 400 $, alors que les exclusives valent souvent plusieurs milliers de dollars.
Marie-Laure Laurent reçoit les clients sur rendez-vous à son bureau d'Inhoma Design.
Information : www.inhomadesign.com ou 514 550-5268