Le chou puant (Symplocarpus foetidus) sent plutôt la mouffette.

Mais où est passé le printemps?

Officiellement, le printemps est arrivé le jeudi 20 mars mais, à regarder dans nos cours, on n'en voit pas le moindre signe. La neige est omniprésente et la fonte procède bien lentement. Où est le printemps, donc?
Je peux toutefois vous assurer que le printemps est bel et bien arrivé et que les plantes réagissent à sa présence, malgré le froid.
Les bulbes en pleine croissance
Saviez-vous, par exemple, que sous cette épaisse couche de neige, certaines plantes sont déjà en croissance? Cela paraît presque impossible et pourtant, les bulbes de printemps commencent déjà à pousser. Présentement, le sol est en train de dégeler sous la neige et dès que cela arrive, les pousses de perce-neige, de crocus, d'éranthe, d'iris réticulé et d'autres bulbes à floraison hâtive percent le sol. Présentement les pousses sont encore jaune pâle, mais dès que le soleil les touchera, elles verdiront. Leurs boutons de fleurs, d'ailleurs, sont déjà prêts à s'épanouir. Quand la neige fond enfin, les fleurs peuvent parfois s'ouvrir la première journée (perce-neiges et éranthes), sinon dans la semaine qui suit. L'éranthe (Eranthis hyemalis) fait encore mieux : quand il est prêt à fleurir, il commence à produire de la chaleur afin de faire fondre la neige. Certains printemps, on voit les fleurs jaune vif de l'éranthe s'épanouir à partir de petits trous dans la neige que le bulbe a provoqués lui-même.
Tous ces petits bulbes sont facilement disponibles en jardinerie, mais doivent être plantés à l'automne. On peut les planter dans tout emplacement bien drainé qui est ensoleillé au printemps. Comme les bulbes rentrent en dormance l'été et n'ont pas besoin de soleil à cette saison, ils sont parfaitement à l'aise sous les arbres à feuilles caducs.
<p>Le saule discolore (<em>Salix discolor</em>) donne les chatons les plus beaux. </p>
Un chou chauffant
L'éranthe n'est pas la seule plante qui fait fondre la neige. Dans nos sous-bois humides, une autre plante, indigène cette fois-ci, se prépare à fleurir. Le chou puant (Symplocarpus foetidus) produit au printemps un gros bouton en forme de capuchon de moine. À la suite d'une réaction chimique, le bouton est 15 à 30°C plus chaud que son entourage, ce qui permet à l'inflorescence de percer la neige et la glace. Évidemment, le chou puant n'est pas aussi attrayant qu'éranthe ou un perce-neige. Sa grosse inflorescence est plutôt brun pourpre et avec un nom comme chou puant, je n'ai pas besoin de souligner que le parfum de la plante laisse à désirer. En sa défense, sachez que cette odeur n'est apparente que si vous foncez le nez dans la fleur. Elle sert à attirer les mouches à charogne qui la pollinisent.
Je peux difficilement recommander le chou puant comme plante ornementale et d'ailleurs, il n'est généralement pas disponible en jardinerie. Par contre, les fleurs sont curieuses et les grandes feuilles en forme de pagaie sont assez attrayantes. Il abonde dans la nature dans la région de Québec, notamment dans les marécages et près des cours d'eau. Avec un peu de chance, le chou puant sera en fleur cette semaine, sinon la semaine suivante.
<p>L'éranthis (<em>Eranthis hyemalis</em>) est un petit bulbe qui peut faire fondre la neige. </p>
La saison des chatons
Sont aussi très hâtifs dans leur floraison les chatons de saule. En général, ils commencent à s'épanouir dès que les racines de la plante sont dégelées, même si le sol est encore couvert de neige. Ainsi, pour les admirer de proche au début de leur floraison, il faut mettre des raquettes! Revenez avec quelques brassées : ils font d'excellentes fleurs fraîches ou séchées.
Les chatons méritent bien leur nom, car ils sont couverts de poils gris argenté, comme les pattes d'un chaton. Ces poils protègent les fleurs plus délicates contre le froid. Même si les chatons sont dès bien visibles, la vraie floraison commence un peu plus tard, quand les étamines jaunes des fleurs mâles sortent et recouvrent les chatons d'une auréole dorée. Tristement, les fleurs femelles, portées sur des plantes différentes, ne sont pas aussi attrayantes que les mâles.
Tous les saules produisent des chatons, mais les plus spectaculaires sont ceux du saule marsault (Salix caprea), d'origine européenne, et du saule discolor (Salix discolor), indigène. La forme de saule marsault la plus vendue est le saule marsault pleureur (S. caprea 'Kilmarnock'), mais il ne fait pas un bon choix pour notre climat, car, comme la plupart des arbustes greffés sur tige, son point de greffe est souvent endommagé l'hiver et alors il ne vit pas très longtemps : deux ou trois ans, rarement plus. L'espèce, donc aux tiges dressées, est plus solide. Zone 4;5 m X 4 m.
Le saule discolore (S. discolor), un grand arbuste ou petit arbre, ne gèle nullement et est un excellent meilleur choix pour notre région. Zone 1;5 à 8 m X 5 m.
Il existe d'autres saules à chatons qu'on trouve occasionnellement en jardinerie avec des chatons roses, rouges ou même noirs! À vous d'en faire un bouquet multicolore!
Tous les saules apprécient le plein soleil et un sol plutôt humide et tolèrent même les sols qui sont inondés au printemps. Contrairement aux grands saules, comme le saule noir (S. nigra) et le saule pleureur (S. x sepucralis 'Chrysocoma'), les saules recommandés ici sont arbustifs et leurs racines ne courent pas. Ainsi, ils n'endommagent pas les tuyaux et les fondations et on peut les cultiver sans crainte.
Et vos plantes d'intérieur
Enfin, une dernière preuve que le printemps est bel et bien arrivé : vos plantes d'intérieur. La plupart n'ont pas bougé de l'hiver, mais produisent maintenant de nouvelles feuilles, de nouvelles branches et même de nouvelles fleurs. Ce sont les journées de plus en plus longues qui les stimulent à pousser, malgré le froid dehors. Pensez alors qu'il est temps de recommencer à les fertiliser et peut-être de les rempoter.
Et voilà! Je vous ai prouvé que c'est bel et bien le printemps, malgré des conditions à l'extérieur. Apprenez à apprécier cette renaissance de la nature : il peut vous stimuler à sortir de votre grognardise d'hiver!