Folia Design: des plantes dans l'air du temps

Bar à cactus, plantes faciles d'entretien, pots et objets d'importation, ateliers de création de terrariums... Une nouvelle boutique ouvrira à Québec début décembre, inspirée par la vague végétale qui déferle dans nos décors. Expertise en prime, puisque Folia Design a déjà le pouce vert.
Depuis 25 ans, l'entreprise verdit les commerces de la région avec ses aménagements de plantes intérieures et ses murs végétaux. Si elle compte aujourd'hui une vingtaine d'employés, sa fondatrice, Christine Desmarais, a commencé chez elle, combinant sa formation en horticulture à celle en design de présentation.
Son fils, Marc Champoux, qui s'autoproclame «la relève», nous a accueillis dans les nouveaux locaux de Folia Design, rue Léon-Harmel. Ils hébergent les bureaux, l'entrepôt et la nouvelle boutique immaculée, dont l'objectif est de répondre à une demande et d'atteindre un plus large public.
«Ça fait deux ans que je suis différents concepts dans le monde, ce qui se fait en Australie, aux États-Unis, sur la côte Ouest. C'était une question de temps pour que ça arrive ici», croit Marc Champoux.
Il rappelle que les plantes d'intérieur étaient omniprésentes dans les années 70 et 80, avec le retour à la nature. Une mode en déclin les décennies suivantes. «Peut-être que c'est cyclique? On sent la tendance qui revient plus forte que jamais, en partie grâce aux médias sociaux.» Il cite Pinterest et Instagram qui participent à cette effervescence, alors que les cactus et les succulentes se multiplient dans les albums photo.
Ouvrir une boutique était dans la continuité de Folia Design, qui a déjà accès à plein de produits pour sa clientèle commerciale, en plus d'avoir du personnel qualifié, expose Marc Champoux. «Ici, la plupart des gens sur le plancher ont une formation en horticulture.»
Ce sont d'ailleurs eux qui entretiennent le «plus haut mur végétal intérieur au monde» dans un édifice de la Cité Desjardins, à Lévis. Ils y chouchoutent 12 000 plantes de 42 variétés.
En boutique, Marc Champoux veut offrir une expérience complète aux clients. Les gens auront droit à des fiches d'entretien, à des conseils pour acheter la bonne plante à placer au bon endroit, selon l'éclairage dans la maison.
Plantes «select»
«Les plantes qu'on a sont dites "select", c'est-à-dire qu'elles sont déjà acclimatées pour être à l'intérieur. Elles vont mieux s'adapter, n'auront pas d'insectes et ne perdront pas leurs feuilles», affirme Marc Champoux en assurant que ses produits n'auront rien de comparable avec des plantes achetées dans les magasins de grande surface.
Il ajoute que tous ses produits, plantes et contenants, ont été spécialement choisis pour être «au coeur des tendances». À la boutique Folia Design, peu ou pas de plantes artificielles, ni de pots en plastique. Marc Champoux parle plutôt de béton, de cuivre, de verre, de terre cuite. «On essaie de travailler le plus possible avec des matériaux organiques.»
Il promet des exclusivités et des produits d'artisans locaux et de céramistes comme Carole Vandecasteele.
Tout prend place dans un local blanc, très épuré, «instagrammable», lance Marc Champoux, un jeune homme bien de son temps. Il voulait une boutique à la fois esthétique et fonctionnelle. Le décor a été confié à l'interne, à un design d'intérieur qui travaille déjà dans l'équipe et qui «avait la même vision». 
Ateliers
Sous peu, l'entreprise compte aussi offrir des ateliers sur place pour créer des terrariums, des kokedamas, des bonzaïs, des jardins de cactus et de succulentes. Anniversaires, activités de filles, événements corporatifs pourront regrouper une dizaine de personnes à la fois. Les coûts? Entre 30 $ et 60 $ environ. «Et les gens repartent avec leur création.»
Folia Design, qui poursuit son service de location et d'entretien auprès des entreprises, son service de consultation et de décors saisonniers pour les commerces et les résidences privées, projette enfin vendre ses produits en ligne dans les prochains mois.
Information : Folia Design, boutique de plantes décoratives et de design végétal, 2200, rue Léon-Harmel, parc industriel Jean-Talon, non loin de l'autoroute Robert-Bourassa, entre les boulevards Charest et Wilfrid-Hamel, stationnement gratuit devant la boutique. Préouverture et vente d'entrepôt les 3 et 4 décembre