La balade proposée sur la colline parlementaire dure environ une heure et demie.  

Documentaire de poche sur la colline parlementaire

L'organisme Portrait Sonore présente un nouveau balado-documentaire portant sur l'architecture de la colline parlementaire de Québec.
<p>Le balado-documentaire est accessible en français et en anglais sur l'application Portrait Sonore (Androïd et iOS) et sur le site Web de l'organisme.</p>
Un balado-documentaire? Il s'agit d'un reportage de poche en son et en musique, qui permet de découvrir cette zone du Vieux-Québec. À écouter bien chaussé : la balade proposée dure environ une heure et demie.
L'objectif est d'amener l'auditeur à comprendre comment les édifices de la colline parlementaire témoignent de la transformation de la société québécoise, qui voulait changer son image traditionnelle, s'ouvrir au monde, et suivre la marche du progrès.
Michel Plamondon, Swedish Death Polka et Millimetrik, des musiciens locaux, ont composé la trame aux sonorités électriques de la promenade architecturale. Plusieurs experts et créateurs, comme Robert Lepage, ont participé au projet. L'expérience est commentée par l'historien et chroniqueur urbain Réjean Lemoine.
Il s'agit du premier balado-documentaire de Portrait Sonore campé dans la ville de Québec. L'organisme a déjà lancé trois parcours de poche pour Montréal et quelques autres mettant en vedette les centres-ville de métropoles canadiennes sont en préparation.
Le balado-documentaire est accessible en français et en anglais sur l'application Portrait Sonore (Androïd et iOS) et sur le site Web de l'organisme : www.portraitsonore.org.