Délices de DEL

Tout bon designer doit d'abord penser à l'éclairage. Parce qu'elles durent jusqu'à 50 000 heures, qu'elles ne dégagent pas de chaleur, qu'elles sont petites et peu énergivores, les diodes électroluminescentes - les DEL - font le bonheur des pros de la décoration.
La designer Catherine Faucher, de Loca Design, en avait mis plein la vue à son kiosque du Salon Expo habitat, en février. Estimant que les DEL ne sont pas assez connues, elle a voulu créer «un wow» et montrer les diverses possibilités de ce type d'éclairage.
Les encastrés à la DEL sont pratiques, car la plupart du temps, ils n'ont pas besoin du boîtier rénovateur de métal qui contient l'ampoule et le filage des autres types d'éclairage. Comme ils sont très minces (moins d'un pouce), ils requièrent peu d'espace d'installation entre le plafond et l'étage supérieur. 
Rémi Langevin, d'InnovaDel, avait équipé 13 kiosques du Salon Expo habitat avec des produits aux DEL distribués par son entreprise. Il soutient que les DEL peuvent remplacer n'importe quelle ampoule fluocompacte, incandescente ou halogène. «Elles ressemblent à des ampoules ordinaires, résume-t-il. Toutes les grosses compagnies en fabriquent avec les mêmes bases conventionnelles.»
Une DEL de bonne qualité coûte entre 15 $ et 25 $. Elle éclaire efficacement. Elle fonctionne bien avec un gradateur (il en faut un adapté à ce genre d'ampoule). Et à raison de 6 heures par jour, elle durera au moins 12 ans (soit 25 000 heures). Marie Shannon, designer chez Boiteau, mentionne que les fabricants ont fait baisser les prix en faisant passer la durée de 50 000 à 25 000 heures, ce qui demeure une bonne performance.
Ambiance
Les DEL sont aussi offertes en rubans. On les utilise, notamment, pour remplacer les vilains néons. Mais les rubans servent surtout à mettre de l'ambiance dans une pièce et à souligner certains détails, comme une belle céramique. Sur les façades, elles peuvent magnifier l'architecture, ajoute Marie Shannon.
Chez InnovaDel, on les fabrique sur mesure et on les installe dans des profilés d'aluminium faciles à fixer, sous les armoires de cuisine, par exemple, ou derrière un meuble-lavabo. Les quincailleries et les boutiques de luminaires en vendent aussi. Certains designers en mettent dans le bas des rideaux (sans profilé), mentionne Catherine Faucher. C'est possible, puisque les DEL ne dégagent pas de chaleur. 
Il existe aussi des pucks, des rondelles de DEL qu'on fixe en surface sur le mobilier.
Couleurs
Qui pense «DEL» pense «couleurs». «On n'est pas dans une discothèque», nuance Mme Faucher. Cependant, certaines ampoules, les RGB (red, green, blue), peuvent changer de couleurs grâce à une application téléchargée sur une tablette ou sur un téléphone intelligent, ou avec une simple télécommande qui va de pair avec elles. Vissée au mur, cette télécommande devient comme un interrupteur. Elle peut contrôler quatre zones.
On peut obtenir des centaines de couleurs, explique Rémi Langevin, d'InnovaDel. Comment? En mélangeant le rouge, le vert et le bleu selon toutes les intensités imaginables. Récemment, le blanc s'est ajouté à ce trio de couleurs, multipliant les possibilités. «On peut toujours revenir au blanc», fait valoir l'expert.
«Ça reste un jouet, mais ça apporte un petit plus, une atmosphère», note Nicole Ouellette, de la compagnie Twist, qui manufacture des pots en plastique souvent éclairés à la DEL. 
Catherine Faucher recommande aux gens d'opter pour une finition impeccable quand ils décorent avec des bandes de DEL. Les profilés d'aluminium dans lesquels elles sont insérées doivent être fermées par des panneaux d'acrylique givré, afin de soustraire à la vue les «petits points» propres à la DEL qu'il faut cacher. Attention aussi au fini lustré des surfaces dans lesquelles les «petits points» peuvent se refléter.