Une œuvre agrandie de l’illustratrice Chelle Terry vole la vedette dès l’entrée, marquant la limite entre le lounge et la salle à manger.

Coup d’éclat pour (re)séduire la clientèle

Le Soleil mentionnait la semaine dernière que Le Quarante 7, nouveau nom du restaurant le 47e Parallèle, vient de changer d’image. Une visite des lieux nous a permis de constater qu’il avait subi une charmante métamorphose. IDEA signe ce décor aux notes européennes et Art déco, voué à séduire la jeune clientèle, comme la plus fidèle.

Les banquettes rouges et l’ambiance feutrée de l’ancienne salle à manger ont laissé place à un environnement plus lumineux, paré de bleu, de laiton et de velours. L’élégance de l’établissement, voisin du Grand Théâtre, se fait plus actuelle et veut accrocher le regard de l’extérieur à la tombée du jour. «Notre look de soir l’automne et l’hiver sera très fort et va puncher énormément», lance le copropriétaire Yvan Ouellet.

La nouvelle salle à manger est plus lumineuse et promet d’accrocher le regard de l’extérieur, surtout cet automne et cet hiver, quand la noirceur arrivera plus tôt.

Le restaurant aménagé il y a 16 ans par le maître en architecture Roméo Côté, de la firme LemayMichaud, avait bien vieilli, souligne M. Ouellet. La fondatrice d’IDEA, Elsa Vincent a d’ailleurs récupéré tout ce qu’elle a pu, comme les chaises de qualité, repeintes avec une patine, rembourrées et recouvertes d’un nouveau tissu, la plupart des tables et les plafonds, à peine retouchés. «Ça évite de mettre 90 chaises en bois massif dans le conteneur», glisse la designer, sensible à la dimension écoresponsable de ses projets.

Le reste du mobilier, comme les fauteuils du coin lounge, à l’entrée, a été fabriqué sur mesure par des compagnies québécoises comme Trica et Romano.

Même souci de promouvoir le talent local du côté des luminaires. Les créations en laiton recourbées ou suspendues au-dessus des tables proviennent de Luminaire Authentik, une jeune entreprise de West Brome. Leurs formes s’inspirent des instruments de musique, clin d’œil aux concerts donnés à côté.

4 Ces luminaires en laiton sont des créations de Luminaire Authentik, une jeune entreprise de West Brome. Les formes s’inspirent ici des instruments de musique, clin d’œil aux concerts donnés au Grande Théâtre, à côté.

Des œuvres de l’artiste de Québec Catherine Lavoie sont exposées aux murs, alors qu’une illustration de l’Australienne Chelle Terry agrandie sur toile vole la vedette dans l’entrée. «On avait vu une de ses images sur Pinterest et on essayait de la contacter pour collaborer avec elle et obtenir les droits», explique Elsa Vincent. Sans réponse à trois semaines de l’ouverture, les 15 membres de l’équipe chez IDEA lui ont écrit pour tenter le tout pour le tout. Bingo! Elle leur a finalement créé une œuvre unique.

«Marier le savoir-faire des jeunes entreprises et des artisans qui ont le vent dans les voiles démontre l’ouverture d’esprit de l’équipe du Quarante 7», note la designer.

Transition en douceur

Sur place, l’expérience peut se vivre en plusieurs zones. Près de l’accueil, un coin lounge et un bar partiellement ouvert sur les cuisines permettent de prendre un verre et de sentir l’action. Pour adoucir la structure en béton du restaurant, Elsa Vincent a misé sur des contrastes de textures et sur des formes plus rondes, prisées en Europe ces temps-ci.

La salle à manger se décline en plusieurs zones aux ambiances légèrement différentes, mais toujours raffinées. Les textures de velours et de laiton viennent réchauffer les teintes de bleu et la structure en béton.

Une première section salle à manger avec d’imposants fauteuils bleus recevra bientôt des tables avec plateaux en céramique. Puis une seconde section plus traditionnelle conserve les tables nappées.

«Après 22 ans d’existence, on a une clientèle de gens qui nous suivent depuis longtemps. Il fallait trouver la façon d’avoir un côté plus jeune, tout en gardant un côté salle à manger plus habillée», explique M. Ouellet, en parlant d’une «transition en douceur» pour que tout le monde dise: wow!

Au fond, une paroi de verre sera érigée cet automne pour créer un salon pouvant accueillir 40 personnes.

L’espace cuisine a été agrandi de 25 %, permettant de bonifier la ligne de travail pour le service de traiteur.

Les travaux ont aussi permis d’agrandir l’espace cuisine d’environ 25 %, bonifiant la ligne de travail, notamment pour la pâtisserie et le service de traiteur en croissance. «On se donne les outils nécessaires pour être plus fonctionnel», indique M. Ouellet.

Un aperçu de la terrasse extérieure

Les travaux terminés, la cuisine créative du Quarante 7 est maintenue, avec un menu estival à base de produits marins du Québec et une nouvelle carte de cocktails.