Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Un parterre chargé de fleurs — ici, échinacées et verveine de Buenos Aires — attirera les pollinisateurs au potager voisin.
Un parterre chargé de fleurs — ici, échinacées et verveine de Buenos Aires — attirera les pollinisateurs au potager voisin.

Attirez les insectes dans votre potager!

Larry Hodgson
Larry Hodgson
Le Soleil
Article réservé aux abonnés
Pour attirer les insectes pollinisateurs au potager, placez un parterre rempli de fleurs juste à côté.

Jusqu’à récemment, la croyance voulait que, pour attirer les insectes pollinisateurs au potager, il suffît de planter, à travers les légumes, quelques plantes à fleurs riches en pollen et en nectar comme des œillets d’Inde, des soucis ou des cosmos. Cela attirerait les pollinisateurs tels que les abeilles, les papillons et les syrphes qui visiteraient les fleurs les plus séduisantes et, par la suite, polliniseraient les légumes aux fleurs moins attrayantes comme les concombres, les courges, les aubergines et les melons. Et probablement que la majorité des jardiniers mettent encore ce principe en pratique.

Mais on sait de nos jours que ce n’est pas la meilleure méthode. Au contraire, beaucoup de jardiniers découvrent que, lorsqu’ils la mettent en pratique, il n’y a pas beaucoup de visites d’insectes pollinisateurs. Apparemment, une plante à fleurs ici et là ne suffit pas pour attirer le nombre de pollinisateurs nécessaires. Il faudrait plutôt des masses de fleurs. Et cela s’est confirmé dans plusieurs études : sans une bonne masse florale, les insectes sont relativement peu nombreux.

Dans un parterre voisin

Ce qui fonctionne très bien, par contre, c’est placer les plantes à fleurs dans un parterre séparé juste à côté du potager : en d’autres termes, dans une platebande de fleurs! Cela attirera de nombreux insectes dans le secteur (vous n’aurez jamais vu autant de papillons, par exemple!).

D’ailleurs, cela se fait déjà dans de nombreux jardins domestiques et publics et les résultats sont assez étonnants. Le parterre de fleurs bourdonne d’insectes, si bien que cela provoque des moments de saturation où il n’y a pas assez de place pour tous les pollinisateurs qui arrivent, poussant certains à regarder ailleurs en attendant leur tour… et cet ailleurs sera le potager voisin.

C’est la méthode actuellement utilisée avec succès dans le Jardin d’idées au jardin de Longwood (Kennett Square, Pennsylvanie), le plus visité de tous les jardins américains. Un long parterre rectiligne de fleurs traverse le potager, assurant ainsi la présence de nombreux pollinisateurs pour les légumes nécessiteux de chaque côté.

Si vous êtes de ces jardiniers qui se plaignent que leur potager ne reçoit plus autant de trafic de pollinisateurs qu’autrefois et que cela vous oblige parfois à polliniser vos légumes à la main, c’est une méthode que vous voudrez peut-être explorer.

Pour attirer les pollinisateurs, il faut une masse de fleurs.

30 fleurs à essayer

Parmi les nombreuses plantes à fleurs que vous pourriez installer dans un parterre de fleurs destiné aux pollinisateurs, on peut citer les suivantes, réputées pour plaire beaucoup aux abeilles, aux syrphes et aux papillons :

  • Achillée (Achilleaspp.)
  • Ammi élevé (Ammi majus)
  • Anis hysope (Agastachespp.)
  • Asclépiade (Asclepiasspp.)
  • Aster (Asterspp.,Symphotrichumspp.,Eurybiaspp., etc.)
  • Bourrache (Borago officinalis)
  • Célosie (Celosiaspp.)
  • Centaurée (Centaurea cyanus et autres)
  • Ciboulette (Allium schoenoprasum)
  • Coréopsis (Coreopsisspp.)
  • Cosmos (Cosmosspp.)
  • Digitale (Digitalis purpurea)
  • Échinacée (Echinaceaspp.)
  • Lantana (Lantanaspp.)
  • Lavande (Lavandulaspp.)
  • Liatris (Liatrisspp.)
  • Lupin (Lupinusspp.)
  • Monarde (Monardaspp.)
  • Phacélia à feuilles de tanaisie (Phacelia tanacetifolia)
  • Phlox (Phloxspp.)
  • Rudbeckie (Rudbeckiaspp.)
  • Sarrasin (Fagopyrum esculentum)
  • Scabieuse (Scabiosaspp.)
  • Sédum ou orpin (Sedumspp.)
  • Souci (Calendula officinalis)
  • Tagète, rose d’Inde ou œillet d’Inde (Tagetesspp.)
  • Tournesol (Helianthus annuus)
  • Verge d’or (Solidagospp.)
  • Verveine de Buenos Aires (Verbena bonariensis)
  • Zinnia (Zinniaspp.)

