Jeux d'extérieur: des quilles finlandaises à la sauce québécoise

LE MAG / Seuls des Québécois auraient pu penser à métamorphoser un populaire jeu d’adresse finlandais en caisse de bières! Avec La 12 à Roger, la compagnie Roger Bontemps propose un étonnant mélange de jeu de quilles, de billard et de fléchettes adapté à tous les joueurs et à tous les terrains. Du plaisir à la bonne franquette!

À l’été 2016, Dominic Napert a découvert le mölkky, un jeu inventé 10 ans plus tôt par l’entreprise Lahden Paikka, mais inspiré d’une activité traditionnelle scandinave. «Quand un ami me l’a montré, j’ai tout de suite eu un coup de cœur. J’en ai fabriqué quelques-uns pour donner à des amis et ç’a vraiment fait fureur. Le monde se les arrachait, alors on a décidé de lancer une entreprise pour produire les nôtres», raconte le copropriétaire de ce commerce familial de Lévis (avec sa douce moitié Eva Bastien, sa sœur Caroline Napert et son conjoint François Pelletier).

Cette année, La 12 à Roger fait tout un tabac, pour ne pas dire un abat! Certains l’ont sans doute vu sur les réseaux sociaux. C’est que le mouvement de promotion de l’achat local ainsi que les règles sanitaires incitent les gens à rester à la maison et à se tourner vers ce genre de jeux. Et l’emballage de «fausse» caisse de bières y est sans doute pour quelque chose aussi.

«L’engouement est beaucoup plus présent, plus intense pour nous cette année. On le sent, dit M. Napert. C’est un jeu rassembleur et festif. Quand on y goûte, on accroche. On est un peu tannés de jouer aux washers au Québec. C’est l’fun de varier.»

Renverser les quilles

Alors comment joue-t-on? On dispose d’abord 12 cylindres de bois au sol dans la forme indiquée par les règlements, puis on lance un billot dessus dans l’espoir d’en faire tomber le plus possible. Après chaque lancer, on redresse les quilles à l’endroit où elles ont atterri. Au fil de la partie, le jeu prendra ainsi de l’expansion sur le terrain. «Et ça prendra plus de visou!»

À LIRE AUSSI :
Une cour gonflée à bloc!
On se lance des burritos dans la face!
Il faut sauver la petit balle jaune!
Éveillez le ninja en vous
Des idées classiques en vrac…

Il y a deux manières de comptabiliser les points. Si plusieurs quilles tombent, on additionne le nombre total de quilles par terre (quatre quilles tombées donnent quatre points). Si une seule quille est renversée, on ajoute plutôt la valeur inscrite dessus (les pièces sont numérotées de 1 à 12). Le premier qui atteint 51 «pile-poil» l’emporte. Charmant de simplicité et plus accrocheur qu’on pourrait le croire.

«C’est hypercompétitif! Ça prend de la stratégie, un peu d’adresse et de la chance. C’est ouvert à tous. Il faut se méfier, parce que même un enfant peut arriver à nous battre!» explique le jovial homme d’affaires qui, de jour, travaille… au service des insatisfactions chez Desjardins Assurances.

On peut jouer à deux ou plus, sans limite de joueurs. En équipe ou chacun pour soi. Une partie dure une vingtaine de minutes. On peut jouer sur pelouse, terre, sable, gravier et neige.

Les quilles — aussi appelées dauphines — sont faites de rejets de l’industrie de l’ébénisterie, du bois franc du Québec «durable et assez lourd pour tenir en place sur toutes les surfaces». Elles sont fabriquées à la main puis gravées au laser dans Limoilou.

Prix : 55,95 $

Info : rogerbontemps.ca

À savoir : La 12 à Roger est disponible sur la boutique en ligne de Roger Bontemps et dans plusieurs points de vente de Québec, dont La Revanche et Castello de Place Ste-Foy, entre autres.