Impatiens SunPatiens Compact Tropical Rose

Les Exceptionnelles 2017, la suite

La semaine dernière, je vous ai présenté les cinq premières Exceptionnelles 2017, ces plantes primées pour leur performance dans les jardins québécois. Voici les cinq autres gagnantes.
1. Impatiens SunPatiens Compact Tropical Rose
Malgré l'adjectif «compact» dans son nom, cette impatiens est une plante de très bonne taille : de 40 à 80 cm et de 35 à 60 cm. Un seul plant par pot suffit! Il s'agit d'un croisement entre l'impatiens des jardins (Impatiens wallerana), si populaire il y a seulement quelques années, mais qui a été anéantie par une maladie, le mildiou de l'impatiens (Plasmopara obducens), et l'impatiens de Nouvelle-Guinée (I. x hawkeri), une plante plus grande et moins tolérante à l'ombre que l'impatiens des jardins. Cet hybride ressemble davantage à son plus grand parent, l'impatiens de Nouvelle-­Guinée, héritant sa taille, ses grosses fleurs... et sa résistance parfaite au mildiou. Même si les pépiniéristes prétendent qu'il va bien à l'ombre, ce n'est pas mon expérience. Il ne fleurit et ne pousse bien qu'au soleil ou à la mi-ombre. 
C'est une plante absolument spectaculaire, avec ses grandes feuilles jaunes à marge verte et ses énormes fleurs rose foncé. Elle fleurira tout l'été, n'arrêtant qu'au premier gel. Plantez-la dans un sol riche et bien drainé, au soleil ou à la mi-ombre, en pleine terre ou en pot, et arrosez régulièrement : elle déteste sécher. Mieux vaut traiter cette plante comme une annuelle et la laisser geler à l'automne. D'accord, elle se bouture facilement, mais sous la faible humidité de nos demeures, elle est trop sujette aux araignées rouges pour être un bon choix de plante à hiverner dans la maison.
2. Pélargonium Calliope 'Large Pink'
Pélargonium Calliope 'Large Pink'
Calliope était la muse de la poésie épique et de l'éloquence dans la mythologie grecque, l'une des neuf filles de Zeus. Mais les plantes de la série Calliope® s'expriment de manière plus éloquente par leur floraison. Elles se démarquent de la majorité des autres pélargoniums (qu'on appelait autrefois géraniums) par leurs ombelles de grosses fleurs intensément colorées. Elles sont issues d'un croisement entre le pélargonium des plates-bandes (P. x hortorum) et le pélargonium-lierre (P. peltatum). Calliope 'Large Pink' a hérité des fleurs abondantes du pélargonium des plates-bandes et l'excellente ramification du pélargonium lierre, ce qui donne une plante de bonne taille (30 à 35 cm x 45 à 50 cm) qui déborde très joliment d'un pot. Les fleurs semi-doubles sont grandes et rose foncé, autonettoyantes, et se succèdent sans relâche pendant tout l'été. La plante préfère le soleil, mais tolère la mi-ombre et poussera dans tout sol bien drainé. Elle tolère bien la sécheresse... mais fleurira mieux si vous ne la lui faites pas subir. À la fin de la saison, rentrez des boutures pour égayer les fenêtres de votre demeure pendant l'hiver et, plus tard, pour décorer votre jardin l'an prochain.
3. Oreille de lapin Bello Grigio
Oreille de lapin Bello Grigio
Certainement la plante la plus originale jamais issue du programme Les Exceptionnelles depuis son lancement. Avec ses longues feuilles duveteuses densément couvertes de poils blancs, cette plante ajoute une note blanc-argenté lumineux au paysage, mettant les feuilles et fleurs environnantes en vedette. Et il faut toucher aux feuilles! Aussi douces que les oreilles d'un véritable lapin, elles sauront plaire aux enfants. Cette plante a failli gagner un prix Les Exceptionnelles en 2016, mais les responsables du concours ont jugé qu'elle aurait été présente en trop petite quantité sur le marché 2016 et ont retardé son couronnement à 2017. L'oreille de lapin pousse en pot ou en pleine terre dans tout sol bien drainé. Elle réussit très bien au soleil et à la mi-ombre et peut survivre, sans toutefois beaucoup croître, à l'ombre. Elle fait une excellente et voyante plante d'intérieur quand on la rentre en fin de saison. Dimensions : 25 à 30 x 30 à 40 cm.
4. Thunbergie ailée 'Arizona Lemon Sunrise'
Thunbergie ailée 'Arizona Lemon Sunrise'
Il s'agit d'une jolie plante grimpante aux tiges volubiles, parfois appelée Suzanne aux yeux noirs à cause de la gorge de la fleur si foncée. Les abondantes fleurs à cinq pétales tronqués sont jaune citron avec une marge blanche. Les feuilles dentées en forme de tête de flèche cachent facilement les vues indésirables si on fait monter la plante sur un treillis. On pourrait aussi laisser cette plante courir sur le sol comme plante tapissante ou retomber d'un panier suspendu. Bien que généralement traitée comme une annuelle, la thunbergie est en fait une vivace tropicale et ainsi vous pourriez la rentrer à l'automne pour la cultiver comme plante d'intérieur. Cultivez-la au plein soleil dans un sol riche et bien drainé. La plante atteint rapidement 1,5 m de hauteur et peut faire deux fois plus à la fin de la saison. Espacez les plantes d'environ 40 cm.
