La jacinthe est un très bon choix de bulbe à fleurs printanières.
La jacinthe est un très bon choix de bulbe à fleurs printanières.

La plus parfumée des fleurs du printemps

Larry Hodgson
Larry Hodgson
Le Soleil
Présentement, les tablettes des jardineries sont remplies de bulbes et avec raison : c'est en plantant à l'automne ces bulbes rustiques que vous obtiendrez les premières fleurs du printemps prochain. Et en plantant une variété de bulbes, des variétés hâtives, mi-saison et tardives, vous gagnerez deux mois de floraison pour votre jardin!
Le choix de bulbes est vaste - crocus, tulipes, narcisses, scilles, etc. -, mais parmi les plus spectaculaires, il y a la jacinthe (Hyacinthus orientalis). Ces fleurs ne sont pas seulement belles, elles sont très, très parfumées. Tellement qu'une plantation de 10 à 12 bulbes de jacinthes près d'une fenêtre embaume même la pièce d'à côté quand vous ouvrez la fenêtre.
Le bulbe est relativement gros. C'est un bulbe typique, rappelant un oignon par sa forme, qui est couvert d'une tunique papyracée. Curieusement, la couleur de la tunique aide à identifier la couleur des fleurs. Les jacinthes à fleurs de couleur foncée ont une tunique marron pourpré, celles de couleur moyenne sont brun rosé et les fleurs de couleur pâle ont une tunique beige ou même blanche.
À la plantation, il est facile de déterminer quel côté du bulbe va vers le haut, car sa partie aplatie porte une couronne de racines embryonnaires : on devine tout de suite qu'elle va vers le bas. La partie pointue, elle, doit se diriger vers le haut.
Au printemps, une rosette de feuilles pointues vertes assez courtes sortira du sommet du bulbe et, du centre de cette rosette, une tige florale épaisse s'élèvera. Chaque tige porte une multitude de fleurs étoilées parfumées, assemblées dans un épi dense et colonnaire. La gamme des couleurs est vaste : bleu, violet, rose, rouge, blanc... Les variétés jaunes sont peut-être très jaunes sur la photo accompagnant l'emballage, mais dans le jardin, elles deviennent rapidement ivoire. De même, les soi-disant jacinthes orange s'avèrent plutôt rose saumon. Il y a aussi des variétés à fleurs doubles, mais très honnêtement, cet effet paraît peu dans le jardin: on n'admire pas les fleurs individuelles chez la jacinthe, mais leur effet d'ensemble.
Histoire et culture
La jacinthe est connue depuis l'Antiquité, époque où les Grecs et les Romains la cultivaient pour son essence et l'utilisaient en parfumerie. Ce sont d'ailleurs les Grecs qui la baptisèrent. Hyakinthos était un beau jeune Grec que le dieu Apollon tua par accident. Là où son sang avait coulé apparut de superbes fleurs appelées depuis hyakinthos et jacinthes en français. Aujourd'hui, ce bulbe d'origine méditerranéenne est couramment cultivé dans toutes les régions froides du globe.
Quand vous achetez des bulbes de jacinthe, les fleurs sont déjà présentes dans le bulbe. Il ne faut qu'une période de froid hivernal pour les faire sortir. Plantez-les donc en pleine terre à l'automne, entre septembre et novembre, à environ 15 à 20 cm de profondeur et autant d'espacement. Pour un bel effet, plantez au moins sept bulbes ensemble. Le sol doit surtout être bien drainé car les bulbes pourriront dans un sol détrempé. La jacinthe fleurira sous presque toute combinaison de conditions la première année : même à l'ombre dans un sol très pauvre. Par contre, pour pérenniser les jacinthes, placez-les dans un sol riche (ajoutez du compost ou un engrais à bulbes à la plantation) et bien meuble et un site qui est ensoleillé au printemps. On peut les planter à travers des vivaces ou sous des arbustes, car le bulbe entre en dormance l'été et n'est donc pas dérangé par l'ombre estivale.
Ces bulbes sont toxiques et donc, ne sont jamais dérangés par les écureuils. D'ailleurs, une façon d'éloigner ces derniers de vos bulbes de tulipe consiste à parsemer la plantation de ceux-ci de bulbes de jacinthe. Certaines personnes peuvent avoir une réaction cutanée après le contact avec les bulbes, alors portez des gants pour les manipuler.
La floraison des jacinthes a lieu tôt au printemps, après celle des crocus, mais avant celle de la plupart des narcisses et des tulipes. Elle dure environ deux semaines, plus si le printemps est frais. Après, le feuillage persiste encore quelques semaines, puis disparaît de lui-même. Il n'est pas nécessaire ni même utile de supprimer les fleurs fanées ou le feuillage jaunissant qui servent, en se décomposant, à nourrir le sol en vue des floraisons futures.
Dans un emplacement convenable, vos bulbes de jacinthe vont se pérenniser, revenant année après année pendant 20 ans ou plus.
Et le forçage?
Les jacinthes sont parmi les bulbes les plus faciles à forcer, c'est-à-dire, à faire fleurir dans la maison. Il s'agit de les empoter, de les arroser et de les placer dans un emplacement frais - chambre froide, frigo, etc. - pendant six à huit semaines pour leur faire subir «un hiver». Il existe d'ailleurs des «jacinthes préparées», plus coûteuses, qui ont déjà subi un traitement au froid avant l'achat et qui peuvent alors fleurir dans la maison sans que vous ayez besoin de faire quoi que ce soit. Habituellement, il faut considérer les bulbes forcés comme des annuelles, car ils trouvent l'expérience de fleurir dans la maison difficile. Par contre, vous pouvez aussi les planter en pleine terre après la fonte des neiges et ils repousseront pour fleurir au cours des années à venir.
Alors, qu'attendez-vous? Allez acheter et planter vos jacinthes!