Le gazon synthétique n’a jamais besoin d’être arrosé ou coupé et a une durée de vie de 20-25 ans.

Gazon synthétique : dites adieu à votre tondeuse!

On le retrouve sur certains terrains de soccer et dans les aires de jeu des garderies. Le gazon synthétique prend du galon et s’invite dans votre cour de maison.

«La demande pour le gazon synthétique double chaque année», fait remarquer Alexandre Dumont. L’entreprise GSQ, dont il est propriétaire et fondateur, fait des affaires partout au Canada. «Ça répond à un besoin car les gens n’ont pas nécessairement des terrains où le gazon pousse bien en raison des sols rocheux dans l’Ouest canadien, des vers blancs, des arbres», explique-t-il. 

En affaires depuis huit ans, M. Dumont ne cesse d’améliorer son produit pour qu’il résiste bien aux hivers et que son look s’apparente davantage au gazon naturel. «Nous avons travaillé sur la forme de la fibre et nous avons ajouté un anti-reflet», décrit-il.

GSQ, dont le siège social est à Québec, a développé une fibre en forme de V qui rendrait le gazon plus droit et durable. L’endos en polyuréthane permet d’évacuer rapidement la pluie après une ondée. 

Prix

Les prix du gazon synthétique varient de 2 à 3,39$ du pied carré dépendant de la longueur de la fibre, de sa densité et de sa forme.

C’est bien beau tout ça, mais combien ça coûte se demande-t-on? Les prix varient de 2 à 3,39$ du pied carré dépendant de la longueur de la fibre (de 30 à 60 mm), de sa densité (de 40 à 120 oz) et de sa forme (plate ou en forme de S, V ou W). En comparaison, le gazon naturel en rouleaux de tourbe se détaille de 21 à 38 cents le pied carré. 

Le gazon synthétique est posé sur une membrane de géotextile. Il est fixé à l’aide de clous vrillés de 8 pouces à chaque 8 pouces.

Le gazon synthétique n’a jamais besoin d’être arrosé ou coupé et a une durée de vie de 20-25 ans. Donc, vous pouvez dire adieu à votre tondeuse. Le bonheur, quoi, pour ceux qui en ont les moyens, évidemment!