La primevère «Nectarine» est seulement une des très jolies vivaces qui attendent maman pour la fête des Mères.

Fête des Mères: un cadeau vivace

Dimanche, c'est la fête des Mères, et des milliers de Québécois sont à la recherche d'un beau cadeau qui fera plaisir à leur maman. Évidemment, on donne souvent des bouquets de fleurs à la fête des Mères et aussi des potées fleuries. Les deux idées sont excellentes, mais avez-vous pensé à un cadeau fleuri plus durable? Après tout, un bouquet dure rarement plus qu'une semaine, des potées fleuries (hydrangées, tulipes, narcisses, chrysanthèmes et lis sont les plus populaires à cette saison), peut-être deux semaines, mais si on offre une plante vivace à une maman qui a un jardin, le cadeau durera des années!
Par vivace, je fais référence à une plante herbacée qui pousse et qui fleurit durant la belle saison, mais qui entre en dormance l'automne et l'hiver. Pour être considérée comme vivace, la plante doit aussi pouvoir survivre aux hivers plutôt froids de notre région. Dans le jargon horticole, elle doit être «rustique». Pour la plupart des lecteurs de cette chronique, il faut donc penser aux plantes des zones de rusticité 1, 2, 3 ou 4.
Déjà en pépinière
La bonne nouvelle est que les vivaces sont déjà en pépinière et que plusieurs, de surcroît, sont en pleine floraison. Rien de plus facile à offrir en cadeau: une plante abondamment fleurie que maman pourrait planter dans son jardin! Maman pourrait garder sa nouvelle plante dans la maison pendant une semaine ou deux, puis la planter en pleine terre quand la floraison commencera à diminuer. Par contre, s'il fait beau en fin de semaine et que maman a vraiment envie de mettre les mains dans la terre, elle pourrait planter sa nouvelle vivace tout de suite. Après tout, les vivaces sont, par définition, résistantes au froid et les nuits frisquettes du printemps ne les dérangeront pas. Au pire, s'il y a un gel sévère (et cela demeure une possibilité pendant tout le mois de mai), les fleurs de ce printemps pourraient être un peu abîmées, mais la plante survivra pour refleurir l'an prochain.
Les vivaces en vente présentement ont été «forcées» afin de fleurir plus tôt que la normale, mais une fois plantée en pleine terre, reprendront leur horaire de floraison habituelle. Ainsi, les vivaces qui fleurissent normalement au printemps seront en fleurs au printemps prochain, ceux qui fleurissent habituellement l'été fleuriront l'été et ainsi de suite.
Quelques choix
Qu'est-ce qu'il y a de très beau à cette saison? Vous serez surpris du beau choix offert dans les jardineries de la région. Voici quelques suggestions :
>> Primevère (Primula spp.): le nom Primula veut dire printemps, car la primevère est souvent la première vivace à fleurir dans nos jardins. Il en existe une foule de variétés, allant d'à peine 4 cm de hauteur à jusqu'à 75 cm. Cette année, il y a une nouvelle lignée qui arrive sur le marché: la série Primula x polyantha Belarina Rosette aux fleurs très doubles dans les teintes de violet ('Cobalt Blue'), rouge ('Valentine'), jaune et pêche ('Nectarine') et autres. Les fleurs reposent directement sur les feuilles, ce qui en fait une excellente plante basse pour la bordure. Les primevères aiment un sol riche et humide et la mi-ombre ou l'ombre. Dimensions: 4 à 75cmx 15-30 cm. Zones 3 à 5, selon la variété.
>> Hellébore (Helleborus spp.) : les hellébores sont appelés «roses de Noël» dans certains pays, mais fleurissent beaucoup plus tard que cela chez nous. Les fleurs blanches, pourpres, rouges, roses, jaunes ou vertes, simples ou doubles, apparaissent tôt au printemps et durent jusqu'à trois mois. Leur feuillage joliment découpé en forme de main demeure attrayant pendant l'été et l'automne et persiste même l'hiver s'il y a une bonne couche de neige. C'est une plante de très longue vie: 40 ans et plus. Elle pousse à l'ombre ou au soleil dans tout sol bien drainé. 15-60 cm x 30-60 cm. Zone 4 ou 5, selon le cultivar.
>> Petite pensée ou viola (Viola x hybrida): que d'amélioration depuis quelques années chez cette plante! Les fleurs sont maintenant presque aussi grosses que celles de la pensée annuelle (V. x wittrockiana) et la plante vit nettement plus longtemps: quatre ou cinq ans au moins. Toutes les couleurs imaginables sont offertes, et souvent les fleurs sont marquées de taches rappelant le visage d'un petit homme perdu dans ses pensées, d'où le nom. Aussi, sa floraison n'est plus seulement printanière, mais dure maintenant tout l'été! Pour le soleil ou la mi-ombre dans tout sol bien drainé. 10-20 cm x 12-40 cm. Zone 3 à 5, selon le cultivar.
