Un suintement des dalles de béton de votre sous-sol pourrait trahir un problème avec votre système de drainage, rappelle l'Association des professionnels de la construction et de l'habitation.

Inspection printanière: des symptômes à surveiller

Remarquez-vous un taux d'humidité constamment élevé au sous-sol? Un suintement de votre dalle de béton aux fissures? De l'eau qui apparaît au bas des fondations? Si oui, il s'agit là de signes qui peuvent trahir un problème avec le système de drainage.
En cette période de fonte des neiges et de précipitations abondantes, l'Association des professionnels de la construction et de l'habitation (APCHQ) invite les propriétaires à ouvrir l'oeil et dresse une liste de symptômes qui peuvent annoncer des défauts de fonctionnement du drain.
Son rôle est non négligeable : capter l'eau dans la partie inférieure des fondations pour éviter qu'elle ne s'infiltre dans le sous-sol de la maison. Et comme les infiltrations d'eau sont parmi les problèmes les plus dommageables sur une propriété, mieux vaut y voir. «Il est généralement plus coûteux d'effectuer des travaux après que des dommages eurent été constatés plutôt que d'avoir agi à titre préventif», souligne François-William Simard, directeur des communications de l'APCHQ.
Aux symptômes énumérés plus haut, l'organisme ajoute des cernes blancs au bas des murs de béton, des infiltrations d'eau en période de crue printanière, le bassin d'évacuation qui déborde dès qu'il pleut ou pompe élévatrice qui fonctionne presque sans arrêt.
Quoi faire en pareil cas? Déterminer les causes probables. Premièrement, en vérifiant que les pentes du terrain dirigent l'eau aux abords du drain et non vers la maison. L'APCHQ recommande aussi de s'assurer du bon fonctionnement de la pompe d'assèchement, s'il y en a une, et de s'assurer que le clapet antiretour marche bien.
Si tout est conforme, il faut pousser l'investigation. Idéalement par un entrepreneur spécialisé qui effectuera des tests pour déterminer la nature du problème, prône l'APCHQ, qui a pour mission de faire valoir et de développer le professionnalisme de quelque 17 000 entreprises membres.
La toiture
En ces temps humides, l'organisme recommande aussi une inspection visuelle de la toiture. Si les bardeaux ondulent ou perdent leurs granules, si l'isolant du comble est humide ou détrempé, si des traces de condensation sont apparues dans le comble, il serait prudent de communiquer avec un entrepreneur-couvreur pour évaluer la situation.
Pour trouver un entrepreneur certifié (Réno-Maître) dans votre région : apchq3d.com