Une salade estivale rehaussée de fleurs de capucine et de bourrache.

Des fleurs dans l'assiette

L’être humain consomme des fleurs depuis des temps immémoriaux. Après tout, que sont le brocoli et le chou-fleur sinon des boutons floraux? Mais depuis les années 80, l’intérêt pour cette consommation colorée ne cesse d’augmenter.

D’ailleurs, si vous allez dans un restaurant un tantinet chic, vous voilà confrontés aux fleurs dans l’assiette, fleurs qu’on y a placées pour que vous y goûtiez. Il existe même des producteurs spécialisés en fleurs comestibles… mais débutons ici avec des fleurs de nos jardins personnels. Lesquelles sont comestibles?

Premièrement, ne consommez aucune fleur sans être certain qu’elle est comestible. D’accord, la plupart le sont, mais certaines sont toxiques et d’autres n’ont aucun attrait gustatif. Mais d’autres fleurs très courantes sont parfaitement comestibles et délicieuses. 

Dans la plate-bande

Voici quelques fleurs populaires qui sont aussi comestibles. Assurez-vous toutefois de ne consommer que les fleurs que vous avez produites vous-mêmes, car il est fort possible que des plantes achetées aient été traitées aux insecticides. 

›  Bégonia tubéreux (Begonia x tuberhybrida)

Le goût acidulé des pétales est délicieux! À éviter toutefois si vous souffrez de la goutte.

›  Capucine (Tropaeolum majus)

Ses fleurs très voyantes sont à la fois piquantes et sucrées, tout comme les feuilles, les boutons floraux et même les capsules de graines. On peut même mariner ces dernières pour faire un excellent substitut pour les câpres. 

›  Hémérocalle (Hemerocallis spp.)

Les boutons et les fleurs goûtent un peu le concombre. Ne mangez que les pétales, car la base de la fleur est amère. Excellents en salade!

›  Œillet d’Inde (Tagetes spp.)

Leur odeur intense peut vous décourager, mais les pétales sont délicieux si vous enlevez la base blanche. Les fleurs orange peuvent remplacer le safran dans les recettes. 

›  Pensée (Viola x wittrockiana)

Les fleurs si colorées en font une garniture populaire. Les pétales mêmes ont peu de goût; il faut consommer la fleur entière, avec un peu de tige, pour profiter du goût menthé. 

›  Phlox des jardins (Phlox paniculata)

Ces magnifiques fleurs en trompette, très parfumées, sont délicieuses, avec un goût poivré. Excellent choix pour les salades de fruits!

›  Rosier (Rosa spp.)

Les fleurs de tous les rosiers sont comestibles. Le goût des pétales est habituellement doux et fruité. Enlevez toutefois la base blanche du pétale, plus amère. 

›  Souci (Calendula officinalis)

Tout comme l’œillet d’Inde, on utilise ses fleurs pour teinter les mets en remplaçant le safran, qui est plus coûteux. Un ajout classique aux soupes écossaises.

›  Tournesol (Helianthus annuus)

Les boutons floraux sautés avec du beurre goûtent l’artichaut. Ou arrachez les rayons (pétales) pour utilisation dans les soupes et salades.

Dans le potager

Plusieurs fleurs de légumes et de fines herbes aussi sont comestibles.

›  Bourrache (Borago officinalis)

Les fleurs bleues de la bourrache ont un goût rafraîchissant rappelant le concombre. On les utilise souvent dans les boissons d’été. Faites-en congeler dans des cubes de glace pour surprendre vos convives!

›  Ciboulette (Allium schoenoprasum)

Égrenez les boules de petites fleurs roses pour un doux goût d’oignon.

›  Coriandre (Coriandrum sativum)

Les fleurs ont un goût intense approprié aux mets mexicains.

›  Courge (Cucurbita spp.)

Les fleurs de toutes les courges (citrouilles, courgettes, spaghetti, etc.) sont comestibles. On peut les manger en bouton ou après leur épanouissement, frites dans une pâte ou farcies. Bien que les fleurs des deux sexes se mangent, habituellement on laisse les fleurs femelles devenir des fruits et consomme plutôt les fleurs mâles.

Et il y a des dizaines d’autres possibilités! Visitez les sites Web spécialisés dans les fleurs comestibles pour en découvrir d’autres!

*

RÉPONSES À VOS QUESTIONS

Q J’aimerais connaître la cause et une solution pour les trous dans les feuilles de rhubarbe. Je suis étonné, car les feuilles de rhubarbe sont toxiques. Même qu’une décoction de rhubarbe peut servir d’insecticide. J’ai essayé sans trop de succès de pulvériser un insecticide maison. Roland Bouchard

Ces trous sont probablement causés par des limaces.

