Le Mag vous ouvre la porte de ce projet lauréat d’un prix Nobilis.
Le Mag vous ouvre la porte de ce projet lauréat d’un prix Nobilis.

Espace sidéral

De la mezzanine, la vue embrasse la pièce centrale, haute de 27 pieds. Le matin, un rideau opaque s’ouvre sur commande, dévoilant la chambre derrière une paroi de verre, surplombant le séjour. Cette maison est immense, intelligente et connectée. Un projet qui a demandé un an de conception, puis presque une autre année de construction sur le chemin de la Plage-Saint-Laurent, à Cap-Rouge.

Le propriétaire habitait une demeure sur la même rue, et voulait au départ agrandir son garage trop petit. Devant le refus de la Ville de lui délivrer un permis, il a cherché ailleurs et jeté son dévolu sur une vieille maison à vendre et son grand terrain.

Le bâtiment en piteux état a été démoli, puis remplacé par une résidence contemporaine de 6000 pieds carrés d’occupation au sol, incluant garage double.

La maison de style contemporain est recouverte de pierre taillée sur mesure, de panneaux d’aluminium anodisé et de déclin d’acier.

À 59 ans, le propriétaire s’est offert la maison de ses rêves, explique-t-il au téléphone. Une grande aire ouverte, des espaces bien aérés, pas de sous-sol autre que pour loger la salle mécanique. Le contraire de sa précédente demeure.

La chambre principale, au-dessus de la cuisine, surplombe l’immense séjour, au cœur de la maison.

Tous les matins, durant les travaux, il passait faire son tour sur le chantier. Et comme il habitait la rue, il s’arrêtait aussi le soir. «C’est plus facile de faire des changements au fur et à mesure», indique celui qui n’en était pas à sa première construction de maison.

Le résultat a été livré en novembre 2018. Et a reçu un prix Nobilis 2019, par l’Association des professionnels de la construction et de l’habitation du Québec - région de Québec, dans la catégorie Maisons neuves, plus de 1 M$. Les lauréats sont désignés par un jury indépendant, pour la qualité de leur construction, la qualité de la conception, l’intégration à l’environnement, les particularités et contraintes techniques et le rapport qualité/prix.

Cette maison est à ce jour le plus gros projet réalisé par Construction SM Pro. Le copropriétaire Nick Delarosbil a aimé travailler avec ce client «ouvert d’esprit» qui venait le visiter au quotidien.

Le noir, le gris et le blanc sont les teintes dominantes de la maison, réchauffées par le bois et des touches de rouge.

Le plus grand défi pour l’entrepreneur a été la ventilation. Bien balancer les systèmes a été une prouesse technique. «On a un tuyau de 24 pouces sous terre pour assurer la ventilation complète de la maison», explique-t-il en pointant au sol où passe la tranchée.

Le Mag a fait le tour du propriétaire avec M. Delarosbil. Il explique que la demeure est intelligente de A à Z et possède un puissant système de domotique, installé en collaboration avec TML informatique.

«À l’heure du coucher, une application adoucit l’éclairage extérieur, abaisse toutes les lumières intérieures et allume celle de la salle de bain où l’on monte. Même chose le matin, un bouton près du lit met la maison en route.»

Le cellier sert de trait d’union entre le coin foyer et le coin dînette. Le foyer est encadré d’un mur de verre.

Dès l’entrée, une céramique au sol importée d’Italie attire le regard. Le projet a été fait en collaboration avec Jérôme Lessard Design, qui a choisi les revêtements. On monte quelques marches en bois plein, du frêne, pour atteindre le séjour sur podium. 

Le plafond qui le surplombe, 27 pieds plus haut, est habillé de panneaux en noyer. «C’était une demande du client d’avoir un plafond en mouvement», précise M. Lessard. «Il a fallu renforcer la structure, parce que les panneaux qui sont arrivés plus tard dans le projet étaient très lourds», indique pour sa part l’entrepreneur.

Le propriétaire désirait un plafond en mouvement. Des panneaux en noyer font donc la vague en hauteur.

La visite se poursuit à la cuisine, immense elle aussi. Convivial, l’îlot en forme de U est composé d’un bloc de granit, surmonté d’un comptoir en Dekton. Une télévision a été intégrée à la retombée de la hotte, si bien qu’assis à l’îlot, on ne manque rien des nouvelles du jour. 

Convivial, l’îlot de cuisine en forme de U est composé d’un bloc de granit, surmonté d’un comptoir en Dekton. Une télévision a été intégrée à la retombée de la hotte.

Cette pièce et le coin dînette, signés Jérôme Lessard Design, ont été fabriqués par Christian Marcoux Cuisine et Mobilier design, qui a aussi collaboré à réaliser les panneaux de noyer au plafond et la salle de bain principale.

La cuisine, conçue par Jérome Lessard Design, a été fabriquée par Christian Marcoux cuisine et mobilier design. Les panneaux d’armoire sont un mélange d’acrylique noir, d’acrylique blanc et de mélamine Nature Plus effet bois.
Le coin dînette

Le rez-de-chaussée comprend également une salle à manger, un bureau, un accès à la cour et à une grande terrasse couverte.

La salle à manger. Au sol, la céramique est importée d’Italie.

À l’étage, la mezzanine, bordée de verre, donne accès d’un côté aux quartiers privés du propriétaire. La chambre a sa propre terrasse, un coin télévision, et communique avec la pièce-penderie et une salle de bain.

Rappel de la pierre extérieure à l’intérieur. Une idée du designer Jérôme Lessard.
La chambre principale s’ouvre sur une terrasse extérieure et possède son coin télévision. Elle donne accès à la pièce-penderie et à une salle de bain privée.
Dans la salle de bain principale, du quartz Cambria court entre les deux douches, rappel des comptoirs.

La baignoire de forme organique intègre un module en bois pour dissimuler la robinetterie. La tuile au sol est cette fois importée d’Espagne. Entre les deux douches séparées court du quartz Cambria, en rappel des comptoirs. Çà et là, des insertions de bois hickory réchauffent l’atmosphère luxueuse.

Cette baignoire de Vanico Maronyx a un module en bois pour dissimuler la robinetterie. Il a été personnalisé sur mesure dans le projet pour s'harmoniser au bois du reste de la salle de bain.
Détails de la salle de bain principale: quartz Cambria et hickory.

De l’autre côté de la mezzanine, au-dessus du garage, se déploie la salle de billard, qui sert aussi de bar et de cinéma maison. Cette section compte également chambres et salle de bain des invités.

Au-dessus du garage se déploie la salle de billard, qui sert aussi de bar et de cinéma maison.
Pour accéder aux pièces, on ouvre de grandes portes en noyer.

Comme ce projet découle d’une volonté au départ d’avoir un grand garage, une visite s’imposait. La grande surface, qui peut contenir deux voitures, a un recouvrement d’époxy au sol, serti d’un écusson Porsche. S’ajoutent au décor du rangement dernier cri, de la céramique rouge et un clin d’œil au drapeau à damier utilisé dans les courses automobiles. 

Point de départ du projet de construction : un grand garage. Plancher d’époxy, céramique rouge et clin d’œil au drapeau à damier utilisé dans les courses automobiles.

«Ça fait un peu plus d’un an que j’habite la maison et elle est comme neuve. Il n’y a eu aucune réparation. On n’a pas lésiné sur les matériaux. Ça fait un fichu de beau projet dont je suis très fier», conclut le propriétaire.