L'installation d'un toit vert fait partie des travaux de rénovation admissibles à RénoVert.

Fin du crédit d'impôt RénoVert le 31 mars 2019

Il est minuit moins une pour profiter du crédit d’impôt remboursable RénoVert, mis en place pour encourager les propriétaires québécois à réaliser des travaux de rénovation résidentielle écoresponsable reconnus. La période d’admissibilité prend fin le 31 mars 2019.

Les travaux (isolation, étanchéisation, installation de portes et fenêtres ou d'un toit vert, entre autres) doivent être effectués par un entrepreneur qualifié en vertu d’une entente conclue avant le 1er avril 2019. 

Le montant maximal du crédit est de 10 000$, soit  20% des dépenses admissibles qui excèdent 2500$ et payées avant le 1er janvier 2020. 

L’Association des professionnels de l’habitation et de la construction du Québec (APCHQ) s’est dite «déçue» de l’abandon du programme RénoVert dans le récent budget provincial. L’APCHQ avait recommandé de renouveler, voire de rendre permanent le programme, et même d’élargir les travaux couverts. 

Au cours des années fiscales 2017 et 2018, près de 172 000 propriétaires ont profité de RénoVert, pour une valeur de près de 1,9G$ d’investissements. Une mesure qui permet de stimuler l’activité économique et de lutter contre le travail au noir, souligne l’APCHQ.

L’Association salue toutefois le maintien des programmes provinciaux Chauffez vert, Rénoclimat, Novoclimat et Éconologis, visant la rénovation verte et la construction d’habitations à haute performance énergétique.  

Info: bit.ly/2HKPavZ