Bégonia Canary Wing (Begonia x hybrida ‘Canary Wing’)

Exceptionnelles 2019 : de belles découvertes

Tous les ans depuis 2006, de nouvelles Exceptionnelles arrivent sur le marché au printemps. Que sont-elles? De nouvelles variétés de fleurs, choisies par le public lors de visites à trois jardins : le Jardin botanique Roger Van den Hende, le Jardin botanique de Montréal et celui à l’origine du programme, le Jardin Daniel A. Séguin à Saint-Hyacinthe. Le programme a toutefois connu des complications en 2019 : 4 des 13 gagnantes ne seront pas offertes cette année! Il y avait, paraît-il, des problèmes d’approvisionnement de semences. Peu importe la raison : il y aura neuf gagnantes à essayer en 2019. Les quatre variétés non disponibles rejoindront le palmarès l’an prochain, me dit-on.

La semaine prochaine, je vous présenterai les trois autres gagnantes du programme des Exceptionnelles. En attendant, vous trouverez ces quatre premiers gagnants dans toute bonne jardinerie :

Bégonia Canary Wing (Begonia x hybrida ‘Canary Wing’)

1) Bégonia Canary Wing (Begonia x hybrida ‘Canary Wing’)
Cette plante est une mutation du populaire bégonia Dragon Wing Pink (‘Bepagpnk’), reconnu pour ses grandes feuilles vertes en forme d’aile (de dragon, d’après le nom), ses tiges arquées et ses fleurs rose foncé qui se succèdent durant tout l’été. Mais Canary Wing offre un contraste surprenant : ses feuilles jaune chartreuse, une couleur unique chez les bégonias, brillent dans l’aménagement, surtout dans un emplacement ombragé. Les fleurs sont rouge vif et se succèdent tout au long de la saison estivale. Son port est bas ou légèrement retombant, parfait pour la culture en pot. Offrez-lui un sol riche et humide et un arrosage moyen. Théoriquement, il poussera mieux à la mi-ombre ou à l’ombre, mais il peut aussi tolérer le plein soleil. À l’automne, vous pouvez la rentrer dans la maison et le cultivez sur un rebord de fenêtre pour l’hiver avant de le retourner au jardin l’été suivant. H : 30 à 45 cm. L : 30 à 45 cm.

Bégonia Rieger Valentino Pink (Begonia x hiemalis ‘KRVALP101’)

2) Bégonia Rieger Valentino Pink (Begonia x hiemalis ‘KRVALP101’)
Vous n’avez jamais vu un bégonia comme celui-ci! Ses fleurs simples rouge rosé sont mises en valeur par de larges pétaloïdes jaune vif qui occupent le cœur de la fleur. Il fleurit abondamment tout l’été, tellement que parfois les fleurs recouvrent complètement les feuilles vert foncé pourtant très attrayantes. C’est une excellente plante pour la plate-bande et la culture en pot et fait aussi une superbe plante d’intérieur. Offrez-lui le plein soleil ou, mieux encore, la mi-ombre. Il survit à l’ombre, mais y fleurit peu. Théoriquement, c’est une plante annuelle, mais vous pouvez parfois la «sauver» en la rabattant sévèrement à l’automne, puis en la conservant à l’intérieur dans un endroit frais et ensoleillé, arrosant modestement jusqu’au printemps. H : 20-35 cm. L : 20 cm.

Patate douce SolarPower™ Black Heart (Ipomoea batatas ‘Basolabart’)

3) Patate douce SolarPower™ Black Heart (Ipomoea batatas ‘Basolabart’)
Voici une superbe plante ornementale annuelle en bac d’où elle retombe gracieusement ou en pleine terre où elle forme un beau tapis. Sur un plant dense et compact, Black Heart produit des feuilles cordiformes pourpre foncé, presque noires, qui met en vedette les feuilles voisines vert pâle ou chartreuse. Comme la plupart des patates douces ornementales, on la cultive surtout pour son feuillage; il produit peu ou pas de tubercules comestibles. Pour le soleil ou la mi-ombre dans un sol riche et bien drainé. H : 25 à 30 cm. L : 60 à 90 cm.

Salvia Rockin Fuchsia (Salvias x hybrida ‘BBSAL00301’)

4) Salvia Rockin Fuchsia (Salvias x hybrida ‘BBSAL00301’)
Presque un arbuste, cette grande sauge hybride produit une belle floraison assez unique : des fleurs rose vif en bec-de-perroquet mises en valeur par des calices pourpre très foncé. Les fleurs pleines de nectar se succèdent tout l’été et attirent les abeilles, les papillons et les colibris. Les tiges pourpres et les feuilles joliment nervurées ajoutent à sa beauté. Elle s’adapte au soleil ou la mi-ombre et tout sol riche et légèrement humide. On peut rentrer des boutures à l’automne en vue de la prochaine saison. H : 60 à 90 cm. L : 60 à 75 cm.