*****

L'ENTRETIEN DE LA SEMAINE

  • Commencez à acclimater vos semis et boutures aux conditions de plein air, mais rentrez-les la nuit si la météo annonce du froid.
  • Évitez de semer ou de planter en pleine terre les végétaux frileux: tomate, poivron, concombre, bégonia, impatiens, etc., tant que la température nocturne ne dépasse pas régulièrement 13°C.
  • Profitez d’une belle journée pour laver dans de l’eau savonneuse les pots que vous avez accumulés, et ce, pour éviter de transmettre des maladies ou des insectes.
  • Maintenant que le soleil est plus intense, il peut être nécessaire de tirer un léger voilage entre une fenêtre très ensoleillée et les plantes d’intérieur placées sur le rebord de la fenêtre. 

DES RÉPONSES À VOS QUESTIONS

J’ai un pommier (il fait bien 45 cm de large) qui a le tronc fendu sur les deux tiers de sa hauteur. J’ai pensé fermer la blessure avec un boulon. Est-ce qu’il faut que je mette quelque chose pour éviter que l’eau ne s’infiltre dans la blessure?
— Claire

Votre idée de boulonner le tronc pour le solidifier devrait bien fonctionner. Préférez des boulons en acier galvanisé pour une meilleure durabilité. Par contre, ne recouvrez pas la blessure avec quoi de que ce soit, même une peinture d’émondage, mais laissez-la exposée à l’air libre. Il faut toujours une certaine circulation d’air, sinon des champignons provoquant la pourriture risquent davantage de s’y développer.

+

Je voudrais savoir si c’est vrai que, pour que les concombres survivent, il faut les planter par groupe de trois ou si un plant suffit.
— Stéphanie

C’est la première fois que j’entends cette croyance, mais il y a tellement de mythes et de demi-vérités qui circulent dans le domaine de l’horticulture qu’un de plus n’est pas surprenant. En fait, non, il n’y a pas de chiffre magique (3, 7, etc.) pour le nombre de concombres à planter ensemble. Un plant de concombre peut très bien pousser seul. Chacun porte des fleurs mâles et femelles et, comme le pollen de la fleur mâle peut polliniser une fleur femelle du même plant, il suffit du passage d’une abeille pour assurer la pollinisation et donc la formation d’un beau fruit comestible.

+

On peut facilement vérifier la température du sol avec un thermomètre à compost.

J’aimerais savoir s’il est trop tôt pour semer les graines de carottes, de bettes et de haricots. J’ai lu dans votre chronique que la température de la terre doit être de 10 degrés. Comment fait-on pour mesurer la température de la terre?
— Madame Adrienne

En fait, la température minimale pour la germination varie d’un légume à un autre. Et de plus, je ne peux pas savoir quelle température du sol vous avez chez vous. Voici une liste qui vous donnera une idée des besoins de 20 légumes courants :

Légume + température de germination

  • Aubergine  24-32 °C
  • Bette à carde  10-30 °C
  • Betterave 10-30 °C
  • Blé d’Inde 15-35 °C
  • Carotte  7-30 °C
  • Chou kale  7-24 °C
  • Chou-fleur  7-30 °C
  • Concombre  15-35 °C
  • Courge  21-35 °C
  • Épinard  7-24 °C
  • Haricot  15-30 °C
  • Laitue  5-27 °C
  • Navet  10-24 °C
  • Oignon  10-35 °C
  • Poivron  15-35 °C
  • Poireau  18-24 °C
  • Pois  5-24 °C
  • Radis  7-35 °C
  • Tomate  15-30°C

Vous pouvez vérifier la température du sol avec un thermomètre à compost ou même un thermomètre à viande emprunté à la cuisine.

*****

CALENDRIER HORTICOLE

Formations horticoles en ligne
L’agronome Lili Michaud offre des formations en ligne que vous pouvez suivre à votre rythme dans le confort de votre foyer. Au programme : Le compostage domestique, Les fines herbes de la terre à la table, Le potager: planification, aménagement et entretien et Les trucs de culture de 25 légumes, de l’ail à la tomate. Coût : 25 $ et 30 $ + taxes. Pour information et inscription : www.lilimichaud.com

Rendez-vous sur Radio CKIA et Facebook Live
L’émission radiophonique et virtuelle le Jardinier paresseux avec Larry Hodgson est offerte gratuitement les mercredis à 10h à CKIA-FM 88,3 et sur www.facebook.com/JardinierParesseux.

Pour toute activité horticole, écrivez-nous à courrierjardinierparesseux@yahoo.com.