L'oncidium Sharry Baby (OncidiumSharry Baby), la célèbre orchidée qui sent le chocolat, est très populaire auprès des orchidophiles.

Une orchidée bonne en chocolat!

Samedi et dimanche, c'est la grosse activité de l'année dans le domaine des orchidées dans la région de Québec : Orchidofolie 2014. C'est l'exposition annuelle des Orchidophiles de Québec, et elle réunira non seulement les plus beaux spécimens d'orchidées des membres locaux, mais aussi des orchidées venant d'aussi loin que du Saguenay-Lac-Saint-Jean, de Montréal et même d'Ottawa grâce à la participation des orchidophiles de ces régions. D'ailleurs, les juges viendront de partout en Amérique du Nord, car cette exposition est sanctionnée par la American Orchid Société.
Sur place, vous verrez des orchidées grosses et petites, de toutes les couleurs possibles et de genres connus (Paphilopedilum, Phalaenopsis, Cattleya, etc.) et peu connus (Lycaste, Bulbophyllum, Prostechea, etc.), parfumés ou non. Ici j'aimerais souligner une orchidée très populaire auprès des orchidophiles : l'oncidium Sharry Baby (Oncidium Sharry Baby), la célèbre orchidée qui sent le chocolat!
Et elle sent vraiment le chocolat! À l'exposition, une pancarte vous invitera sans doute à vous approcher pour la sentir, une action que vous ne regretterez pas. Et, contrairement au chocolat véritable, l'oncidium Sharry Baby ne fait nullement prendre du poids, car son odeur ne contient aucune calorie!
En plus de son parfum des plus envoûtants, la fleur est très jolie aussi. Les fleurs individuelles ressemblent à de petites dames avec une large jupe, des épaules bouffées et une coiffe tricorne. On dit même que les fleurs sont de couleur chocolat, mais je dirais plutôt violet foncé marqué de blanc. Chaque fleur est petite - d'environ 4 cm de diamètre -, mais la tige florale souvent longue et arquée porte des dizaines de fleurs - parfois plus de 100, toutefois 50 à 75 est plus courant - sur une plante d'environ 75 cm de hauteur. Quel spectacle! Et les fleurs durent de six à huit semaines, et la plante peut fleurir deux fois par année : sûrement assez pour contenter tout chocoholique!
O. Sharry Baby n'est pas non plus de culture difficile. Si vous avez du succès avec les phalaenopsis (Phalaenopsis), soit les orchidées les plus communément vendues dans les jardineries de nos jours, vous ne devriez pas avoir de problème à cultiver Sharry Baby. Par contre, sa façon de pousser est beaucoup plus typique d'une orchidée que celle d'une phalaenopsis, car il pousse à partir de pseudobulbes.
Un pseudobulbe est un organe qui rappelle un bulbe par sa forme arrondie et la plupart des orchidées tropicales en possèdent, la phalaenopsis étant une exception à la règle. Contrairement à un vrai bulbe, le pseudobulbe n'est pas enterré, mais reste exposé aux éléments, au-dessus du terreau. Il est habituellement de couleur vert ou vert jaunâtre.
Chez Sharry Baby, il porte deux feuilles linéaires, chez d'autres orchidées une, deux, trois ou plus. Chaque pseudobulbe ne fleurit qu'une seule fois, puis perd ses feuilles et devient une réserve de minéraux et d'énergie pour les pseudobulbes qui suivront. Avec le temps, Sharry Baby peut accumuler une dizaine de pseudobulbes et même plus et produire plusieurs tiges florales en même temps : tout un spectacle visuel et olfactif.
Cultiver Sharry Baby
Dans la nature, les oncidiums ne poussent pas dans la terre, mais en épiphyte, soit accrochés aux branches des arbres tropicaux en Amérique du Sud et central. En culture, les oncidiums hybrides comme Sharry Baby sont parfois cultivés à peu près de la même façon, fixés sur des morceaux d'écorce ou d'osmonde, mais cela rend l'arrosage un peu plus difficile. Pour les débutants, je suggère une culture en pot : dans un substrat aéré conçu pour les orchidées, probablement largement composé de morceaux d'écorce.
Sharry Baby compose bien avec les conditions de culture typiques de nos maisons : un emplacement assez ensoleillé, aux températures normales d'intérieur. L'air de nos maisons étant plutôt sec pendant l'hiver, il n'est pas inutile d'utiliser un humidificateur pour l'augmenter à cette saison. Fertilisez avec un engrais pour orchidées durant la belle saison. Si vous cultivez votre Sharry Baby sous un éclairage artificiel (souvent utile pour obtenir une deuxième floraison), fertilisez à l'année. Quant aux arrosages, faites-les quand le terreau commence à paraître un peu sec, peut-être une fois par semaine.
Avec le temps, le terreau commencera à se décomposer et à ramollir et il faudra alors penser rempoter votre Sharry Baby dans un substrat frais. Si vous voulez, vous pouvez profiter de ce rempotage pour diviser la plante.
Pour sentir Sharry Baby
Vous voulez voir et sentir Sharry Baby? L'occasion parfaite se présente avec l'Orchidofolie 2014, qui aura lieu la fin de semaine prochaine, soit le samedi 12 avril de 12h à 18h et le dimanche 13 avril de 9h à 17h. L'exposition aura lieu à l'Envirotron, derrière Place Ste-Foy, au pavillon Envirotron, situé au 2480, boulevard Hochelaga, à Québec. Il y a des frais d'entrée.
Évidemment, en plus de Sharry Baby, vous verrez aussi des centaines d'autres orchidées. Apportez votre appareil photo : vous n'en reviendrez pas de leur beauté!
Pour vous procurer un Sharry Baby
Vous voulez cultiver un Sharry Baby ou toute autre orchidée qui sort un peu de l'ordinaire? Eh bien, l'Orchidofolie 2014 demeure votre meilleur choix : plusieurs producteurs d'orchidées seront présents et offriront des centaines de variétés d'orchidées, dont Sharry Baby, et aussi des terreaux, des pots, des livres sur les orchidées et bien plus. Demandez conseil à ces experts pour trouver une orchidée qui convient parfaitement à vos conditions.
C'est donc à un rendez-vous chocolaté que je vous convie en fin de semaine prochaine : ne le manquez pas!