L'espace Must met en valeur des meubles plus compacts conçus pour des maisons et des condos plus petits.

La Galerie du Meuble rajeunit son image

La Galerie du Meuble du boulevard Charest, à Québec, inaugure samedi un nouvel espace baptisé Must, aménagé au centre du magasin. Il se caractérise par «une image rajeunie», plus contemporaine, et par une offre plus généreuse d'accessoires.
La Galerie du Meuble a investi un million de dollars pour la création de l'espace Must et pour l'agrandissement, du côté est, qui a été nécessaire pour accueillir Jardin de Ville le printemps dernier. Ce détaillant et manufacturier d'ameublement extérieur haut de gamme avait été fusionné, il y a moins d'un an, avec G2MC, une entité corporative regroupant Maison Corbeil et la Maison du Meuble, cette dernière possédant deux succursales à Québec.
Luc St-Cyr, le président de la Galerie du Meuble, souligne que l'espace Must propose «des meubles avant tout», mais que des «accessoires complémentaires» seront mis «au service» du mobilier : poufs, tabourets, coussins, carpettes, vases, lampes, horloges, etc.
Les meubles et les accessoires sont regroupés par thèmes, par couleurs ou par matières.
M. St-Cyr fait remarquer que les meubles sont plus compacts, les canapés notamment, afin de s'adapter «à l'échelle des condos». Il mentionne que son entreprise fait ses achats partout dans le monde, mais qu'elle laisse aussi une belle place au mobilier québécois et canadien. Certains produits, en outre, sont créés spécifiquement pour Must.
Trois espaces Must ont déjà été aménagés dans les magasins Corbeil de Montréal, de Laval et de Brossard. Et une boutique autonome, Must Société, a été ouverte dans le quartier Griffintown.
La Galerie du Meuble de la rue Courcelette, à Québec, devrait avoir le sien au début de 2017, selon Luc St-Cyr.
Ces changements s'inscrivent dans les activités qui célèbrent le 60e anniversaire de la Galerie du Meuble cette année.