+

RÉPONSES À VOS QUESTIONS

• Terreau à remplacer?
Q J’aimerais savoir quoi faire avec mes grands bacs à fleurs et légumes qui sont remplis de terre bio. Je les ai préparés l’an dernier et j’ai cueilli beaucoup de salade, de fines herbes et de fleurs en 2018. Est-ce possible de réutiliser cette terre ou qu’est-ce que je devrais y ajouter. Devrais-je la tamiser? Ou dois-je tout remplacer?
— Paulette

R Les terreaux sont bons pour de nombreuses années. Comme le terreau sera un peu décomposé et comprimé après une saison d’utilisation et que les légumes et fleurs ont vidé en bonne partie les minéraux d’origine pour leur croissance, il y aura toutefois des correctifs à apporter. Premièrement, faites un ménage sommaire et retirez le gros des racines et tiges mortes des plantes de l’an dernier, les mettant au compost. Il n’est pas nécessaire de retirer le moindre petit bout de racine, toutefois : laissez les petits morceaux dans le terreau où ils continueront leur décomposition. Comme le terreau est comprimé, ajoutez-y assez de compost pour qu’il retrouve sa hauteur d’origine, brassant pour le mélanger au terreau. Vous pouvez aussi ajouter un engrais biologique à dégagement lent selon les recommandations du fabricant. Il reste un problème : les tomates sont très sensibles aux maladies et souvent des spores de leurs maladies hivernent dans le terreau. Il serait alors sage de ne pas cultiver de tomates dans ce terreau avant au moins 4 ans. Beaucoup de jardiniers ont plusieurs contenants et font alors faire une rotation de leurs tomates pour ne pas les planter dans le même terreau avant ce temps. Les autres légumes et fleurs ont moins de problèmes de maladie et la rotation n’est pas aussi vitale.

• Des courges en pot
Q J’aimerais cultiver mes courges en pots sur le balcon. Pourriez m’informer de la grosseur des pots que je dois utiliser. Sur Internet, on parle de 60 litres, mais je trouve que c’est un peu gros.
— Danielle Lamontagne

R En fait, les courges sont de grosses plantes gourmandes, souvent avec des feuilles aussi grosses qu’une rhubarbe. Un pot de 60 litres (un diamètre d’environ 56 cm ou 22’’) n’est pas si exagéré, surtout s’il s’agit de grosses courges comme la citrouille. On peut toutefois maintenir des courges, et surtout des variétés compactes comme la courgette (zucchini), dans des pots de seulement 20 litres (36 cm ou 14’’). Plus le pot est petit, toutefois, plus il faut surveiller les arrosages, car ces pots sècheront plus vite. Il faut aussi surveiller les fertilisations, car les racines limitées dans leur expansion ne peuvent pas aller loin en cherchant des minéraux. Avec un peu d’attention, cependant, les courges produisent très bien en pot sur un balcon, souvent davantage que dans un potager en pleine terre!

Des questions svp!
Vous pouvez nous joindre par courriel à courrierjardinierparesseux@yahoo.com
Par courrier à : Le jardinier paresseux, Le Soleil, C.P. 1547, succ. Terminus, Québec (Québec), G1K 7J6

*****

VOTRE ENTRETIEN HORTICOLE CETTE SEMAINE

• Quand les dernières fleurs de bulbes dans votre pelouse sont fanées (crocus, perce-neiges, scilles, etc.), vous pouvez commencer à la tondre.
• Levez les pavés devenus inégaux avec le temps et égalisez le substrat à leur base avant de les replacer.
• Si le temps est doux, vous pouvez commencer à acclimater vos semis et boutures aux conditions de plein air.
• Profitez d’une belle journée pour laver dans de l’eau savonneuse les pots que vous avez accumulés, pour éviter de transmettre des maladies ou des insectes.

*****

VOTRE CALENDRIER HORTICOLE

• Entretenir les plantes de la fête des Mères
La Société éducative Roger-Van den Hende offre une conférence sur l’entretien des plantes reçues à la fête des Mères avec Jean-Denis Brisson. Elle aura lieu le dimanche 19 mai à 10h à la jardinerie Floralies Jouv­ence, 2020, avenue Jules-Verne, Québec. Coût : gratuit. Info : societeeducativervdh@gmail.com ou 581 922-1034.

• Aménagement des petits espaces
SAMAR vous invite à sa troisième conférence horticole avec Rock Giguère le mercredi 22 mai à 19h à l’Hôtel de Ville de Sainte-Marie (270, av. Marguerite-Bourgeoys) avec comme sujet «L’Aménagement des petits espaces». Entrée gratuite.

• L’Assomption en fleurs
La Société d’horticulture de la ville de Québec offre un voyage à l’Assomption le mercredi 17 juillet, qui comprendra des visites de la Maison et des jardins Antoine-Lacombe, à la Ferme Cormier et de la pépinière Villeneuve. Dîner et souper inclus. Info : 418 956-6389

• Pour toute activité horticole, écrivez-nous à courrierjardinierparesseux@yahoo.com.