Ce revêtement de bois enserré dans le métal évoque un arbre protégé par son écorce.

La Malbaie: la grange réinterprétée

L'ensemble résidentiel des Terrasses Cap-à-l'Aigle, à La Malbaie, s'est enrichi d'une nouvelle maison baptisée La Grange, enveloppée d'un parement de métal gris sur sa toiture et sur ses côtés, et d'un revêtement de bois qui évoque un «arbre protégé par son écorce».
<p>L'espace commun de l'étage offre une vue panoramique sur le paysage charlevoisien.</p>
<p>L'une des quatre chambres</p>
La force du concept architectural réside dans «la réinterprétation de la forme traditionnelle de la grange», telle qu'on la trouve dans la région de Charlevoix.
La maison «prend racine au sous-sol avec ses murs de bois et de béton qui forment la salle de jeu et le dortoir des enfants». Quatre chambres supplémentaires se trouvent au rez-de-chaussée.
L'escalier est doté d'un garde-corps en acier noir «qui agit comme une colonne vertébrale et qui surprend par sa légèreté». De l'intérieur, peu importe le niveau, les nombreuses fenêtres cadrent le paysage «avec une précision calculée».
L'espace commun de l'étage est lumineux. Ses plafonds et la plupart de ses murs sont recouverts de cèdre blanc. Le plancher de béton radiant procure un effet miroir qui reflète la lumière du jour.
Le plafond cathédrale et le foyer placé au centre de la pièce à aire ouverte sont gages de confort et d'élégance.
Érigée au sommet d'une crête et enveloppée par la forêt avoisinante, cette maison de 3400 pieds carrés a été conçue par MU Architecture. Information : www.terrassescapalaigle.com.
Source : v2com.biz