Il est rare qu'on ait l'occasion de voir ces fleurs de cet angle.

La gentille géante

Presque chaque fois que je vais au Jardin botanique Roger-Van den Hende, je vois des visiteurs s'émerveiller devant la même plante : un monstre de vivace à grosses feuilles et à fleurs jaunes rappelant une marguerite. Et il en est de même quand je vais dans d'autres jardins publics comme le Domaine Joly-De Lotbinière, les Jardins de Métis et le Jardin botanique de Montréal. Alors, si cette plante plaît autant aux jardiniers en visite, pourquoi ne la trouve-t-on pas dans les jardins des particuliers?
Le silphium est une plante géante qui attire beaucoup les regards.
Le géant en question est le silphium perfolié (Silphium perfoliatum), une vivace indigène dans la moitié est de l'Amérique du Nord absente du Québec et des Maritimes avant l'arrivée des Européens. Mais depuis que nous avons coupé les forêts pour les convertir en champs, le silphium perfolié est arrivé de lui-même dans bien des régions du Québec et est maintenant bien naturalisé.
Cette plante est facilement reconnaissable par ses énormes feuilles opposées vert foncé et luisantes, car elles sont perfoliées, c'est-à-dire qu'elles sont soudées ensemble à la base, ce qui donne l'impression qu'elles sont transpercées par l'épaisse tige carrée. Les feuilles dentées s'arquent vers le haut, puis vers l'extérieur, créant à la base des feuilles soudées une coupe où l'eau de pluie s'accumule. Cela plaît beaucoup aux oiseaux, qui peuvent s'y abreuver ou même s'y baigner sans devoir se poser sur le sol (atterrir est toujours risqué pour les oiseaux, car la plupart de leurs prédateurs sont terrestres) et donne l'occasion de faire une belle leçon d'écologie aux enfants. D'ailleurs, dans certaines régions, on appelle ce silphium «plante bain d'oiseaux».
De plus, les oiseaux, notamment les chardonnerets, apprécient aussi ses graines, produites en octobre. C'est donc une excellente plante à utiliser si vous voulez attirer les oiseaux dans votre jardin. Les fleurs attirent aussi les papillons et les abeilles.
Les paires de feuilles sont toujours placées à un angle à 180° et la légende veut qu'elles pointent toujours vers les points cardinaux, d'où son deuxième nom commun : la plante-compas. Ainsi, si jamais vous vous perdez dans votre jardin et savez que votre maison se trouve au nord, vous pourrez vous retrouver!
J'ai dit que c'était une très grande plante : en effet, lors de la floraison elle mesure entre 180 et 300 cm de hauteur et occupe environ 120 cm d'espace au sol. C'est donc une plante pour l'arrière-plan qui peut aussi servir de plante-vedette. Ses tiges épaisses sont très solides et donc aucun tuteur n'est normalement nécessaire.
Les fleurs sont typiques de la famille des Astéracées (famille de la marguerite) : une inflorescence composée de centaines de fleurons formant un disque central qui est ourlé de fleurons allongés de couleur jaune, les rayons, ressemblant donc dans son ensemble à un petit tournesol. Elles sont produites en bouquets à l'extrémité des tiges : étant donné la hauteur de la plante, on les admire souvent d'en dessous. La floraison est très durable: les inflorescences commencent à paraître à partir de juillet et se maintiennent jusqu'en septembre.
Le silphium perfolié préfère le soleil et un sol toujours au moins un peu humide poussant, dans la nature, dans les fossés et le long des cours d'eau. Malgré cela, il tolère bien la sécheresse... tant qu'elle ne dure pas tout l'été du moins! Il se plaît dans presque tous les sols glaiseux, sablonneux, loameux, etc. Il s'agit d'une plante essentiellement permanente, on trouve des spécimens de plus de 50 ans dans certains jardins.
Où le trouver?
Voilà que les choses se corsent. Le silphium perfolié fut autrefois très populaire (nos grands-parents le connaissaient bien), mais de nos jours est rarement offert en jardinerie. Il est parfois nécessaire d'aller chercher des graines dans la nature ou dans de vieux jardins abandonnés pour obtenir des plants. Ou de faire venir la plante par la poste. La pépinière Les Vivaces de l'Isle (www.vivaces.net) offre des plants, notamment, et Gardens North (www.gardensnorth.com), des semences. Semez les graines dans un pot de terreau humide, puis placez la potée dans un sac scellé au frigo pendant deux mois, car un traitement au froid humide est nécessaire pour préparer la germination. Après, on expose les graines au soleil et la germination survient très rapidement, donnant des plantes qui fleuriront le deuxième été.
Une fois que vous aurez trouvé un plant, le reste sera facile, car la plante vit des décennies au même endroit et ne demande jamais de division. Il suffit de la planter, de l'arroser un peu la première saison, et vous voilà avec une vivace aussi solide et permanente qu'un arbre ou un arbuste.
Quand vous aurez essayé le silphium perfolié, vous découvrirez qu'il y a d'autres silphiums à essayer, souvent au feuillage très original. Pour des renseignements sur ces derniers, je vous renvoie à mon livre La bible des vivaces, tome 1.