5. Verveine bonne à rien Meteor Shower
Verveine<i> </i>bonne à rien Meteor Shower
La verveine bonne à rien est une très bonne annuelle, mais avec le nom botanique bonariensis, qui veut dire «de Buenos Aires», comment l'appeler autrement que verveine bonne à rien? Cette nouvelle mouture d'une annuelle déjà connue des jardiniers n'atteint que 50 à 75 cm comparativement à l'espèce, qui dépasse souvent 1,5 m de hauteur. De plus, ce cultivar est presque stérile, donc il n'y a aucun risque qu'il se ressème, ce qu'était un problème avec l'espèce. Attendez-vous à un nuage d'ombelles de petites fleurs violettes qui attireront les papillons et les abeilles en grand nombre. Le feuillage est étroit et discret, laissant les fleurs créer un effet de rideau dans le jardin. Plantez cette verveine au plein soleil, au soleil ou à la mi-ombre dans tout sol bien drainé, espaçant les plants de 20 à 30 cm. On peut l'utiliser en pot ou en pleine terre. 
Voilà! La présentation des Exceptionnelles 2017 est terminée : à vous de choisir vos préférées!
***
Réponses à vos questions
Blessure sur bouleau
De l'écorce pousse autour de cette blessure et commence à la recouvrir, signe que l'arbre tente d'isoler la blessure.
Q J'aimerais votre opinion sur le cas suivant. J'ai un bouleau dans ma cour arrière qui présente deux plaies assez grandes. Pourriez-vous me dire s'il y a quelque chose à faire pour ne pas le perdre?
Firmin Boucher
R Il n'y a pas grand-chose à faire quand un arbre montre une blessure autre que de nettoyer la plaie si elle est inégale (enlever les échardes, égaliser toute section d'écorce déchirée, etc.) et d'attendre. L'application de peinture ou de pâte à émondage, autrefois préconisée, n'est plus conseillée, car plutôt que d'aider, elle tend à garder la blessure humide, ce qui encourage le développement de champignons. De plus, les bouleaux en général ne sont pas très portés à survivre aux blessures importantes, étant généralement des arbres de vie relativement courte. On voit cependant dans la photo que l'arbre essaie de recouvrir la blessure avec une nouvelle couche d'écorce, ce qui est un bon signe. C'est comme cela que les arbres se «guérissent», en entourant la blessure de tissus sains. On appelle cette méthode de défense le compartimentage.
Tulipes faiblement fleuries
Les tulipes Darwin hybride, viridiflora et botaniques sont les plus persistantes, surtout si on les plante dans un sol bien drainé à bonne profondeur.
Q J'ai suivi votre conseil en plantant mes tulipes à la profondeur conseillée dans votre chronique. Résultat, ce printemps, sur un groupe d'une trentaine de fleurs, quelques-unes seulement ont fleuri alors que pour les autres, il n'y a que de belles grandes feuilles vertes. J'aimerais savoir pourquoi.
Fortier Morasse
R Habituellement, quand une tulipe présente de grandes feuilles, mais pas de fleurs, c'est que les boutons floraux, présents dans les bulbes quand ils sont expédiés de la Hollande, ont avorté. La cause habituelle dans ce cas est un entreposage incorrect, une exposition au gaz éthylène ou une plantation trop tardive. Peut-être que les bulbes sont restés trop longtemps en magasin à des températures trop chaudes ou ont été entreposés près d'une source d'éthylène (des pommes mures, par exemple). La présence de grandes feuilles indique à tout le moins que les bulbes sont en santé et devraient alors pouvoir refaire leurs forces. Avec un peu de chance, donc, vous devriez obtenir une belle floraison l'an prochain.
Des questions svp!
Vous pouvez nous joindre par courriel à courrierjardinierparesseau@yahoo.com 
Par courrier à
Le jardinier paresseux
Le Soleil
C.P. 1547, succ. Terminus
Québec (Québec)  G1K 7J6
***
Calendrier horticole
De la terre à l'assiette
Rencontre avec Véronique Lajoie et Vickie Langlois les samedis à 11h. Présentation de différents aliments et plantes. Ferme horticole Lajoie, située 330, boulevard Saint-Vallier, Saint-Vallier. Activité gratuite. Info : 418 884-3124
Faire son mini-potager
Apportez vos pots ou achetez-en sur place pour la préparation d'un mini-potager en contenant avec les tout-petits. Coût en fonction des plantes choisies. Deux horaires : 8h30 à 9h30 ou 10h à 11h. Ferme horticole Lajoie, 330, boulevard Saint--Vallier, Saint-Vallier. Inscription obligatoire à goo.gl/forms/DGhQZzkLsz4XMtj23 Info : 418 884-3124
Vivaces et arbustes d'après la nature du sol
La Société d'horticulture de Québec vous propose une conférence présentée par Louis Saint-Hilaire intitulée Choix de vivaces et d'arbustes de peu d'entretien selon la nature du sol. Elle aura lieu le mardi 6 juin à 19h30 au Centre Marchand situé au 2740, 2e Avenue Est à Québec. Coût : 6 $ pour les non-membres. Info : 418 871-1665.
Visite du Domaine de l'Héritage et de Lac-Mégantic
La Société d'horticulture de Québec offre une visite libre du Domaine de l'Héritage de Saint-Séverin de Beauce et un tour guidé de la Ville de Lac-Mégantic le samedi 26 août. Dîner et souper inclus. Départ de Québec (Charlesbourg et Les Saules) à 8h45. Prix : 155 $. Info et inscription : 418 956-6389