Si on doit grimper sur le toit, il faut alors se harnacher correctement, contrairement à ce qu'on voit sur la photo.

Déneiger son toit: quelques règles de sécurité

Si vous êtes de ceux qui tiennent à déneiger leur toiture eux-mêmes, quelques règles de sécurité s'imposent. Selon la Régie du bâtiment, la règle d'or est de faire en sorte de travailler depuis le sol.
- Si votre toit est en pente, procédez avec un grattoir à manche télescopique conçu pour cette tâche.
- Prenez soin de délimiter visiblement la zone dans laquelle la neige évacuée tombe et interdisez-en l'accès afin que personne ne reçoive ni glace ni motte de neige sur la tête.
- Prenez garde de vous trouver à l'écart du toit pour éviter vous-même de vous faire assommer par la neige que vous tentez de dégager... s'il y a des arroseurs arrosés, il doit bien y avoir des déneigeurs enneigés!
- Prenez garde aux fils électriques qui pourraient être à proximité du toit. Faites en sorte de ne pas les heurter avec votre râteau pour ne pas courir le risque de vous électrocuter ou de briser le matériel.
- Déneiger un toit est un lourd effort physique. Allez-y à votre rythme, procédez en plusieurs étapes au besoin.
- Si votre toit est plat, vous n'aurez pas le choix d'y grimper. Il faut alors se harnacher correctement. Cette règle de sécurité est encore plus vraie si vous déneigez votre toit incliné en devant y monter. Privilégiez un harnais à la ceinture et sécurisez-vous en vous reliant à un point d'arrimage solide (maçonnerie) grâce à une corde très résistante. Cette corde devra être suffisamment courte pour que vous ne tombiez pas du toit en cas de chute.
- Pour déneiger les abris d'auto, il ne faut jamais taper la toile depuis l'intérieur de l'abri. Si un effondrement devait survenir, vous seriez coincé en dessous. Agissez depuis l'extérieur, avec votre râteau à long manche.