Joyeuses décos de Noël avec deux fois rien

Christophe Perny n'a pas attendu la première neige pour installer ses décorations. Il a raclé jusqu'au moindre flocon pour donner l'illusion d'une bonne bordée, et accroché tout ce qu'il a de rouge et de rustique afin d'attirer le père Noël à Lac-Beauport.
L'ébéniste autodidacte «travaille essentiellement sur le naturel». Le bois de grange et le bois flotté, voilà ce qui l'allume. Un peu de fausse fourrure par-ci, deux-trois lampions par là, quelques coups de pinceau pour unifier le tout : Christophe Perny peut vous fabriquer un inventaire d'ornements de Noël avec deux fois rien.
Il dissémine ses petits coeurs de bois dedans comme dehors. Avec des branches sèches, il fabrique des sapins bizarres et des bougeoirs saugrenus. Il peint des visages de père Noël sur des retailles de bois. Il découpe des maisonnettes, des étoiles et des silhouettes d'animaux.
Lénaëlle, sept ans, croit encore au pouvoir des lutins. La maison en est pleine. Il y a aussi des coussins thématiques, des bas de Noël, un sapin traditionnel, des lanternes écarlates IKEA, bref de quoi semer la joie dans le coeur de Mathéo, 11 ans, de sa petite soeur et de ses parents.