Les produits de la collection Majestika de CAVAVIN peuvent être personnalisés selon les désirs du client, pour s'intégrer à un mur d'armoires ou encore se tenir comme un meuble complet.

La cave à vin dans la cuisine

Après avoir longtemps été confinée au sous-sol, la cave à vin effectue une remontée vers la cuisine et la salle à manger. «De plus en plus, les gens font un espace pour un cellier quand ils rénovent leur cuisine», constate Nathalie Fortier, présidente de CAVAVIN.
La compagnie québécoise présentera certains de ses modèles de celliers les plus populaires au Salon international des vins et spiritueux de Québec, au Centre des congrès, jusqu'à demain.
La gamme originelle de l'entreprise de Saint-Hubert, la Majestika, s'orne d'un nouveau look et de nouvelles couleurs pour l'occasion, notamment une teinte champignon, un gris charcoal et un brun Java.
Se détaillant à partir de 4500 $, les modèles de cette collection haut de gamme sont faits pour contenir de 28 à 149 bouteilles et peuvent s'encastrer comme une armoire de cuisine ou être un meuble à part entière placé dans la salle à manger.
Sur mesure
«Comme on les fait ici, dans notre usine de Saint-Hubert, on s'accommode vraiment aux désirs des clients. Il est possible de teindre le cellier de la même couleur que les armoires de cuisine ou le mobilier de salle à manger», note Mme Fortier.
Pour les plus petites bourses, il existe depuis quelques mois la gamme Classika, se détaillant entre 1000 $ et 2000 $, et les classiques Sobra, entre 300 $ et 700 $.
Pour plus d'information : www.cavavin.com