Andrée Putman est décédée à l'âge de 87 ans.

Décès d'Andrée Putman, une icône du design français

La célèbre designer française Andrée Putman est morte la semaine dernière à son domicile parisien, à l'âge de 87 ans.
Réputée dans le monde entier, elle a connu la gloire en 1984, à New York, avec sa rénovation de l'hôtel Morgans, sur Madison Avenue, «emblématique de son style sobre, épuré et élégant». C'est là qu'elle a «frappé les esprits par sa modernité et son minimalisme», notamment grâce à ses salles de bains et à leur carrelage en grès à damier noir et blanc. Ce motif est devenu sa «marque de commerce» et l'a hissée «au rang des icônes du design français».
Putman a créé «une oeuvre qui est aujourd'hui un style à part entière autour du noir et blanc», a commenté le créateur de mode Jean-Charles de Castelbajac, au magazine Libération. Le journal Le Monde, de son côté, affirme qu'elle a laissé à la postérité «les grands principes de création qui lui ont été si chers : rigueur et sobriété, risque et audace».
Après New York, «la grande dame du design» a conçu des intérieurs d'hôtels à Cologne (en Allemagne), à Kobé (au Japon), ainsi que celui du Sheraton à l'aéroport Charles-de-Gaulle, à Paris. Yves Saint-Laurent, Azzedine Alaïa, Balenciaga, Karl Lagerfeld et Guerlain ont fait appel à elle pour leurs boutiques des Champs-Élysées, à Paris. Elle a aussi signé la décoration intérieure de l'avion Concorde, en 1994.
En 1982, elle réalisait le bureau de Jack Lang, alors ministre de la Culture en France. Ce bureau est devenu le premier d'une série de commandes officielles. La mairie de Paris lui a consacré une rétrospective, en 2011, au cours de laquelle les visiteurs ont pu admirer ces pièces de mobilier (table basse et fauteuils).
Sa fille Olivia prend la tête du Studio Putman, créé en 2007.