Moule à gelée

Du moule à aspic... au moule à chaussettes

Voici six objets du quotidien, d’époque, qui ont disparu de nos maisons au cours du dernier siècle. Marc Audet, propriétaire d’Antiquités Deschambault, nous explique leur fonction.

Moule à gelée 

Il s’agit d’un moule à aspic en fer blanc en forme de melon, datant du début du XXe siècle. Les mets en gelée (aussi appelés aspics) dans lesquels on incorporait tantôt de la viande, du poisson, des œufs, des légumes ou encore des fruits dans une gelée réalisée à partir d’un bouillon, étaient très populaires au début du siècle dernier. Ces moules étaient offerts en une variété de tailles et de formes.

Forme de chapeau ancienne 

Grâce à la vis sur cette forme à chapeau, il était possible d’agrandir un chapeau. Il faut se rappeler qu’à une certaine époque, personne ne sortait de la maison sans chapeau. Les gens choisissaient donc le leur avec soin et le faisaient ajuster. Ce genre de forme à chapeau a beaucoup été utilisé entre la fin des années 1800 et la première moitié du XXe siècle. Aujourd’hui encore, certains chapeliers utilisent des formes de ce style.

Forme à chapeau

Casse-noix 

Les casse-noix, comme celui-ci en fonte peinte et en forme de crocodile, étaient la plupart du temps importé d’Europe. Assez commun au cours de la première moitié du XXe siècle, on les retrouvait particulièrement chez les gens des classes aisées.

Casse-noix

Moule à chaussettes 

Objet datant de 1900, ce moule en bois servait à repriser les chaussettes. On le plaçait à l’intérieur de la chaussette trouée afin de la repriser.

Moule à chaussettes

Planche à carder 

Cet outil artisanal fabriqué avec une planche de bois et des clous servait à carder la laine, le lin, le chanvre ou le coton. Comme avec une brosse, il s’agissait de brosser la laine afin d’en démêler les fibres et de les étirer afin d’en faire du fil. La laine était un matériau très utilisé au XIXe siècle. Par conséquent, on trouvait assez communément ce genre d’outil visant sa transformation.

Planche à carder

Réservoir sur pied pour chauffage à l’huile 

Beaucoup de québécois se souviennent avoir rempli ces bouteilles, il y a une soixantaine d’années. Ce réservoir était rattaché à un système de chauffage à l’huile. On pouvait aller remplir les bouteilles d’huile comme on le fait aujourd’hui avec les bouteilles d’eau. Il existait des distributeurs où l’on assurait le remplissage.

Merci au collectif du Marché underground à Montréal pour les objets.
facebook.com/marcheunderground
antiquitesdeschambault.ca

Réservoir sur pied pour chauffage à l’huile