Il est important de vérifier, de temps à autre, la surface du plancher avec le niveau.

Installation d'un plancher de céramique

Vous êtes tanné de la céramique de votre cuisine ou de votre salle de bain? Vous cherchez un nouveau look? Voici comment installer votre nouveau plancher et quelques trucs pour le faire, selon Alexandre Bezeau, carreleur et propriétaire de l'entreprise de pose de céramique Ceralex. «Selon le type de matériaux que vous utilisez et le type de surface que vous avez à couvrir, il est bien important de se renseigner auprès d'un fournisseur pour avoir la bonne colle à céramique», conseille avant tout M. Bezeau.
<p>Afin de retirer l'ancien revêtement de sol, utilisez un marteau et un levier plat. Ensuite, utilisez un grattoir à plancher afin d'éliminer l'excédent de colle. </p>
<p>Étendez le coulis sur les carreaux en diagonale à l'aide d'un aplanissoir en caoutchouc.</p>
Préparation du plancher
Tout d'abord, il faut enlever l'ancien revêtement de sol; dans ce cas-ci, il s'agit de céramique. Pour y parvenir, utilisez un marteau et un levier plat. Commencez par un joint où le coulis est déjà brisé, sinon frappez sur le coulis afin de le casser. Lorsque la céramique est retirée, utilisez un grattoir à plancher afin d'éliminer l'excédent de colle. Il est parfois difficile de tout enlever. Assurez-vous que la sous-couche est suffisamment lisse et égale pour recevoir les nouveaux carreaux. Au besoin, utilisez une ponceuse.
«Pour pouvoir poser de la céramique, il faut s'assurer d'avoir en dessous une épaisseur de plywood totalisant 1 pouce 1/8 au minimum. Il est important d'avoir la bonne épaisseur de plywood, car avec les froids du Québec, les maisons travaillent énormément», souligne M. Bezeau. «Si nous sommes sur une structure de béton, il faut s'assurer que les fissures apparentes sont solides et stables. Le meilleur conseil est de se renseigner chez son détaillant.»
Préparation de la colle
Dans une chaudière de 20 litres, versez une petite quantité d'eau, ajoutez la colle à céramique et mélangez avec une mèche à brasser pour obtenir une texture épaisse. Il ne faut pas préparer la colle en grosse quantité; cette dernière peut figer après deux heures. «Il est important de suivre les proportions qui sont indiquées à l'arrière des poches de colle», soutient M. Bezeau. Si la colle commence à sécher, rebrassez le tout en ajoutant une petite quantité d'eau. Le carreleur recommande de respecter en moyenne une proportion d'une part d'eau pour trois parts de ciment colle.
Tracer les lignes
Au moyen d'un laser ou d'un traceur, tracez les lignes de l'endroit que vous avez choisi comme point de départ du plancher. «La majorité du temps, on garde les tuiles pleines aux endroits les plus visibles, comme à l'entrée du plancher ou d'une porte», explique M. Bezeau. «Visuellement, c'est important. Les coupes doivent être majoritairement dans les endroits cachés.» Pour tracer les lignes de référence afin de poser les carreaux en ligne droite, déposez quatre carreaux à sec sur le plancher et établissez un quadrillé (quatre pieds carrés) sur la longueur de la pièce. «Avec la mesure de deux à trois tuiles, on fait ce qu'on appelle des patrons aux deux à trois pieds carrés, pour que lorsqu'on commence à coller, on puisse suivre le patron et l'alignement de la pièce.» Note : lorsque vous mesurez, prévoyez l'épaisseur du joint de la ligne suivante dans le patron. La température va influencer la vitesse à laquelle la colle va se figer. Température chaude et sèche : prise rapide. Température froide et humide : prise lente. Température sous zéro : prise nulle.
<p>Il est important d'essuyer chaque section avec une éponge humide pour éliminer les résidus de coulis. Il faut bien essorer l'éponge afin de ne pas diluer le coulis dans les joints. </p>
La pose
Appliquez de la colle sur le plancher à l'aide d'une truelle dentelée dont la denture correspond aux recommandations du fabricant (habituellement 1/4 po x 3/8 po) pour couvrir la surface de votre premier patron. Si le mortier est appliqué trop à l'avance, il commencera à durcir et les carreaux n'y adhéreront plus. Installez la céramique avec une légère pression et bougez les carreaux afin d'enlever d'éventuelles bulles d'air. Il faut, à l'aide de croisillons installés dans chaque coin du carreau, laisser environ 1/8 po (4 mm) entre chaque céramique pour les joints. Il est important de vérifier, de temps à autre, la surface du plancher avec le niveau. Au fur et à mesure que votre travail avance, nettoyez les débordements de colle avec une éponge humide. Coupez les carreaux avec le coupe-tuile à sec si nécessaire. Lorsque vous avez terminé, il faut attendre environ 12 heures avant de pouvoir jointoyer. Note : si certains carreaux vous paraissent plus bas que d'autres, il faut ajouter de la colle aux endroits où il en manque. Il faut prévoir une perte générale de céramique d'environ 10 % minimum (pour une pose standard droite).
Préparation du coulis
Une fois la surface bien sèche, préparez le coulis dans une nouvelle chaudière de 20 litres tout en suivant les instructions du fabricant. Étendez le coulis sur les carreaux en diagonale à l'aide d'un aplanissoir en caoutchouc auquel vous imposerez un angle de à 45 degrés. Les croisillons demeurent, il faut s'assurer qu'ils ne soient plus visibles et mettre du coulis par-dessus. «Lorsque vous n'en avez jamais fait, il est important d'en mettre par petites quantités», conseille M. Bezeau. Toujours en pratiquant des mouvements diagonaux, enlevez l'excédent avec l'aplanissoir. Assurez-vous que tous les joints sont bien remplis de coulis. «Il est important de faire des mouvements circulaires afin d'étendre uniformément le coulis et bien le compacter.» Ensuite, essuyez chaque section avec une éponge humide pour éliminer les résidus de coulis. Il est important de bien essorer l'éponge afin de ne pas diluer le coulis dans les joints. Après une période de séchage de 24 heures, libérez complètement le plancher des résidus au moyen d'une vadrouille mouillée. Évitez de déposer du produit directement sur les carreaux et essuyez les débordements immédiatement.
> Matériaux requis
- Céramique
- Truelle dentelée
- Coupe-tuile à sec (couteau à diamant)
- Mélangeur
- Laser à plancher pour l'alignement
- Éponge
- Rectifieuse (besoin d'une lame diamantée de quatre pouces)
- Niveau
- Chaudière de 20 litres
- Ruban à mesurer
- Crayon
> Éléments de sécurité requis
- Gants de travail
- Lunettes de sécurité
- Bottes de sécurité
- Genouillères
- Masque
- Protège-oreilles