Table de Kind of Béton faite à partir de l'oeuvre Un mur, la nuit, de l'artiste Bird2

De l'art dans le béton

Des tables élégantes et raffinées… en béton? Kind of Béton prouve que cette matière peut être travaillée de manière artistique pour créer des tables uniques.

Kind of Béton, c’est le projet de Fabien Mené, Français d’origine installé au Québec depuis plusieurs années. Celui qui a étudié en arts plastiques puis en ébénisterie travaille aujourd’hui en construction, pour une entreprise spécialisée dans le béton. Mais sa fibre artistique est toujours bien présente, si bien qu’il a fait de Kind of Béton son projet personnel depuis trois ans.

L’artisan Fabien Mené

Dans son atelier situé sur sa propriété de Sainte-Brigitte-de-Laval, où il vit avec sa conjointe et ses quatre enfants, Fabien Mené choisit ses motifs, fait son béton et ses moules. Ses premières créations ont été conçues à partir de pochoirs faits par lui-même (tête de cerf, arbre) ou encore de faux cuirs texturés dénichés dans des magasins — «ça prend un matériau qui ne colle pas sur le béton lorsqu’il sèche», signale l’artisan.

Collaboration d’artistes

Détail de la table faite à partir de l’œuvre Black Beauty, de Mila.

Plus récemment, Fabien Mené a sollicité la collaboration d’artistes de Québec afin qu’ils créent une œuvre en relief qui serait ensuite reproduite sur le béton. «Je voulais collaborer avec des artistes aux styles différents. Il y a le style urbain avec Bird2 [Carl Audet] qui fait du graffiti, l’abstraction avec Pierre Bellemare, le style animalier avec Rashël [Rachel St-Pierre], le portrait avec Mila [Julie-Mila Bouffard] et le paysage avec Marie Huot», explique M. Mené, précisant qu’il lui reste l’œuvre de cette dernière à transposer. Chacune sera reproduite en 10 exemplaires certifiés et numérotés.

Table faite à partir de l’œuvre La cérémonie des anges, de Rashël
Ici en détail

La transposition des œuvres sur le béton nécessite plusieurs étapes : l’œuvre est vectorisée puis gravée sur une planche de bois par un collaborateur de M. Mené. Ce dernier remplit ensuite les gravures de latex liquide, qu’il dépose sur un canevas en caoutchouc ayant la forme de la table souhaitée. Le béton est ensuite coulé sur ce canevas entouré d’un coffrage en bois.

Une fois le béton bien sec (ce qui prend de 12 à 24h environ) et le dessus de table démoulé, il restera à polir et à ajouter un scellant à la fin. Un ébéniste ou un artisan qui travaille le métal fournira ensuite les pattes de table selon l’effet désiré.

Table faite à partir de l’œuvre Calligraphia, de Pierre Bellemare.

Teintes et couleurs

Fabien Mené peut également jouer avec les teintes du béton et y ajouter de la couleur, soit directement dans le mélange du matériau pour un effet uni, ou après le démoulage, à l’aide d’acides qui colorent le béton de façon moins uniforme, pour créer à chaque fois un effet différent.

Table faite avec pochoir et faux cuir pour la texture.

Si ses réalisations sont surtout des tables à l’heure actuelle, M. Mené fait également des comptoirs et îlots en béton. Tout peut être personnalisé à la demande du client, et l’artisan est très ouvert aux propositions.

Fabien Mené veut également travailler davantage le bois, en le mariant avec le béton ou encore l’époxy (qui devient transparent lorsque séché). Lors du passage du Soleil à son atelier, l’artisan s’occupait à réunir deux grandes planches de bois d’érable par une «rivière d’époxy» en son centre, pour créer une magnifique table de salle à manger.