R D’abord, la feuille de rhubarbe n’est pas très toxique. Elle contient un peu trop d’acide oxalique pour les êtres humains et certains mammifères, tout simplement, mais rien n’indique que cet acide, un produit tout à fait naturel trouvé dans de nombreux végétaux, soit particulièrement nuisible aux insectes. D’ailleurs, la décoction de rhubarbe n’est pas un insecticide très efficace. Habituellement, on ajoute du savon à la solution avant l’application et c’est plutôt le savon qui fait office d’insecticide. Beaucoup d’animaux et d’insectes mangent la rhubarbe : limaces, altises, chenilles, cerfs, ratons laveurs, etc. Je crois toutefois que ce sont les limaces dans votre cas. Comme elles sont surtout actives la nuit, on voit davantage les dommages que le mollusque lui-même. Aussi, au mois de juin, la feuille sera devenue trop coriace pour intéresser les limaces. Il est donc trop tard pour agir. L’an prochain, vous pourriez placer des appâts pour limaces près de votre rhubarbe pour les contrôler. De plus, quelques trous dans des feuilles de rhubarbe ne nuisent pas à la productivité de la rhubarbe, car nous mangeons le pétiole, pas le limbe de la feuille. À chaque jardinier d’établir son propre seuil de tolérance vis-à-vis des problèmes strictement cosmétiques comme celui-ci, mais, à mon avis, vous pourriez laisser faire les traitements contre les limaces à moins qu’elles ne s’attaquent à quelque chose où elles sont réellement nuisibles.

Q Je connais bien votre truc où vous recommandez de couvrir le sol avec une barrière de papier journal pour créer une nouvelle plate-bande. Mais voilà, je n’ai plus de journaux, à part mon Publisac, que je reçois une fois de temps en temps. Ma question : est-ce que je peux utiliser du carton de boîte d’emballage? J’en ai gardé une bonne quantité. Christiane Gordon

R Dans le conseil en question, je suggère de produire une nouvelle plate-bande rapidement et sans grand effort en couvrant le sol de 7 à 10 feuilles de papier journal (elles servent à étouffer les plantes indésirables — gazon, etc. — qu’on ne veut pas voir dans le nouveau jardin), puis de poser sur le papier 20 cm de bonne terre dans laquelle faire les plantations. La même méthode s’applique à un nouveau potager, mais on applique plus de terre : 30 cm. Ce truc facile permet de jardiner sans mauvaises herbes. Et oui, le carton peut facilement remplacer le papier journal en tant que barrière. Évitez toutefois le carton ciré qui, contrairement, au papier journal, ne laissera passer ni eau, ni air, ni même microbes bénéfiques.

Des questions svp!

Vous pouvez nous joindre par courriel à courrierjardinierparesseux@yahoo.com

Par courrier à 

Le jardinier paresseux
Le Soleil
C.P. 1547, succ. Terminus
Québec (Québec)  G1K 7J6

*

ENTRETIEN HORTICOLE : À FAIRE CETTE SEMAINE

› Quand les légumes que vous avez semés commencent à se toucher, il est temps de les éclaircir.

› Arrosez plus souvent, mais moins longtemps, dans les sols sablonneux.

› Quand votre laitue en feuille commence à monter en graine et devenir amère, semez-en d’autres.

› Supprimez les fleurs fanées des plantes qui peuvent se ressemer trop agressivement, comme la coriandre, la bourrache, la digitale, la molène, etc.

› Pour prévenir les maladies, essayez d’arroser sans mouiller le feuillage de vos plantes.

*

CALENDRIER HORTICOLE

Les projets extérieurs et les matériaux de la déco

Le samedi 30 juin à 10h, il y aura un atelier-démonstration gratuit sur les projets extérieurs et les matériaux de la déco avec Charles Thomassin chez Floralies Jouvence, 2020, avenue Jules-Verne, Québec. Info : horti-centre@floraliesjouvence.ca.

Entrée gratuite au Domaine Joly-De Lotbinière

Le Domaine Joly-De Lotbinière offre l’accès gratuit au site et au Centre d’interprétation le premier dimanche de chaque mois, dont le 1er juillet. Info : 418 926-2462 ou www.domainejoly.com.

Pour toute activité horticole, écrivez-nous à courrierjardinierparesseux@yahoo.com.