Invitation au voyage, l'oeuvre que Maurice Savoie a fabriquée pour le 400e de la ville de Québec, au nom du CAA.
Invitation au voyage, l'oeuvre que Maurice Savoie a fabriquée pour le 400e de la ville de Québec, au nom du CAA.

Décès du céramiste Maurice Savoie

Le céramiste de renommée internationale Maurice Savoie est décédé il y a deux semaines. Les habitués du secteur du Vieux-Port côtoient l'oeuvre qu'il a laissée sur la rue Saint-Paul, en face de l'ancien immeuble de Postes Canada : une petite voiture naïve offerte par le CAA-Québec pour le 400e anniversaire de la ville.
<p>Cette voiture excentrique de porcelaine, de bronze et de verre est caractéristique de la production du céramiste Maurice Savoie</p>
En 2008, à l'âge de 78 ans, Maurice Savoie réalisait donc sa «première sculpture autonome conçue pour être exposée en permanence à l'extérieur», soit cette auto excentrique qui caractérise son oeuvre et qui reflète les activités du CAA. Cette sculpture rouge et bleu est composée d'acier inoxydable, de laiton, d'aluminium et de bronze.
Né à Sherbrooke en 1930, Maurice Savoie a été céramiste, potier, sculpteur et il a développé un intérêt pour l'architecture qui s'est manifesté par la création de murales. Il en a laissé une, en 1984, à la chancellerie du Canada en Yougoslavie.
Il a étudié à l'École du meuble de Montréal, il a fait des stages en Europe, en Italie notamment, il a lui-même enseigné et il a longtemps travaillé dans son atelier personnel de Longueuil. Il a acquis une reconnaissance internationale dès 1967, en concevant une installation pour le pavillon du Québec à l'Exposition universelle de Montréal.
Distinctions
Il a été lauréat de plusieurs distinctions, dont le prix Saidye-Bronfman, la plus haute récompense au Canada pour l'excellence dans les métiers d'art; et le prix Paul-Émile Borduas, dont il a été le premier récipiendaire à titre d'artiste en métiers d'art, en 2004.
«Il a laissé une trace indélébile dans la culture québécoise et auprès de centaines d'artistes céramistes qu'il a soutenus», a commenté Éliane Tessier, porte-parole du Conseil des métiers d'art du Québec. Dans un hommage qui lui a été rendu, en 2010, on soulignait son pertinent point de vue : «Artistes et artisans font partie de la même famille.»