>> OEillets hybrides (Dianthus x): encore un genre nettement amélioré, surtout dans la durée de la floraison qui s'étend maintenant sur tout l'été dans certains cas, comme celui de la série Everlast. Le feuillage lancéolé des oeillets hybrides rappelle une graminée et est souvent bleuté. Les fleurs, habituellement très parfumées, peuvent être simples ou doubles, unicolores, bicolores ou tricolores. Les oeillets préfèrent le plein soleil et un sol bien drainé et pas trop riche. 10-45 cm x 15-60 cm. Zone 2 à 5, selon le cultivar.
>> Heuchères (Heuchera) et heucherelles (X Heucherella): si vous voulez une preuve qu'un beau feuillage peut facilement également ou même dépasser la beauté d'une fleur, regardez du côté des heuchères et des heucherelles: leur feuillage peut être rouge, orange, jaune, pourpre, argenté ou cuivré et est souvent bicolore sinon tricolore. Et la coloration change souvent selon la saison. De plus, les feuilles sont persistantes, offrant de la couleur dans le jardin de la fonte des neiges jusqu'à leur retour. Un trait nouveau, certaines nouvelles heucherelles ont un port rampant ou retombant et pourraient très bien enjoliver un muret ou un bac. Les deux plantes poussent bien au soleil ou à l'ombre dans un sol riche et bien drainé. 9-30 cm x 23-75 cm. Zone 3 ou 4.
Évidemment, les plantes précédentes ne sont que des exemples. Vous trouverez un vaste choix de vivaces en vente à la fête des Mères: échinacées, marguerites, coeurs saignants, gaillardes et bien plus encore. Amplement de quoi émerveiller maman en cette journée spéciale!
Un dernier point: n'oubliez pas de demander un emballage spécial pour maman. Toute jardinerie serait capable de faire quelque chose de bien attrayant.
Bonne fête à toutes les mamans!
*****
<p>Le radis-rave, mieux connu sous les noms daikon ou radis oriental </p>
Réponses à vos questions
Le radis-rave
Q L'été dernier au Marché du Vieux-Port à Québec, j'ai goûté un légume que j'ai trouvé délicieux. On m'a dit que c'était un radis-rave. Pourriez-vous me donner des informations sur ce légume et me dire où je pourrais trouver des semences?
Annette Deschênes, Charlevoix
R C'est la première fois que j'entends ce terme. En fouillant sur Internet, j'ai toutefois trouvé une explication. Si j'ai bien compris, le radis-rave serait tout simplement un radis à production estivale ou automnale, soit ce qu'on appelle plus couramment au Québec radis oriental ou daikon (pour les radis blancs à goût doux) ou radis d'hiver ou radis noir (pour ceux à épiderme noir et à goût piquant). Tous ces radis, et aussi le petit radis rouge du printemps qu'on connaît mieux, appartiennent à la même espèce, Raphanus sativus, mais les daikons et radis noirs sont à croissance plus lente que les petits radis du printemps, formant habituellement une grosse racine cylindrique, un peu comme une carotte, qui peut attendre 30 cm de longueur. Ils prennent environ 50 à 90 jours pour mûrir. On sème ces radis plus tardivement, habituellement vers la fin d'août, quand les températures nocturnes baissent, car ils croissent mieux sous une température fraîche. On peut aussi tenter de les cultiver au printemps, les semant dès que le sol peut se travailler en mai, mais si jamais il fait chaud trop rapidement, la racine peut devenir dure et amère ou encore, la plante peut monter en graine plutôt que de faire une belle racine. Autrement leur culture est très simple : on les sème à 5 cm d'espacement dans un potager ensoleillé en recouvrant les graines de 1,5 cm de terre. Éclaircissez au besoin à 10 cm (on peut consommer les plants supprimés même si leur racine est encore très petite). Par la suite, offrez-leur tout simplement un entretien normal pour un légume, notamment des arrosages en cas de sécheresse. Il faut un sol profond et libre de roches, sinon les racines peuvent être malformées ou tordues. Plusieurs semenciers offrent des semences de daikons et de radis noirs, notamment www.mycoflor.ca et www.fermetournesol.qc.ca, mais aucun ne semble utiliser le terme radis-rave.
