La propriétaire des Serres Li-Ma, Marthe Laverdière, livre ses commentaires et ses conseils avec un naturel désarmant.

Conseils horticoles pour adultes avertis

«Depuis que le monde est monde que des graines ça se plante... dans tous le sens du terme. Pis ça fonctionne. Ce n'est pas compliqué.»
Il n'y a pas à dire, au téléphone comme dans ses vidéos devenues virales, Marthe Laverdière a un langage imagé qui «pousse» au rire. La propriétaire des Serres Li-Ma, situées à Armagh dans Bellechasse, fait parler d'elle sur la Toile et dans les médias avec ses conseils horticoles franchement rigolos.
«On a parti ça pour se faire du fun pendant une journée froide de mars. Le but n'était pas de se faire de la publicité. On n'écrit rien, ma belle-fille Marie-Christine et moi. La moitié du temps, j'improvise», raconte-t-elle au Soleil. Force est d'admettre qu'elle livre ses performances, sans prétention, avec un naturel désarmant.
Les commentaires favorables d'internautes laissés sur la page Facebook de l'entreprise après la diffusion de la première capsule l'ont convaincue d'en enregistrer plusieurs autres.
La vidéo sur la plantation de fleurs en poches, mise en ligne le 10 avril, est certainement la plus populaire d'entre toutes. À ce jour, elle a été vue 554 000 fois. «Ne faites pas confiance à une petite poche mince qui, à la première manipulation sérieuse, vous explose dans la face», explique Mme Laverdière, presque sans rire.
Conseil pour hommes
Un peu plus loin, elle adresse un conseil horticole à l'endroit des hommes pour l'arrosage des fleurs. «Rentrez-vous le doigt dans le trou, Messieurs, et tant et aussi longtemps que vous ne sentez pas d'humidité, vous continuez le principe.»
«Les gens veulent rire», lance Mme Laverdière. «Si tu prends des valiums pour planter des bégonias, plantes-en pas. Il faut avoir du plaisir à jardiner.» 
Au-delà des blagues, souvent à connotation sexuelle, elle livre une information pertinente sur différents aspects du jardinage. «Dans le fond, c'est de montrer aux gens que c'est accessible.»
Avec plus d'un million de visionnements pour l'ensemble des capsules, les Serres Li-Ma attirent maintenant au-delà des limites de Bellechasse. «Les gens me disent que je suis comme dans les vidéos. Tant mieux», s'esclaffe-t-elle.
Vous trouverez les fameuses poches dont elle parle en suivant le rang de la Fourche. Ça ne s'invente pas. Excusez-la!