La porcelaine émaillée italienne U-Color crée un effet audacieux et moderne. Elle est offerte en un choix infini de couleurs.

La céramique réinventée

Triangles, hexagones, format XXL, pose en chevrons, incursion des couleurs pastel: la céramique sort de son cadre classique pour évoluer vers l'audace et la fantaisie.
<p>La porcelaine émaillée Domus a un aspect béton qui se marie aux ambiances sobres. Ses hexagones grand format rendent les sols et les murs spectaculaires.</p>
<p>Les carreaux à motifs de la porcelaine émaillée de la collection Orchestra </p>
Olga-Sofia Marques, porte-parole chez Céragrès, constate que «l'hexagone explose». «On s'en va vers des carreaux de 20 pouces par 20», explique-t-elle. La tomette, oui, mais en format XXL. Au Salon du design intérieur de Toronto, en janvier, le highlight de Céragrès sera la céramique de la série Core de forme triangulaire. Il y en aura aussi une version hexagonale. «Créatifs et audacieux, les motifs géométriques donnent le ton et redéfinissent l'espace», résume-t-elle.
Et toujours des carreaux surdimensionnés, 32 pouces sur 32, par exemple, ou 12 pouces sur 48.
«On n'échappe pas à l'imitation de bois», note Olga-Sofia Marques. Dans ce cas-là, la réglette s'impose, mais elle se distingue par ses couleurs vives et «punchées».
Et les carreaux de faïence anciens? Toujours à l'honneur, mais «réinterprétés» avec un look rétro, des motifs géométriques et de la couleur.
Ce printemps, annonce la spécialiste, la céramique sortira du cadre avec des roses, des bleus et des verts pastel. «Il y aura un vent de fraîcheur», prévoit-elle.
Toutes ces nouveautés s'appliquent tant à l'application au sol que murale, même pour les carreaux grand format. «Ils sont sans limites et se regardent comme des tableaux», fait observer Olga-Sofia.