***
Entretien d'une haie de thuyas
Q Quelle est la meilleure façon d'entretenir une haie de cèdres sauvages et quel engrais conseillez-vousà cet effet?
Gilles Maloney, Québec
R Évidemment, par «cèdres sauvages», vous voulez dire thuyas sauvages (Thuja occidentalis), car les vrais cèdres (Cedrus spp.) ne poussent pas au Québec. Dans le domaine de l'horticulture, le terme thuya sauvage ne veut pas vraiment dire que la plante a été récoltée de l'état sauvage, car il est presque toujours produit en culture, mais est plutôt un thuya qui n'a pas été sélectionné pour sa forme ou sa couleur. Ainsi, le terme thuya commun serait plus approprié. Ce thuya est de couleur vert moyen l'été, plutôt vert brun l'hiver, et rarement très dense. C'est en la taillant annuellement qu'on aidera une telle haie à se densifier assez pour bloquer la vue. Il suffit d'enlever aussi peu que 2 à 5 cm sur les côtés, un peu plus sur le sommet. Ne taillez que dans la partie verte, soit dans la pousse de l'année ou l'année précédente. Cette taille se fait normalement au milieu du mois de mai ou début de juin, mais on peut aussi le faire aussi plus tard, au mois d'août. Il faut donner au sommet une forme pyramidale ou arrondie qui rejettera la neige lourde et éviter une forme carrée, car la neige peut s'y accumule facilement, provoquant des dégâts. La première année, arrosez régulièrement, dès que le feuillage semble sec au toucher. Par la suite, arrosez seulement en cas de sécheresse. Fertilisez au printemps avec du compost ou un engrais tout usage à dégagement lent suivant le mode d'emploi indiqué sur le produit. Les engrais d'algue, qu'on vaporise sur le feuillage toutes les deux ou trois semaines entre le printemps et le début de l'été, peuvent aider à faire verdir les haies un peu brunies par l'hiver, mais, évidemment, une haie de thuyas communs ne sera jamais aussi verte d'une haie de thuyas choisis pour leur belle coloration, comme 'Nigra' ou, mieux encore, 'Smaragd'. Évitez les engrais de type 30-10-10, même si leur étiquette suggère une utilisation sur les «cèdres» : leur concentration trop élevée en azote peut faire verdir, c'est vrai, mais aussi tend à endommager les racines, avec le résultat que la haie «brûle» davantage l'hiver suivant.
*****
Calendrier horticole
Grande Fête de la nature
La Commission des champs de bataille nationaux convie les amants de la nature et horticulteurs en herbe demain pour son rendez-vous annuel du printemps: la Grande fête de la nature. Entre autres, il y aura portes ouvertes dans les serres du parc, des kiosques d'information sur un vaste choix de sujets et des activités pour les enfants. Mille fines herbes, cultivées dans les serres du parc, seront offertes gratuitement aux premiers visiteurs (quantités limitées, un plant par personne). Horaire: 11h à 16h30. Info: 418 649-6157
***
Jardin panaché
La Société d'horticulture et d'écologie de Charlesbourg vous invite à une conférence qui se tiendra mardi à 19h30 au Centre culturel et communautaire de Charlesbourg, situé au 7575, boulevard Henri-Bourassa,salle 20, à Québec. Rock Giguère vous parlera du jardin panaché. De plus, il y aura un échange de plantes. Pour participer, il faut apporter des plantes empotées en santé et bien identifiées. Coût: 5 $/non-membres
"""
Les fines herbes et plantes médicinales
Mercredià 19h30à la Maison de la culture, la Société d'horticulture de Rivière-du-Loup vous invite à une conférence avec Daphnée Grandbois, qui vous parlera des fines herbes et des plantes médicinales. Coût: 7 $/ non-membres
***
Conception de boîtes à fleurs
La Société d'horticulture de Beauport vous propose une conférence sur la conception de boîtes à fleurs extraordinaires qui comprennent plusieurs nouveautés 2014. La conférence donnée par Marc Pelchat aura lieu mercredi à 19h30 au Centre municipal Mgr-Laval, situé au 35, avenue du Couvent. Certains montages seront donnés en prix de présence. Coût: 6 $/non-membres. Info: 418 663-1207
***
Plantes de patio et de terrasse
La Société d'horticulture de la Mauricie vous invite à sa conférence mercredi à 19h30 au pavillon Maurice-Pitre, situé au 6455, rue Notre-Dame Ouest, à Trois-Rivières. Hélène Baril nous parlera des plantes de patio et de terrasse, commele brugmansia, l'hibiscus, le bougainvillier, etc. Coût: 5 $/ non-membres. Info: 819 691-2119 ou 819 375-9384.