Les constructeurs s'activent en ce moment à monter la structure  d'un édifice locatif tout béton de huit étages. Cent cinquante-quatre appartements seront prêts pour le 1er juillet.

Faubourg du Moulin: cité multigénérationnelle

Le Faubourg du Moulin commence à prendre forme dans l'arrondissement de Beauport, en bordure de la rue Saint-David. Sur un grand terrain de 1,5 million de pieds carrés, quelque 2000 logements en tous genres lèveront de terre dans les prochaines années. Une cité qui se veut multigénérationnelle, avec services, plans d'eau, sentiers.
«Un gros site comme ça, on ne peut pas penser le développer avec un seul type de produit. On ne veut pas juste faire des blocs comme on faisait dans les années 60, on veut créer un milieu de vie», indique Michel Berthelot, président et chef des opérations pour Groupe Dallaire, qui orchestre le projet.
Le bureau des ventes situé sur le site veut attirer une clientèle variée. Si le Faubourg projette sur plans des immeubles à condos et une résidence pour personnes âgées, trois autres produits sont d'abord offerts.
Locatif
Les constructeurs s'activent en ce moment à monter la structure d'un édifice locatif tout béton de huit étages. Cent cinquante-quatre appartements seront prêts pour le 1er juillet. Chaque unité est louée chauffée, climatisée, éclairée, avec comptoirs en granit et stationnement intérieur.
Un centre d'entraînement est aussi prévu dans l'édifice, Groupe Dallaire étant propriétaire du Club Entrain.
Pour Michel Berthelot, ces caractéristiques en font un produit «distinctif».
Maisons de ville
Toujours pour le 1er juillet, 28 maisons de ville sont aussi sur le carnet de livraison. Pour chacune, il est question d'un terrain de 400 pieds carrés, d'un garage double intérieur avec boudoir attenant, d'un rez-de-chaussée de 625 pieds carrés à aire ouverte, d'un étage de même dimension à deux ou trois chambres. Les propriétaires pourront aussi choisir d'aménager le comble.
Quintuplex
Parmi les premières constructions s'ajoutent huit immeubles de cinq logements chacun. Ceux-ci auront une superficie habitable d'environ 1250 pieds carrés et un stationnement intérieur.
À venir
Le Faubourg compte ensuite accueillir 214 condos pour l'automne 2015. Puis une résidence pour personnes âgées autonomes dont le rez-de-chaussée sera réservé à une pharmacie, à un centre médical et à d'autres commerces et services offerts à tous les résidents du quartier.
Au coeur même du projet, une garderie privée de 80 places figure aux plans, près des sentiers de marche et d'un étang avec fontaine. Des piscines intérieures et extérieures sont également prévues.
François Grenier, directeur des ventes pour Groupe Dallaire, souligne que des clients plus âgés optent pour un appartement alors que leurs enfants sont attirés par un quintuplex ou une maison de ville avec un bout de terrain. D'où la cité multigénérationnelle.
Michel Berthelot remarque aussi que des gens pensent à long terme. «Ils louent en prévision d'aller éventuellement dans la résidence pour personnes âgées.»
S'il n'est pas à l'aise de donner précisément l'état des ventes à ce stade-ci, il indique que les choses vont bien. Et souligne au passage la bonne collaboration avec la Ville de Québec et l'arrondissement de Beauport. «Ils sont souvent critiqués, mais quand ça va bien, je pense qu'il faut le dire aussi.»
<p>Les maisons de ville, avec leurs pignons et leurs lucarnes. L'ensemble se compose de quatre bâtiments de six habitations chacune et d'un bâtiment de quatre habitations. </p>
L'approche Dallaire
Le Groupe Dallaire possède environ 135 millions de pieds carrés à développer dans la région de Québec. Et c'est toute une équipe qui s'emploie à réaliser ces projets.
La philosophie du groupe est d'avoir toutes les ressources à l'interne, c'est une approche intégrée, explique Michel Berthelot, président et chef des opérations. Groupe Dallaire a donc ses propres ingénieurs, urbanistes, architectes, vendeurs... «On fabrique même nos armoires!»
Dans le cas du Faubourg du Moulin, même vision d'ensemble. La rue a été refaite. Les architectes ont pensé une cité pour tous. À la base, de la brique. Mais d'un type de construction à l'autre, la signature change. L'édifice locatif a une facture plus moderne avec ses lignes droites, ses balcons en verre et ses rampes d'aluminium. Les quintuplex font plus classiques. Quant aux maisons de ville, elles affichent pignons et lucarnes.
«On essaie d'harmoniser les produits, mais si on veut donner l'idée d'un village, ça ne doit pas être tout pareil. Et il faut plaire à tout le monde», souligne le directeur des ventes, François Grenier.
<p>Vue d'ensemble du Faubourg du Moulin, bordé à l'avant par le ruisseau du Moulin. Les immeubles locatifs et édifices à condos se concentrent à droite, les quintuplex et maisons de ville à gauche. Au centre, derrière l'étang avec fontaine, une garderie privée de 80 places. Derrière à gauche, la résidence pour retraités autonomes en forme de C face à face. </p>
Nom du projet: Faubourg du Moulin
Investissement total : 325 millions $
Particularités : cité sans fil, qui privilégie le stationnement intérieur pour préserver le paysage
Emplacement : derrière les Promenades Beauport, en bordure de la rue Saint-David, entre les rues Albert-Chrétien et Adrien-Dufresne
Nombre d'unités : 2000 logements (locatifs, quintuplex, maisons de ville, condominiums, résidence pour personnes âgées autonomes)
- Prix de location : entre 845 $ par mois et 1880 $ par mois, incluant chauffage, éclairage, climatisation et un stationnement intérieur
- Prix de vente quintuplex (incluant les taxes) : à partir de 199 900 $
- Prix de vente maison de ville (incluant les taxes) : à partir de 279 900 $
- Année prévue de livraison : environ 500 logements livrés par année sur quatre ans, à compter de cet été
- Dans les environs : les Promenades Beauport, un supermarché, une succursale de la SAQ, un cinéma, plusieurs restaurants
- Entrepreneur : Dalcon inc., 418 781-6302