Un cache-pot d'allure rustique couleur corail, chez Zone.

Des cache-pots légers et colorés

Les cache-pots en plastique gagnent en popularité. Avec leurs lignes carrées et leurs couleurs pimpantes, ils font le bonheur des consommateurs. Mais les marchands, eux, les apprécient surtout pour leur légèreté.
<p>Grâce à la fibre de verre, il est possible de fabriquer des pots de huit pieds de diamètre. Vu chez Floralies Jouvence.</p>
<p>Le bleu est une couleur fort prisée en Europe, comme en témoigne ce pot Serralunga vendu chez Floralies Jouvence.</p>
Les pots de grès plaisent encore à une certaine clientèle, mentionne Christine Martineau, conseillère chez Floralies Jouvence. Mais quand une cargaison arrive d'Asie et que la moitié est brisée, «c'est pas drôle, car c'est le client qui finit par payer», commente-t-elle. Voilà ce qui a incité les détaillants «à faire des choix différents» et à se tourner vers des matériaux plus légers et plus résistants.
Dehors, même l'hiver
Les pots de plastique comme ceux de la compagnie Sierralonga ont l'avantage de pouvoir passer l'hiver dehors, sans se déformer ni perdre leur couleur. Les propriétaires de condo les adorent, car ils n'ont pas besoin de les ranger dans le cabanon. Ils peuvent y planter des végétaux, des cèdres par exemple, qui resteront vivants, même sous la neige. Sylvain Paradis, propriétaire de Paradis Jardins et accessoires, remarque que ces plastiques enjolivent nos décors extérieurs en y apportant de nouveaux coloris : aqua, lime, anthracite.
À la boutique Zone, des cache-pots d'inspiration rustique affichent leur modernité sous le corail, le jaune et le turquoise.
En revanche, des pots de fibre de verre, immenses et dispendieux, imitent le ciment tout en étant beaucoup plus légers. Gris ou blancs, ils ajoutent une touche contemporaine aux terrasses qui, au final, s'harmonisent aux intérieurs dont ils deviennent les extensions.