Appliques murales de la série Cé

Des luminaires montréalais scintillent à Paris

Un lancement dans la Ville Lumière. Voilà ce que s’offrait la marque de luminaires montréalais D’Armes, le 10 septembre, en pleine Paris Design Week. Les créateurs Alexandre Joncas et Gildas Le Bars y présentaient des œuvres exclusives chez leur partenaire Nedgis, rue Vertbois.

Pour l’occasion, D’Armes a dévoilé un nouveau modèle de la gamme d’appliques murales nommée Cé, soit la Cé Petite, aux proportions plus réduites que celles de sa grande sœur. On retrouve la même cascade de franges mélangée aux courbes pures et douces du bronze massif. 

L’inspiration de Cé vient de Cécrops, qui serait le premier autochtone, le fondateur d’Athènes selon la mythologie grecque. Une façon de rendre hommage aux Premières Nations, lit-on sur le site Internet D’Armes.

La Cé Petite a des proportions plus réduites que celles de sa grande sœur.

La petite applique se détaille à partir de 3030 $, et la grande, à partir de 4360 $. En vente à Paris, comme ici.

«Nos créations soulignent parfaitement l’élégance à la française et nous croyons que le marché saura répondre à la fraîcheur que nous y apportons», a indiqué M. Joncas dans un communiqué, heureux d’être représenté outre-mer par Nedgis.

Depuis 2016, le studio D’Armes conçoit et fabrique à la main dans la région de Montréal des créations à la signature moderne et minimaliste.

Info : darmes.ca 

Source : v2com