Qui pourrait dire que la pelouse qui entoure la piscine est composée essentiellement de plants de thym?
Qui pourrait dire que la pelouse qui entoure la piscine est composée essentiellement de plants de thym?

Une pelouse qui sent bon!

Larry Hodgson
Larry Hodgson
Le Soleil
La première fois que j'ai vu - et senti! - une pelouse de thym, c'était aux Jardins Quatre-Vents, dans Charlevoix, il y a une vingtaine d'années. Là, près de la piscine, il y avait (et il y a toujours) un tapis vert, bas et uniforme qui dégageait un arôme séduisant quand on y marchait. De plus, le thym a rarement, sinon jamais, besoin de tonte. C'est assez pour faire rêver tout jardinier paresseux qui n'en peut plus de tondre son #*!@+# gazon! Mais une pelouse de thym est-elle vraiment un bon choix? Examinons ensemble les pour et les contre.
Pour
Une pelouse de thym offre plusieurs avantages. D'abord, comme mentionné, elle n'a en général aucun besoin de tonte (pour les thyms couvre-sols, mais il peut être nécessaire de tondre les thyms buissonnants annuellement, après la floraison, pour les égaliser un peu). Et elle reste verte à l'année. De plus, une fois établie, elle n'exige aucun arrosage ou fertilisation; elle dégage un arôme agréable quand on y marche, et elle tolère les sols pauvres et secs, réussissant dans des endroits, tels les pentes et les endroits sablonneux ou secs, où les graminées de gazon ne réussissent pas bien. Le thym n'est pas affecté par les insectes nuisibles et tolère le sel, contrairement aux graminées, poussant ainsi très facilement le long des routes traitées avec des produits déglaçants aussi bien qu'en bordure de mer. Enfin, une pelouse de thym fleurit très joliment, alors qu'une pelouse de graminée reste sans fleurs, puisqu'on la tond avant qu'elle arrive à la floraison.
Contre
Mais, d'un autre côté, une pelouse de thym peut coûter cher à installer. Il faut d'abord éliminer le gazon de graminées existant, puis repiquer des plants individuels de thym, car aucun marchand n'offre du thym en rouleaux! Aussi, si la pelouse de thym tolère le passage des pieds, il ne faut pas exagérer : si vous y passez régulièrement, elle sera endommagée. Il peut donc être sage d'installer des pas japonais là où l'on passe souvent. Et jamais elle ne tolérera des jeux d'enfants comme une «vraie pelouse» peut le faire.
Détail important : la pelouse de thym attirera des abeilles en quantité. Pour bien des gens, c'est une bonne nouvelle, car les abeilles donnent de la vie à nos aménagements et leur bourdonnement est très reposant à l'oreille, mais je connais d'autres personnes qui ont une peur bleue des abeilles. Si vous ne les aimez pas, évitez la pelouse de thym à tout prix!
Commande et installation
Vous avez jugé qu'une pelouse de thym vous convient? Voici comment faire.
D'abord, oubliez l'idée de lancer les plants de thym par semis : les semis prennent trop de temps à s'installer, et alors les mauvaises herbes prennent le dessus. Et acheter des plants de thym en pots de 10 cm (le format habituellement offert en pépinière) coûte réellement trop cher. Il vous faut donc obtenir des plants cultivés en alvéoles (plateaux multicellules). On peut normalement obtenir un plateau de 128 alvéoles pour un prix assez raisonnable. Il est peu probable que votre marchand local ait des plateaux de thym en stock cependant, surtout en été, mais il devrait pouvoir en commander pour vous auprès de son fournisseur de fines herbes. Sinon, essayez www.richters.com (allez à la page Richters Herb Plug Trays), une compagnie canadienne qui fait des livraisons par la poste.
Quand les plants de thym arrivent, il faut éliminer les plantes déjà présentes sur la surface à gazonner, que ce soit une pelouse de graminées ou autre. Plutôt que d'essayer de découper et d'arracher le gazon (tout un effort!), il est plus facile de couvrir le secteur de carton ou de papier journal humide (7 à 10 feuilles d'épais) pour étouffer les plantes qui y poussent, puis de recouvrir cette barrière de 15 cm de terre bien drainée et libre de mauvaises herbes.
Ensuite, vous repiquez les plants de thym à environ 20 cm d'espacement pour une couverture rapide (30 cm si cela ne vous dérange pas que le sol ne soit pas recouvert avant la deuxième année). Il faut bien les arroser à la plantation et régulièrement aussi pendant le mois suivant si la pluie vient à manquer. Et désherbez manuellement si des indésirables s'installent avant que le tapis de thym recouvre complètement le sol. Par la suite, il n'y aura à peu près aucun entretien à faire.
Choix de thyms
Il existe une foule de thyms sur le marché, que l'on retrouve dans deux catégories principales : les variétés naturellement tapissantes, soit de petites plantes au port rampant, comme le thym serpolet (Thymus serpyllum), le thym rouge (T. groupe Coccineus) et le thym laineux (T. lanuginosus), et les variétés plutôt buissonnantes, comme le thym commun (T. vulgaris), le thym à feuilles larges (T. pulegioides) et le thym citron (T. citriodorus). Si vous pensez qu'il serait logique de choisir un thym tapissant, pensez à un détail : ces thyms sont si bas (ils dépassent rarement 5 cm de hauteur) qu'ils laissent facilement germer les mauvaises herbes, demandant donc un désherbage régulier, alors que les thyms buissonnants, étant plus hauts (de 15 à 20 cm), créent une couverture plus dense que les plantes indésirables trouvent difficile à envahir. Vous pouvez même mélanger différents thyms pour créer un effet bigarré, surtout évident au moment de la floraison. On appelle parfois cette pelouse multicolore un «tapis perse». La plupart des thyms sont rustiques dans notre région, étant typiquement de zone 3 ou 4.
Maintenant, quel sera votre choix : une pelouse à tondre ou une pelouse de thym à entretien minimal? Bon succès avec l'un ou l'autre!